iPhone : Donald Trump menace d’une taxe de 10% qui pourrait les rendre encore plus chers

Maj. le 27 novembre 2018 à 17 h 51 min

Les iPhone et d’autres appareils électroniques des firmes américaines assemblés en Chine pourraient être taxés à 10%. Un taux évoqué par le président des Etats-Unis Donald Trump au détour d’une interview accordée lundi au Wall Street Journal, et que l’intéressé estime « facile à supporter » pour le consommateur. En juin, l’administration avait annoncé une nouvelle taxe de 25% pour les produits importés de Chine, taxe dont les produits Apple devaient être exemptés.

trump iphone

Donald Trump menace à nouveau Apple et les autres firmes américaines qui fabriquent leurs produits en Chine. Interrogé autour de la guerre commerciale Etats-Unis / Chine par le Wall Street Journal, Donald Trump a évoqué une taxation à 10% des firmes américaines qui fabriquent leurs produits en Chine. L’administration Trump souhaite imposer dès le 1er janvier 2019 une taxe de 25% sur 50 milliards de dollars de « technologies d’importance industrielle ». Tout en augmentant la taxe sur 200 milliards de produits importés de 10% à 25% – si les négociations avec Pékin n’avançaient pas d’ici là.

Donald Trump pourrait taxer les iPhone à 10%

Pourtant, ces mesures de rétorsion économique épargnaient jusqu’ici « les produits couramment achetés par les consommateurs américains, tels que les téléphones cellulaires ou les téléviseurs ». Produits dont font partie les iPhone. Dans son interview du Wall Street Journal, et jugeant une inflexion de la position chinoise par rapport aux demandes américaines « hautement improbable », Donald Trump suggère qu’il pourrait taxer de lui même ce qui représente en valeur quelque 267 milliards de dollars d’importations chinoises. Y compris les iPhone et macs qui ne sont pour l’instant pas soumis à aucune taxe supplémentaire.

Le journaliste lui demande alors si cette nouvelle taxe ne risque pas d’être impopulaire. « Peut-être, peut-être… » concède le locataire de la Maison Blanche. Et d’ajouter : « tout dépendra du taux. Je peux le mettre à 10%, et les gens pourront s’en accommoder très facilement », a-t-il estimé. Cette déclaration intervient à quelques jours d’une rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping en marge du G20 ce weekend. Le président américain semble chercher ainsi à mettre la pression sur son homologue chinois en amont de la rencontre.

Dans la foulée de l’interview, l’action Apple cédait 2% à la bourse de New York, faisant baisser sa capitalisation à 828 milliards de dollars, talonnée de près par celle de Microsoft à 817 milliards de dollars. Si une telle taxe était mise en place, Apple pourrait en partie amortir ses conséquences en réduisant ses marges, et en augmentant le prix de vente de ses produits. On ne peut néanmoins pas dire encore si cette augmentation restera circonscrite aux Etats-Unis pour les clients Apple, ou si celle-ci se répercutera sur les produits de la firme vendus partout dans le monde.

Lire aussi : L’iPhone de Donald Trump n’est pas sécurisé… la Chine et la Russie espionnent ses appels !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pourquoi Apple a interdiction de vendre ses iPhone en Chine

Apple ne peut désormais plus vendre ses iPhone en Chine. En conflit avec la firme de Tim Cook, Qualcomm vient d’obtenir une ordonnance provisoire qui interdit la vente de ses smartphones sur le marché chinois. Apple a annoncé son intention de contester la…