Instagram durcit ses règles pour bannir beaucoup plus de comptes

Instagram modifie ses conditions d’utilisation pour bannir beaucoup plus de comptes qui ne respectent pas ses règles. Le réseau social va être plus dur avec les utilisateurs qui publient des contenus à caractère discriminatoire, extrémiste ou violent.

logo instagram

Instagram va mettre à jour ses conditions d’utilisation pour bannir beaucoup plus de comptes qui ne respectent pas les règles. Les comptes seront supprimés après un certain nombre d’infractions sur une période donnée. Instagram s’est gardée de donner plus de précision, craignant que ces informations puissent servir aux utilisateurs qui ne respectent pas ses conditions.

Instagram : le réseau social modifie ses règles pour bannir les comptes encore plus vite

Actuellement, Instagram offre plusieurs sursis aux utilisateurs qui violent ses conditions d’utilisation. Un « certain pourcentage » de publications ne respectant pas les règles est accordé aux utilisateurs dans un délai précis avant que le réseau social ne décide de les bannir. Ceux qui ont un rythme de publication élevé peuvent ainsi poster plus de messages répréhensibles sans risquer de se faire retirer.

Avec les nouvelles règles, tous les utilisateurs sont mis sur le même pied d’égalité. Instagram abandonne le critère du pourcentage. Les comptes seront supprimés plus vite après un certain nombre de violations et dans une fenêtre de temps non divulgués. Les conditions seront les mêmes pour tous les utilisateurs, quelle que soit la fréquence de publication sur Instagram. Cette stratégie s’apparente aux points de permis de conduire. L’utilisateur bénéficie d’un nombre de crédits sur une période donnée. Lorsqu’il a fini de les vider, le réseau social pourra décider de le bannir.

Tout comme Facebook, Instagram a été très critiqué après le récent attentat de Christchurch en Nouvelle-Zélande. En seulement quelques heures, la vidéo du massacre s’était répandue telle une traînée de poudre, avec des millions de partages. Facebook, Instagram ou encore YouTube ont eu beaucoup de mal les supprimer. D’un autre côté, ces plateformes sont souvent accusées d’être des canaux de propagation de Fake news, mais aussi de messages à caractère discriminatoire, voire extrémiste. Elles ont décidé de prendre le taureau par les cornes.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Comment activer et désactiver le mode sombre sur Instagram ?

Depuis quelques jours, un thème sombre est disponible pour Instagram. Pour en profiter sur votre smartphone Android ou iOS, vous devez d’abord installer la dernière version du système d’exploitation. On vous explique comment faire dans les détails pour activer ce…

Instagram supprime la page abonné(e) qui permettait d’espionner ses amis

Instagram retire une fonction qui permettait aux utilisateurs d’espionner les activités de leurs amis. Certains l’utilisaient régulièrement pour suivre toutes activités de leurs contacts sur le réseau social : likes, commentaires, nouveaux abonnements, etc. Instagram vient d’annoncer que la fonction…

Twitter : la programmation des tweets pourrait bientôt arriver

Jane Manchun Wong est une programmeuse qui examine le code des applications en phase bêta pour révéler sur Twitter les prochaines nouveautés. Elle nous informe aujourd’hui que Twitter travaille sur la programmation des tweets depuis l’application Web. Si Twitter regorge…

Facebook veut lire vos pensées avec un bracelet connecté

Facebook vient d’acquérir une stratup, CTRL-Labs, dans le but de concevoir un bracelet connecté capable de lire vos pensées en décodant les signaux qui circulent dans les nerfs de votre poignet. Pour l’heure, le réseau social décrit son projet comme…

WhatsApp : vous pouvez désormais partager vos statuts sur Facebook

WhatsApp permet désormais de partager facilement des statuts sur Facebook. C’est en toute discrétion que l’option a été déployée dans la dernière mise à jour. Elle était en test depuis juin dernier auprès des utilisateurs de la version bêta. Voici…