iPhone : Apple révèle que plus d’1 milliard d’appareils sont actifs dans le monde

 

Apple a révélé lors d'une conférence téléphonique avec les investisseurs avoir franchi le seuil symbolique de 1 milliard d'iPhone pour un total de 1,65 milliard d'appareils Apple actifs (iPad, iPod et Macs inclus). Cela signifie que la majeure partie des iPhone jamais vendus sont toujours activement utilisés dans le monde. Apple enchaîne par ailleurs les records de ventes boosté par l'iPhone 12 et les effets de la pandémie sur le secteur. 

iPhone appareils actifs
Crédits : Unsplash

Apple enchaîne les bons chiffres. Lors d'une conférence téléphonique avec les investisseurs, Tim Cook a ainsi révélé qu‘il y a désormais plus d'un milliards d'iPhone actifs dans le monde. On parle bien ici des appareils activés et utilisés, et non simplement des appareils vendus ou encore en circulation. Apple considère qu'un appareil est actif lorsqu'il a été utilisé et a communiqué avec un service Apple au cours des 90 derniers jours. Apple aurait vendu fin 2020 son 1,9 milliardième iPhone depuis le lancement de la gamme selon les analystes.

Ce qui signifie que la majeure partie des iPhone vendus depuis 2007 sont encore activement utilisés. Cette annonce conclut un trimestre exceptionnel pour la firme. Le chiffre d'affaires a explosé, tiré par les ventes d'iPhone qui ont atteint 65 milliards de dollars – du jamais vu – dans le dernier trimestre 2020. Apple a bénéficié d'un cycle d'upgrade exceptionnel – de nombreux clients ont profité de l'iPhone 12 pour changer de smartphone. Tim Cook a également révélé qu'un nombre record d'appels FaceTime ont été passé le soir de noël 2020, vraisemblablement en partie à cause de la pandémie. Apple fait figure de cas particulier.

La firme soigne la longévité de ces produits comme aucun de ses concurrents. Les appareils sont désormais pris en charge pour les mises à jour majeures et de sécurité pendant 6 ans – et il continuent bien sûr de fonctionner au-delà de cette période, même si cela signifie une expérience utilisateur plus limitée, comme certaines applications devenues obsolètes ou qui deviennent indisponibles pour l'appareil sur l'App Store.  Si ce modèle économique fonctionne, c'est que Apple s'est depuis largement diversifié et réalise une partie grandissante de son chiffre d'affaires via des services comme Apple One, ou les ventes de son magasin d'applications App Store.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !