Huawei : déçu au CES, le PDG dénonce la mainmise des opérateurs sur le marché des smartphones

Maj. le 3 janvier 2019 à 18 h 37 min

Le PDG de Huawei, Richard Yu, a profité de sa conférence au CES 2018 de Las Vegas pour dénoncer la mainmise des opérateurs sur le marché du smartphone et le manque de confiance des Etats-Unis à l’égard des constructeurs chinois. Rappelons en effet que le Huawei Mate 10 Pro ne sera finalement pas vendu par l’opérateur AT&T sur le marché nord-américain suite à un retournement de veste de dernière minute.

huawei ces fou rage opérateurs américains

Ce 10 janvier 2018, Huawei tenait sa conférence au CES 2018 de Las Vegas. Comme à son habitude, le PDG Richard Yu était très élégant sur la grande scène du salon de l’électronique américain. Cependant, le chef d’entreprise ne semblait pas à son aise. Hésitant, bafouillant, Yu semblait ailleurs. Comme s’il se contentait de lire le discours d’annonce du lancement du Huawei Mate 10 Pro aux Etats-Unis sur le prompteur, tel un pantin bien apprêté. Au bout d’une heure, un événement inhabituel s’est produit. Les prompteurs se sont éteints, et le PDG de Huawei a brusquement changé de ton. « Il y a quelque chose que je veux partager », a soudain déclaré le Chinois devant un public intrigué.

Pour bien comprendre ce qui va suivre, il est important de resituer le contexte. Le 19 décembre 2017, Huawei annonçait son intention de partir à la conquête des Etats-Unis. Ce marché, largement dominé par Samsung et Apple, est une étape incontournable pour le constructeur chinois. S’il ne parvient pas à percer sur le marché américain, jamais Huawei ne pourra atteindre son but de dépasser Apple et Samsung. Les étoiles semblaient alignées. La firme asiatique avait passé un accord avec l’opérateur AT&T, ce qui lui permettrait de distribuer massivement son flagship Huawei Mate 10 Pro sur le tout le territoire américain.

Huawei est soupçonné par les Etats-Unis d’espionner les consommateurs américains

Hélas, à la dernière minute, AT&T a décidé d’annuler ce partenariat. Selon les rumeurs, ce retournement de veste est principalement lié à une pression exercée par le gouvernement américain qui craint que la Chine n’utilise les smartphones Huawei pour espionner les Etats-Unis. Retour sur la scène du CES 2018. Selon Richard Yu, la décision d’AT&T est « une grande perte pour Huawei, pour les opérateurs mais surtout pour les consommateurs ». S’ils ne peuvent accéder aux smartphones Huawei, troisième constructeur mondial, les Américains n’ont qu’un choix restreint.

Le PDG est ensuite revenu avec émotion sur ses 25 ans de carrière chez Huawei. Comme il le rappelle, lorsque Huawei s’est lancé sur le marché du smartphone il y a six ans, la firme a aussi dû faire face aux doutes des opérateurs chinois. Cependant, elle est parvenue à gagner leur confiance, puis à gagner la confiance des marchés émergents, des opérateurs japonais et des opérateurs européens. Huawei a aujourd’hui 70 millions de clients dans le monde, et a prouvé la qualité de ses produits et sa capacité à protéger la sécurité et la confidentialité des consommateurs. C’est la raison pour laquelle Richard Yu déplore la décision d’AT&T et la mainmise des opérateurs sur le marché des smartphones. Que pensez-vous de ce discours ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei Mate 30 : les premières infos sur la puce Kirin 985

Le Huawei Mate 30 ne sera pas équipé d’un SoC Kirin 990 mais d’un Kirin 985. La puce, fabriquée par TMSC, reposera sur la nouvelle technologie 7nm + EUV du fondeur taïwanais, permettant une production plus rapide et moins coûteuse….

P30 : Huawei tease le super zoom x10, c’est prometteur !

Huawei vient de teaser le super zoom X10 des P30 et P30 Pro dans une série d’images promotionnelles. Très prometteur, ce zoom périscopique permet de capturer un détail à distance sans dégrader la qualité d’image.  Sans surprise, les nouveaux Huawei P30 et P30…

Huawei porte plainte contre les États-Unis

Huawei annonce officiellement porter plainte contre les États-Unis. Le groupe chinois juge l’interdiction de ses produits anticonstitutionnelle et estime que sa mise à l’écart des marchés 5G n’a jamais été justifiée. Selon l’entreprise, le principe de séparation des pouvoirs n’a…

Huawei P30 : découvrez la première vidéo teaser

Le Huawei P30 a droit à son premier teaser vidéo officiel. Un clip qui confirme qu’on peut s’attendre à des améliorations au niveau de la qualité photo, avec notamment un quadruple capteur et un zoom x10 attendus sur le modèle…

Huawei P30 et P30 Pro : voici les options de RAM et stockage

Les Huawei P30 et P30 Pro seront disponibles dans plusieurs variantes, le consommateur ayant le choix entre plusieurs options de RAM et d’espace de stockage. De son côté, le P30 Lite embarquerait 128 Go de mémoire interne et serait commercialisé…

Les Huawei P30 et P30 Pro pourront tenir debout !

Les Huawei P30 et P30 Pro devraient présenter des bordures plates en haut et bas, de sorte à ce qu’ils puissent tenir debout sur une surface plane. Une fonctionnalité originale quoi qu’a priori peu utile pour la plupart des utilisateurs….

Huawei va porter plainte contre le gouvernement des États-Unis

Huawei va bientôt porter plainte contre le gouvernement des États-Unis, notamment pour l’interdiction de ses appareils et équipements prononcée en 2018. Le groupe chinois réclame des preuves comme quoi il serait vraiment dangereux pour la sécurité du pays. De son…