iPhone : pourquoi Apple repousse encore l’adoption de l’USB type C

L’iPhone XI devrait vraisemblablement encore embarquer un port Lightning comme toutes les itérations des iPhone depuis 2012. Un entêtement à utiliser une technologie propriétaire qui a de quoi étonner, d’autant que dans d’autres segments, Apple s’érige en un véritable modèle du passage à l’USB type C. Pourquoi trainer ainsi des pieds alors que l’écrasante majorité de la concurrence Android a franchi le pas ?

iPhone XI câble Lightning

Le port Lightning est apparu en 2012, après une ère dominée, dans le lineup Apple, par un connecteur de charge et de transferts de données dotés de 30 contacts, non-réversible, particulièrement large, et propice à l’accumulation de poussière. Le connecteur Lightning est tout l’inverse. Il s’agit d’un connecteur de seulement 8 contacts et réversible. Il faut bien voir qu’au moment de son lancement, le Lightning est réellement le premier connecteur du genre réversible à s’être imposé.

Lightning vs USB type C : Apple fait le choix de la robustesse

Apple est membre de l’USB-IF. Et à ce titre a participé au développement de l’USB type C. Mais les spécifications de ce format ne sont publiées qu’en 2014 et son adoption a eu lieu très progressivement au cours des années suivantes. Dans l’écosystème des smartphones Apple, pas le choix : les consommateurs ont dû passer à ces nouveaux câbles, parfois dans la douleur – car à l’époque une des forces de l’écosystème Apple était sa relative rétro-compatibilité, là où la concurrence déroulait une brochette de câbles et chargeurs propriétaires.

Au moment du passage au Lightning, donc, les utilisateurs ont dû s’adapter – mais depuis, Apple est resté toujours fidèle à ce format. Si bien que le câble de charge de votre iPhone de 2012, peut encore servir à charger votre iPhone XS Max, si vous étiez resté entre-temps fidèle à la marque. Le design des connecteurs Lightning est souvent dénigré à tord. Il a pourtant des qualités par rapport à celui de l’USB type C.

Certains trouvent le design de l’USB type C plus solide, mais pour avoir les deux types de câbles à la maison, j’ai déjà constaté plusieurs connecteurs USB type C tordus à cause de pieds pris dans les câbles et autres accidents. Chose qui n’est jamais arrivée avec des connecteurs Lightning. Et pour cause : les connecteurs USB type C ont beau être protégés, ils ne le sont que par une couche de métal assez fine, donc fragile.

Un connecteur Lightning est fondamentalement un bout de métal machiné épais de 1,5 mm et long de 6,7mm. Il implique une fabrication plus simple et un port femelle, lui aussi plus simple et donc moins sensible à la casse. Dans les ports femelle USB type C, en revanche, les connecteurs sont situés sur une fine languette positionnée au centre de l’ouverture.

Ils sont nettement plus complexes à fabriquer, et par ailleurs, quand vous pouvez mettre une aiguille dans un port Lightning pour enlever la poussière sans trop réfléchir, ce n’est pas forcément le cas d’un port USB type C qui requiert un geste plus maitrisé sous peine de casser irrémédiablement quelque chose à l’intérieur.

Soulignons comme le précisent nos lecteurs Manestro et Insomnia dans les commentaires que ce qui est vrai pour le connecteur, ne l’est pas forcément pour le reste du câble. Le plastique qui recouvre les câbles officiels a tendance à se dégrader avec le temps. Les câbles USB type C peuvent avoir le même problème, mais c’est comparativement assez rare lorsqu’ils sont de bonne qualité.

Pourquoi Apple choisit l’USB-C pour ses ordinateurs, mais persiste avec Lightning sur les iPhone

Pourtant le Lightning a aussi des limites : sa bande passante est bridée par ses 8 connecteurs réels (ils sont directement connectés à ceux du dessous) contre un système de 24 connecteurs sur le second. Le Lightning peut supporter des débits équivalents à ceux de l’USB 3.0 dans sa forme actuelle. Bien qu’Apple pourrait faire encore évoluer le Lightning tout en garantissant une certaine rétrocompatibilité : de 8 connecteurs actifs, on pourrait théoriquement passer à 16 sans trop changer le format.

