Huawei réagit au retrait de sa licence Android et ses conséquences pour les utilisateurs

Maj. le 24 mai 2019 à 14 h 22 min

Huawei vient de donner une première réaction officielle suite à l’annonce du retrait de sa licence Android. La marque souligne sa contribution à l’écrasante part de marché actuelle de l’écosystème, et rassure les détenteurs actuels de smartphones Huawei et Honor – qui devraient continuer de fonctionner normalement, et recevoir les mises à jour de sécurité. Néanmoins, la firme se garde pour l’heure de commenter ce que cela impliquera pour ses futurs produits. 

Huawei vient de donner une réaction à The Verge suite à la décision de Google de révoquer la licence Android de la firme. Cette licence donnait à Huawei accès à la suite d’applications et services Google, ainsi qu’un accès anticipé aux mises à jours et patchs de sécurité. La firme commence dans son communiqué par souligner sa contribution à l’écosystème Android : « Huawei a fait des contributions substantielles au développement et à la croissance d’Android autour du monde. En tant que l’un des partenaires internationaux clés d’Android, nous avons travaillé de manière rapprochée avec leur plateforme open source pour développer un écosystème qui a bénéficié aussi bien aux utilisateurs qu’à l’industrie ». 

Huawei : première réaction officielle suite au retrait de sa licence Android

Et la firme de se montrer rassurante : « Huawei continuera à fournir des mises à jour de sécurité et des services après-vente pour tous les smartphones et tablettes Huawei et Honor existants, ce qui inclut les unités vendues et celles qui sont en stock partout dans le monde ». Le communiqué se conclut par un énigmatique : « nous continuerons de construire un écosystème logiciel sûr et soutenable, de manière à fournir la meilleure expérience à tous les utilisateurs [de nos produits] dans le monde ». Huawei confirme ainsi ce que Google avait déjà précisé : les smartphones Huawei et Honor existants continueront à avoir accès au Google Play Store et recevront des mises à jour de sécurité.

En revanche, la marque ne dit rien sur ce que cela implique du point de vue de l’accès de ces smartphones aux prochaines versions majeures d’Android comme Android Q. A priori, en tout cas, la firme fera désormais partie des dernières servies. Reste la conclusion énigmatique du communiqué : la firme évoque ses ambitions pour la suite, et parle d’un « écosystème […] soutenable », autrement dit un écosystème qui ne serait pas tributaire du gros temps sur les relations entre Washington et Pékin. Or, on sait que Huawei développe depuis déjà un certain temps son système d’exploitation alternatif.

Néanmoins, introduire un nouveau système d’exploitation mobile est plus simple sur le papier que dans la réalité – surtout lorsqu’on sait la force d’Android et de la suite Google Play. Ainsi, Huawei pourrait être tenté de proposer à l’avenir des smartphones Android sans Google, où la suite Google Play serait remplacée par son propre magasin d’application et ses services. Qu’en pensez-vous ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android 10 Q : quels smartphones Huawei seront mis à jour ?

Android 10 Q serait déployé sur 11 smartphones Huawei avant la fin du mois d’août 2019, révèle une fuite. Bientôt privé de licence, le constructeur chinois travaillerait d’arrache pied avec Google afin de proposer la mise à jour sur les…

Huawei, Android, ARM et Trump : le point sur la situation

Huawei a de quoi faire grise mine : depuis mi-mai les mauvaises nouvelles s’enchainent. La firme est directement touchée par un décret qui, s’il ne la vise pas nommément, aboutit à l’exclusion totale de Huawei du marché américain. En conséquence,…

EMUI 10 : premières images d’Android Q sur le Huawei P30 Pro

La première bêta d’EMUI 10 nous offre un aperçu d’Android Q sur le Huawei P30 Pro. Malgré ses soucis avec les Etats-unis, le constructeur continue de développer la prochaine version d’EMUI en interne. Une ROM entièrement fonctionnelle de l’OS vient…

Huawei : l’OS russe Aurora pour remplacer Android ?

Huawei testerait le système d’exploitation russe Aurora OS sur ses smartphones pour remplacer Android. Le gouvernement russe et Vladimir Poutine lui-même ont proposé cette solution au groupe chinois, qui développe en parallèle sa propre solution avec HongMeng OS. Huawei se…

Huawei prépare une alternative à Android depuis 2012

Huawei travaille sur un OS alternatif à Android depuis 2012. Craignant que Google ne le prive de licence, le constructeur chinois a mis au point un plan B dans le plus grand secret. Pressé par le décret de Donald Trump…