Huawei vient de réagir à la nouvelle extension de 90 jours qui autorise les firmes américaines à entretenir des relations commerciales avec le constructeur. La firme souligne que la mesure n’aura aucun impact, et martèle que l’administration continue de traiter Huawei de manière injuste. 

Huawei

Huawei a déclaré lundi que l’extension américaine de 90 jours qui autorise les entreprises basées aux Etats-Unis de commercer avec Huawei n’aura pas « d’impact significatif de quelque manière que ce soit sur les affaires de la firme ». Et d’ajouter : « cette décision ne change pas non plus le fait que Huawei continue d’être traité injustement ».

Dans la foulée, un porte-parole parole du ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré mardi : « nous exhortons les Etats-Unis à ne plus abuser des contrôles des exportations pour discriminer les firmes d’autres pays au nom de la sécurité nationale, et de cesser de politiser un problème commercial ».

Dimanche, le secrétaire d’Etat au commerce Wilbur Ross avait annoncé l’extension d’un sursis permettant à Huawei de continuer à collaborer avec des entreprises US« L’extension temporaire de la licence générale va autoriser les opérateurs à servir les consommateurs dans certaines des parties les plus reculées des Etats-Unis qui seraient autrement dans des zones blanches ».

Les Etats-Unis ont en effet un besoin urgent du matériel de la firme pour couvrir les zones les moins denses du pays en 3G et 4G. Malgré ces besoins, Huawei reste sur la liste d’Entités – la liste noire des firmes personae non grata aux Etats-Unis. L’une des restrictions les plus graves reste l’impossibilité d’obtenir une nouvelle licence Android qui permettrait à Huawei de préinstaller les applications Google sur les smartphones.

Lire également : Huawei, Android, ARM et Trump – le point sur la situation

Suite qui inclut le Google Play Store, Google Maps, ainsi que de nombreuses autres applications indispensables. Huawei redouble d’efforts pour développer des alternatives, qui font encore pâle figure par rapport à leurs équivalents Google. La situation reste donc suspendue à la négociation d’un accord commercial… qui semble en train de s’enliser sine die.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Quel smartphone Huawei acheter en 2019 ?

Quel smartphone Huawei acheter ? Le constructeur chinois est devenu numéro 3 mondial en cinq ans à peine, il semble donc logique que vous vous y intéressiez. Mais le choix est large et il faut trouver le modèle qui correspond au budget. Nous vous avons préparé une petite sélection pour les modèles de 2018.

Huawei aurait demandé à ses fournisseurs de contourner l’embargo américain

Huawei encouragerait ses fournisseurs à contourner l’embargo mis en place par le gouvernement Trump, accuse Wilbur Ross, le secrétaire américain au Commerce. D’après lui, la firme chinoise demande explicitement à certains partenaires commerciaux américains de violer les lois des Etats-Unis.   Huawei demande à…