Or, comme nous vous le disions, Apple se fait précurseur de l’USB type C, notamment sur son lineup de macs, et depuis peu sur les iPad Pro. Ce qui semble incompatible avec une évolution du Lightning. Si la firme utilise encore cette technologie sur ses smartphones c’est sans doute aussi parce que les besoins en bande passante sont compensés par des appareils sur lesquels tout se fait « over the air » : mises à jour, synchronisation, sauvegardes…

Du coup, rien ne presse Apple à passer trop rapidement à l’USB type C sur des produits qui restent, soulignons-le, ses plus lucratifs, y compris en termes de ventes d’accessoires. D’ailleurs, même si les puces de ces câbles – qui ont empêché un temps les fabricants tiers de proposer des alternatives moins chères – ont été craquées, et que l’offre tierce est fournie, Apple continue de vendre ses câbles blancs officiels aux utilisateurs de son écosystème. Ce qui ne doit vraisemblablement pas être totalement hors de l’équation.

Dernier aspect du problème : hors des smartphones, l’USB type C est lent à s’imposer. Les appareils neufs qui proposent un port microUSB, ou USB type A, par exemple, sont encore très nombreux. Du coup, on peut penser que Apple attende que ses câbles Lightning fassent réellement pâle comparaison face à la concurrence avant de tourner cette page de l’histoire de ses produits. Une échéance que la firme ne semble pas encore avoir atteint, mais qui se rapproche vite : Apple pourra-t-il vraiment persister au-delà de 2020, par exemple ?

Qu’en pensez-vous ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
L’iPhone 11 Pro ferait des prouesses en photo

À moins de trois semaines de la présentation de l’iPhone 11, Bloomberg dévoile une flopée d’informations à son sujet. Le site confirme les noms tels que d’autres fuites les ont révélés ces derniers jours. Cette année, Apple proposerait un iPhone…

iPhone 11 : un chargeur USB-C serait inclus

Les iPhone 11 seront vendus avec un chargeur USB-C inclus dans la boîte. Les utilisateurs pourront donc profiter de la recharge rapide sans avoir besoin d’acheter un autre chargeur. Il devrait être accompagné d’un câble USB-C vers Lightning puisque oui,…

Et si Apple lançait un iPhone Pro en plus de l’iPhone 11 ?

La rumeur d’un iPhone Pro circule depuis de nombreuses années. Pourtant, l’année 2019 pourrait être la bonne. Le compte Twitter CoinX qui avait deviné les noms des précédents iPhone assure que l’iPhone Pro sortira aux côtés de l’iPhone 11.

iPhone : pas de lecteur d’empreinte sous l’écran avant 2021

Touch ID pourrait faire son retour sur iPhone. Le célèbre analyste Ming-Chi Kuo fait savoir qu’Apple opterait pour un lecteur d’empreintes sous l’écran sur la génération de 2021, le temps que plusieurs défauts inhérents à cette technologie soient solutionnés.  Depuis…

L’iPhone 11 serait compatible avec l’Apple Pencil

L’iPhone 11 pourrait être compatible avec le stylet Apple Pencil, réservé aujourd’hui à une utilisation sur iPad. La firme de Cupertino se positionnerait ainsi mieux contre le Galaxy Note 10 de Samsung. A quelques semaines de son annonce, l’iPhone 11…

Tous les iPhone seraient compatibles 5G dès 2020

Tous les iPhone qui sortiront en 2020 devraient être compatibles avec le réseau 5G. Grâce au rachat de la division modem d’Intel, Apple serait en effet en mesure d’intégrer un modem 5G dans tous les smartphones de son catalogue dès l’année…

iPhone 11 : Apple sait déjà qu’il se vendra mal

Les partenaires d’Apple se sont apprêtés à produire des composants pour 75 millions d’iPhone au second semestre de 2019, soit à peu près le même volume qu’en 2018. Avec l’iPhone 11, Apple ne s’attend pas à affoler les compteurs. La…

iPhone : pourquoi Apple repousse encore l’adoption de l’USB type C

L’iPhone XI devrait vraisemblablement encore embarquer un port Lightning comme toutes les itérations des iPhone depuis 2012. Un entêtement à utiliser une technologie propriétaire qui a de quoi étonner, d’autant que dans d’autres segments, Apple s’érige en un véritable modèle…

iPhone 2020 : Apple veut des écrans 120 Hz

Les iPhone de 2020 pourraient être équipés d’un écran avec taux de rafraîchissement atteignant jusqu’à 120 Hz. Apple étudierait la faisabilité de l’opération avec Samsung et LG, ses fournisseurs de dalles OLED. Après le dernier iPad Pro et son écran…