Huawei veut améliorer AppGallery en y ajoutant presque toutes les applications de Google

Huawei veut intégrer les applications et services Google dans AppGallery. C’est la nouvelle idée du constructeur chinois qui cherche à reconquérir sa clientèle internationale bien réticente à acquérir ses derniers smartphones.

Huawei AppGallery

Privé de sa licence Android depuis plusieurs mois, Huawei étudie toutes les alternatives pour combler le vide laissé par les applications et services Google. Malgré les efforts du constructeur pour mettre en valeur AppGallery, son store maison, la boutique reste encore trop peu garnie pour attirer les utilisateurs hors de Chine bien qu’il soit possible via une astuce d’installer le Google Play Store sur certains smartphones Huawei. Mais cela n’offre pas des garanties de stabilité que recherchent les utilisateurs à long terme. Cette situation qui perdure a des conséquences désastreuses sur les ventes de l’entreprise à l’international.

En 2019, les sanctions américaines ont coûté 11 milliards d’euros à Huawei, a déclaré hier Eric Xu, le PDG du groupe. Depuis sa mise sur liste noire en mai dernier par l’administration Trump, le constructeur est resté constant dans sa volonté de récupérer sa licence Android. Les États-Unis continuent d’opposer une fin de non-recevoir et menacent même de durcir les sanctions en empêchant Huawei de se fournir en composants clés.

L’espoir d’assister à un dénouement de la crise dans un avenir proche s’amenuise et Eric Xu suggère désormais une stratégie différente. « Nous espérons que les services Google pourront être disponibles via notre store AppGallery, tout comme ils sont sur l’App Store d’Apple ». Le PDG de Huawei se montre optimiste.

Huawei veut compter Google parmi les développeurs tiers de l’AppGallery

Les applications Google sont disponibles sur l’App Store bien que les iPhone utilisent un OS concurrent. Le constructeur espère donc proposer des applications clefs comme YouTube, Google Maps, Google Search ou encore Gmail sur l’AppGallery, d’autant que Google cherche toujours à collaborer avec Huawei par tous les moyens. Compter Google parmi les développeurs tiers du store serait une étape cruciale selon Huawei qui investit déjà des sommes considérables pour attirer davantage de développeurs sur sa boutique alternative.

La suggestion de Xu permettrait ainsi aux utilisateurs de Huawei d’avoir accès aux applications Google qui leur sont indispensables au quotidien sans que le constructeur récupère sa licence complète d’Android. Reste à savoir si la chose est faisable. Le décret anti-Huawei de l’administration Trump interdit aux entreprises américaines de travailler avec la firme chinoise à moins d’obtenir une dérogation spéciale. Aucune des parties ne s’est pour l’instant prononcée sur la faisabilité de cette option malgré les sanctions.

Source : CNBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Mate 40 : Huawei prépare 4 variantes différentes du flagship

Les Mate 40 se profile à l’horizon. Plusieurs mois avant le lancement de cette nouvelle génération, une fuite révèle que Huawei prépare 4 variantes différentes de son nouveau flagship. Sans surprise, tous les modèles seraient compatibles avec la 5G.   D’après…

5G : la France n’exclura pas Huawei, annonce Bruno Le Maire

La France refuse d’exclure Huawei de son futur réseau 5G, annonce Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie. Contrairement au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, l’Hexagone n’interdira pas les équipements réseau du groupe chinois. Néanmoins, des mesures seront prises afin de…