Pourquoi Google a payé 8,5 milliards d’euros à Apple en 2018

 

Google a dépensé 8,5 milliards d'euros pour la seule année 2018 afin que son moteur de recherche soit la solution par défaut présentée aux utilisateurs sur les appareils iOS, MacOS et exploitant Siri. Cela représente environ 20% des revenus d'Apple en termes de services. 

google apple ios

Rien qu'en 2018, Google a versé la somme d'environ 8,5 milliards d'euros à Apple pour rester le moteur de recherche des appareils exploitant iOS, MacOS et Siri, rapporte la banque Goldman Sachs. Le très important prix à payer pour que les centaines de millions d'utilisateurs de produits de la firme de Cupertino (iPhone, Mac…) effectuent leurs requêtes avec son service et non un concurrent type Qwant, Bing ou DuckDuckGo. Un deal gagnant-gagnant pour les deux concurrent en somme.

Google sur un iPhone ou un Mac, ça rapporte beaucoup à Apple

Mais les analystes de la banque américaine mettent tout de même en garde Apple. Ils estiment que 20% de ses revenus sur les services (abonnements, partenariats…) proviennent de ce contrat avec Google. Un taux trop élevé selon eux, qui fait que la marque à la pomme est d'une certaine manière trop dépendante de la firme de Mountain View.

Lire aussi : Google, Apple, Facebook, Amazon: comment les géants de la tech dépensent leurs milliards en lobbying

Surtout que c'est vers ces mêmes services que se tourne désormais la société dirigée par Tim Cook pour relancer la machine à la cash. Apple a annoncé une baisse de ses résultats pour la première fois depuis 2002 pour le quatrième trimestre 2018. Face à la baisse des ventes d'iPhone, le groupe parvient néanmoins a faire croître rapidement son chiffre d'affaires sur les services grâce à iTunes, Apple Music, l'App Store et compagnie. Et devrait parvenir à faire augmenter encore sensiblement ses revenus et se diversifier avec le lancement à venir d'un service d'abonnement à la presse, d'un service de VOD estampillé Apple et même d'un genre de Netflix du jeu vidéo. De quoi voir l'avenir avec pérennité, si tant est que ces nouvelles plateformes parviennent à conquérir le public.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bruno lemaire accuse cryptomonnaies terrorisme
Bitcoin : Bruno Le Maire accuse les cryptomonnaies de financer le terrorisme

Bruno Le Maire, l’actuel Ministre de l’économie, accuse le Bitcoin et les cryptomonnaies de participer au financement du terrorisme islamiste. En réaction à l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’Histoire décapité par un terroriste, le dirigeant s’est engagé à prendre des…

amazon one paiement paume main
Amazon lance des tests pour payer avec la paume de la main

Amazon teste actuellement aux États-Unis un moyen de paiement inédit dans ses magasins Amazon Go. Après le paiement sans contact et mobile, les utilisateurs pourraient bientôt avoir la possibilité de régler leurs achats grâce à la paume de leur main….

amazon label produits écologiques durables
Amazon : un label permet désormais d’identifier les produits écologiques et durables

Amazon vient de lancer le label “Climate Pledge Friendly”. Déjà apposé sur 25 000 produits disponibles sur le site, ce label permet aux acheteurs d’identifier les articles durables, écologiques et respectueux de l’environnement.  Á la traîne sur les questions de l’écologie et l’environnement, Amazon vient d’annoncer…

elon musk troisième homme plus riche monde
Elon Musk devient le 3ème homme le plus riche du monde devant Mark Zuckerberg

Elon Musk est désormais plus riche que Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook. Grâce au succès fulgurant de Tesla en bourse, l’excentrique milliardaire est brièvement devenu le troisième homme le plus riche du monde, juste derrière Bill Gates et Jeff Bezos. Il distance ainsi Bernard…

huawei reduction achat composants
Huawei réduit encore sa production de smartphones, la série noire continue

Huawei réduit actuellement ses commandes de composants destinés à la fabrication de ses smartphones. C’est en tout cas ce qu’affirment plusieurs sources internes aux usines d’assemblages de l’entreprise. La situation n’a jamais été aussi catastrophique pour la firme de Shenzhen….