Huawei va-t-il devoir remplacer Android par son OS maison ?

 

Huawei et sa filiale Honor sont désormais privés de licence Android. Google suit les décrets de Donald Trump et de l’exécutif américain et arrête de collaborer avec le constructeur chinois. De quoi susciter l’inquiétude des utilisateurs en possession d’un smartphone de la marque. Android sans services Google via AOSP, OS maison déjà en cours de développement, accord à l’amiable… quelle solution pour Huawei ?

huawei android

Principale conséquence des nouvelles mesures annoncées par Donald Trump dans la guerre commerciale qu’il livre à la Chine, Huawei et Honor perdent leur licence Android. Un énorme coup de tonnerre alors que le constructeur chinois est le numéro deux mondial du smartphone derrière Samsung mais devant Apple. Une décision qui risque de fortement chambouler l’expérience utilisateur des consommateurs en possession ou en passe d’acquérir un mobile de la marque.

Huawei développe son système d’exploitation alternatif maison

Reste à savoir comment le géant des télécoms et de la téléphonie va réagir et s’adapter à ce nouvel obstacle qui se dresse sur sa route. Nous vous rapportions il y a quelques semaines que Huawei est déjà en train de développer un OS mobile pour remplacer Android depuis un certain temps. Le fabricant savait qu’une telle éventualité pouvait arriver et s’est préparé au cas où, en espérant ne jamais en avoir besoin. Cela risque donc bien d’être le cas.

Mais pour l’instant, on ne sait pas grand chose de ce nouveau système d’exploitation, ni quel est son état d’avancement. Si Huawei construit son propre écosystème, il est fort probable que cette solution ne soit pas disponible avant encore quelques années. Le plus probable est que la marque se tourne, au moins dans un premier temps, vers Android Open Source Project (AOSP), qui est libre de droit et utilisable par tous. Mais le fait de ne plus collaborer directement avec Google couplé au fait d’être privé du Play Store et d’applications et services populaires de la firme de Moutain View va nécessiter de trouver rapidement des solutions de rechange.

Huawei privé de licence Android : quelle incidence sur les mises à jour ?

Les smartphones Huawei et Honor vont continuer de fonctionner sans la licence Android. Mais le suivi logiciel risque d’être très fortement perturbé. Les mises à jour de sécurité mensuelles de Google pour Android ne seront plus disponibles aussi rapidement. Le timing est particulièrement rude pour le groupe chinois, qui participait pour la première fois au programme bêta d’une version majeure d’Android. Huawei et Honor avaient déjà annoncé 8 smartphones compatibles avec Android 10 Q et des mises à jour rapides, ses projets vont être mis à mal. La prochaine mouture d’Android pourra être portée sur ces smartphones, mais sans tous les services Google associés (Gmail, Maps…). Il est probable que de nombreux utilisateurs voudront rester sur Android 9 Pie pour les conserver, même si des alternatives sont proposées.

Huawei a donc la possibilité de rester avec Android, même sans la collaboration de Google. De nombreux fabricants de smartphones chinois optent déjà pour cette solution, tout à fait viable. Mais en Europe, nous sommes habitués à un Android proposant l’expérience complète de Google. L’utilisateur lambda risque de ne pas accepter de se voir retirer cet écosystème auquel il est habitué.

La possibilité de voir Huawei utiliser son propre OS maison dans le futur n’est donc pas à écarter. Mais avant que celui-ci soit fonctionnel, il risque d’y avoir d’autres changements politiques et commerciaux qui pourraient changer la donne. On attend notamment la réponse de la Chine, qui pourrait sanctionner à son tour les constructeurs américains type Apple ainsi que tous ses clients américains. On ne sait pas encore avec certitude si l’on se dirige vers une escalade de la répression entre les États-Unis et la Chine (ce la est bien parti pour) ou si une détente débouchant sur de nouveaux accords est envisageable.

A découvrir : Le point sur la situation entre Huawei et le marché américain



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Qualcomm
Huawei : les Etats-Unis autorisent Qualcomm à vendre des puces au groupe chinois

Huawei est à nouveau autorisé à commercer avec Qualcomm. Comme Samsung, Sony ou Intel, le fondeur américain a obtenu une licence de vente auprès des Etats-Unis. Qualcomm va donc pouvoir fournir des puces informatiques au constructeur chinois, toujours dans l’incapacité de produire ses propres chipsets. Sur liste…

harmonyos corrected
Harmony OS : Huawei lancera la bêta smartphone le 18 décembre 2020

Harmony OS sera disponible en bêta sur smartphone à compter du 18 décembre 2020. Dans un premier temps, seuls les développeurs devraient avoir accès à cette version du système d’exploitation. La bêta publique sera, elle, lancée en avril 2021. Harmony…

huawei copie design iphone 12 apple
Huawei a déjà copié le design des iPhone 12

Huawei n’a pas perdu de temps. Comme le montre une fuite en provenance de Sina Weibo, la marque chinoise s’apprête à dévoiler un smartphone inspiré du design des iPhone 12. Comme Apple, Huawei opte pour des tranches plates et un…