Apple ferait bien de racheter DuckDuckGo pour peser face à Google selon un analyste

 

Un analyste affirme qu’Apple aurait tout intérêt à racheter un moteur de recherche pour augmenter ses revenus publicitaires et ne plus dépendre de Google dans ce domaine. Mais une telle opération ne serait pas sans risque, financier ou légal. La cible qu’il privilégie est DuckDuckGo, quatrième moteur en termes de trafic.

apple remplace google par duckduckgo

Le business du statut de « moteur de recherche par défaut » dans un système d’exploitation est lucratif. Un moteur de recherche rémunère un fabricant (PC, smartphone, tablette) ou un éditeur (système d’exploitation, navigateur web) pour que son service soit en position prépondérante lorsqu’un utilisateur souhaite réaliser une recherche. Bien sûr, quand le moteur de recherche est aussi géré par le fabricant, cela pose parfois un problème légal. Google, épinglé par la Commission européenne pour abus de position dominante, est bien placé pour le savoir. Une nouvelle enquête a même démarré aux Etats-Unis.

Lire aussi – DuckDuckGo est le 2e moteur de recherche le plus mis en avant sur Android après Google

Apple, qui compte plusieurs centaines de millions d’utilisateurs dans le monde avec ses iPhone et ses iPad, n’est le propriétaire d’aucun moteur de recherche. Mais elle pourrait le devenir. C’est ce que lui conseille de faire un analyste financier du cabinet Bernstein, par le biais d’un rapport relayé par l’hebdomadaire financier américain Barron’s. Dans son rapport, l’analyste explique que l’acquisition d’un moteur de recherche positionnerait la firme de Cupertino dans une position de force par rapport à Google.

Google gagne des milliards de dollars grâce à iOS

Pourquoi ? Pour le comprendre, revenons un peu en arrière. Depuis le début de son aventure en téléphonie, Apple s’appuie sur des partenaires pour fournir le service de recherche dans iOS, Safari et Siri. Il s’agit de Google ou de Microsoft. Google est le moteur par défaut d’iOS et de Siri. Pour cela, Google paierait, selon une estimation de l’analyste, entre 7 et 8 milliards de dollars par an. Ou environ 30 % des 25 milliards de dollars de revenus publicitaires générés par les utilisateurs d’iOS (et d’iPadOS). Ce qui laisse environ 15 milliards de dollars à Google.

Lire aussi – Qwant tacle Google, qui veut faire payer les moteurs de recherche installés par défaut sur Android

En rachetant un moteur de recherche, Apple pourrait remplacer Google Search et Microsoft Bing et s’octroyer l’ensemble des revenus publicitaires. Mieux encore, en laissant planer le doute d’un éventuel remplacement, Apple pourrait faire monter les enchères et augmenter sa part des revenus. Selon l’analyste, la cible idéale pour une telle opération est DuckDuckGo.

Ce dernier est le quatrième moteur de recherche en termes d’audience, derrière Google, Bing et Yahoo. Il est le moteur le plus important parmi ceux qui sont encore indépendants. Il est évalué à 1 milliard de dollars. Et, surtout, l’un de ses leitmotivs est la protection de la vie privée. Ce qui est fortement compatible avec la stratégie d’Apple sur les données personnelles.

Une opération extrêmement risquée

Il y a cependant deux risques. Le premier est d’être épinglé par un régulateur, comme la Commission européenne, pour abus de position dominante (comme Google), si la firme tente d'imposer DuckDuckGo. Apple ne serait alors plus en position de force, mais de faiblesse, car la firme serait obligée d’offrir une meilleure visibilité à la concurrence. Le second risque est financier : il est fort peu probable que DuckDuckGo parvienne à rapporter chaque année une somme équivalente aux 30 % reversés par Google.

Deux raisons sont évoquées pour expliquer cela. D’abord, le respect de la vie privée est contre-productif dans le business de la publicité en ligne. Pour optimiser les revenus d’une publicité, il faut qualifier la cible. Or, comment la qualifier si le consommateur est inconnu ? Ensuite, il y a les habitudes des utilisateurs. Même s’ils sont convaincus que Google Search exploite leurs données personnelles, ils savent aussi que ce moteur offre la plus grande exhaustivité du web. Nombre d’entre eux continueront donc d’utiliser Google (en sélectionnant manuellement ce dernier en tant que moteur par défaut). Et les revenus publicitaires qu'ils génèreront n'iront pas dans les poches d'Apple.

Source : Barron's



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !