JO d’hiver 2022 : voici pourquoi les athlètes américains sont privés de smartphones

 

Juste avant de partir aux Jeux Olympiques d’hiver à Pékin, les athlètes américains ont reçu un mémo les incitant fortement à ne pas emmener leur smartphone dans le pays. À la place, ils sont invités à utiliser des téléphones jetables. Plusieurs autres pays ont fait la même demande à leurs sportifs.

jeux olympiques nuit
Crédits : Unsplash

Les relations entre les États-Unis et la Chine n’ont jamais été aussi tendues. Accusé d’espionnage depuis plusieurs années, l’Empire du Milieu dément systématiquement. Pourtant, les rumeurs concernant ses constructeurs de smartphones se multiplient. Ce sont elles qui ont poussé à l’exclusion de Huawei des transactions américaines, ce qui n’a, dit-on, pas empêché la firme d’espionner les Pakistanais, mais aussi les Pays-Bas sur ordre de son gouvernement. Xiaomi n’est pas en reste puisque le fabricant installerait des backdoors sur ses appareils.

Aussi, à l’approche des Jeux Olympiques d’hiver qui se tiendront à Pékin, l’heure est visiblement à la prudence. Comme chaque année, les athlètes américains reçoivent un document les informant des lois et coutumes locales à respecter. Cette année, le bulletin est quelque peu différent. Il invite, de manière assez insistante, à ne pas emmener son smartphone en Chine. À la place, les athlètes sont incités à opter pour des téléphones jetables s’ils souhaitent rester en contact avec leurs proches.

Par crainte d’espionnage, plusieurs pays ne veulent pas de smartphones aux JO de Pékin

Par ailleurs, les États-Unis sont loin d’être les seuls à prendre cette précaution. Le Comité olympique du Canada informe ses athlètes que « que les Jeux olympiques présentent une occasion unique de cybercriminalité », et leur demande de « faire preuve d’une prudence accrue lors des Jeux, notamment en envisageant de laisser les appareils personnels à la maison, de limiter les informations personnelles stockées sur les appareils apportés aux Jeux et de pratiquer une bonne cyberhygiène à tout moment. »

Sur le même sujet : JO 2020 — Tokyo présente les médailles olympiques issues du recyclage de 6 millions de smartphones

Le Royaume-Uni ainsi que les Pays-Bas en ont fait de même. Ces derniers ont même recommandé à leurs athlètes de détruire leur téléphone jetable une fois rentré de Chine. Il n’est, en soi, pas particulièrement étrange que les différents Comités mettent en garde les sportifs contre les risques de piratage et d’espionnage, les JO représentant une occasion en or pour les hackers d’infiltrer des appareils. Mais la tension exceptionnelle envers la Chine, réputée pour surveiller en masse ses propres habitants, ne semble pas rassurer les pays occidentaux.

Source : Wall Street Journal



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !