Pourquoi Google a payé 8,5 milliards d’euros à Apple en 2018

Google a dépensé 8,5 milliards d’euros pour la seule année 2018 afin que son moteur de recherche soit la solution par défaut présentée aux utilisateurs sur les appareils iOS, MacOS et exploitant Siri. Cela représente environ 20% des revenus d’Apple en termes de services. 

google apple ios

Rien qu’en 2018, Google a versé la somme d’environ 8,5 milliards d’euros à Apple pour rester le moteur de recherche des appareils exploitant iOS, MacOS et Siri, rapporte la banque Goldman Sachs. Le très important prix à payer pour que les centaines de millions d’utilisateurs de produits de la firme de Cupertino (iPhone, Mac…) effectuent leurs requêtes avec son service et non un concurrent type Qwant, Bing ou DuckDuckGo. Un deal gagnant-gagnant pour les deux concurrent en somme.

Google sur un iPhone ou un Mac, ça rapporte beaucoup à Apple

Mais les analystes de la banque américaine mettent tout de même en garde Apple. Ils estiment que 20% de ses revenus sur les services (abonnements, partenariats…) proviennent de ce contrat avec Google. Un taux trop élevé selon eux, qui fait que la marque à la pomme est d’une certaine manière trop dépendante de la firme de Mountain View.

Lire aussi : Google, Apple, Facebook, Amazon: comment les géants de la tech dépensent leurs milliards en lobbying

Surtout que c’est vers ces mêmes services que se tourne désormais la société dirigée par Tim Cook pour relancer la machine à la cash. Apple a annoncé une baisse de ses résultats pour la première fois depuis 2002 pour le quatrième trimestre 2018. Face à la baisse des ventes d’iPhone, le groupe parvient néanmoins a faire croître rapidement son chiffre d’affaires sur les services grâce à iTunes, Apple Music, l’App Store et compagnie. Et devrait parvenir à faire augmenter encore sensiblement ses revenus et se diversifier avec le lancement à venir d’un service d’abonnement à la presse, d’un service de VOD estampillé Apple et même d’un genre de Netflix du jeu vidéo. De quoi voir l’avenir avec pérennité, si tant est que ces nouvelles plateformes parviennent à conquérir le public.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !