iPhone : Google verse toujours des milliards de dollars à Apple pour rester le moteur de recherche par défaut

 

Google verse toujours des milliards de dollars à Apple afin de rester le moteur de recherche par défaut des iPhone. L'an dernier, la firme de Mountain aurait ainsi payé 1,2 milliard de livres sterling afin de conserver le monopole au Royaume-Uni. L'autorité de la concurrence britannique estime que l'accord passé entre Google et Apple est anticoncurrentielle. L'administration souhaite donc que Cupertino propose désormais aux utilisateurs plusieurs moteurs de recherche alternatifs directement lors de la configuration de l'iPhone.  

Tous les ans, Google dépense des milliards de dollars pour qu'Apple propose son moteur de recherche par défaut sur les iPhone. En 2018, Google a dépensé 8,5 milliards d’euros afin d'assurer l'hégémonie de son moteur sur la concurrence. L'année suivante, ce montant a même grimpé jusque'à 12 milliards de dollars. Ce deal avec Google rapporte plus d’argent à Apple que les revenus générés par tous ses services.

Sur le même sujet : Apple ferait bien de racheter DuckDuckGo pour peser face à Google selon un analyste

L'accord entre Google et Apple est dans le viseur de l'Autorité de la concurrence britannique

D'après les informations de nos confrères de Reuters, Google a versé jusqu'à 1,2 milliards de livres à Apple pour rester le moteur proposé par défaut sur iOS au Royaume-Uni. Dans un rapport récent, l'Autorité de la concurrence et des marchés britannique s'est intéressé au deal qui lie les deux groupes américains. Le service gouvernemental estime que l'accord est injuste pour les autres moteurs de recherche du marché, Bing, Yahoo et DuckDuckGo. L'accord met une « barrière significative à l'entrée et à l'expansion » des concurrents de Google Search, tacle le rapport.

Selon le rapport, Bing, Yahoo et DuckDuckGo rémunèrent aussi annuellement Apple pour être proposés dans les options du navigateur web par défaut des iPhone, Safari. En se rendant dans les réglages d'iOS, il est en effet possible de choisir un autre moteur de recherche que Google. Pour garantir une saine concurrence entre les acteurs, l'Autorité de la concurrence et des marchés britannique estime que c'est loin d'être suffisant. L'administration demande qu'Apple laisse le choix aux usagers dès la première configuration de leur nouvel iPhone.

Dans la même optique, la Commission Européenne contraint désormais Google de laisser les utilisateurs Android choisir leur moteur de recherche par défaut lors de la configuration du téléphone. Pour l'heure, le régulateur s'est contenté de recommander aux autorités britanniques d'agir. On ignore encore si les autorités du Royaume-Uni se pencheront sur la proposition de l'Autorité de la concurrence.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !