Huawei : les États-Unis annoncent de nouvelles sanctions, la guerre continue

 

Huawei est visé par de nouvelles sanctions américaines. La FCC, l’organisme américain de réglementation des télécommunications vient d'annoncer des mesures visant à exclure les entreprises de télécommunication d'un vaste programme de subversion si elles continuent d'utiliser des équipements de certaines entreprises jugées « à risque ». Huawei et ZTE sont ouvertement citées parmi des firmes entrant dans cette catégorie.

Huawei

Les États-Unis continuent de resserrer l'étau contre Huawei. La FCC rejoint l'administration Trump dans ses mesures d'isolement visant le constructeur chinois qui est déjà exclu des réseaux 5G, mais aussi 4G et 3G aux États-Unis. Ajit Pai, le président de l'organisme a annoncé qu'il introduisait une décision interdisant à tous les types d'opérateurs d'utiliser des subventions fédérales pour acheter du matériel ou des services venant de Huawei ou de ZTE.

Huawei : les États-Unis renforcent les sanctions contre le constructeur

La mesure couvre deux volets. La première qui est de nature punitive va priver les entreprises américaines d'un important programme de subvention de 8,5 milliards de dollars. Ce programme permet aux opérateurs de télécommunication d'être financés pour étendre leurs réseaux et services au plus grand nombre. « L’inquiétude est que des acteurs étrangers hostiles pourraient utiliser des portes dérobées cachées dans nos réseaux pour nous espionner, nous voler, nous faire du mal avec des logiciels malveillants et des virus », a déclaré Ajit Pai qui considère qu'il « y a de plus en plus de raisons de croire que les entreprises chinoises Huawei et ZTE représentent un risque inacceptable pour la sécurité nationale américaine. »

Le second volet des nouvelles mesures vise à forcer tous les opérateurs utilisant déjà des équipements de Huawei à les remplacer par ceux d'autres fournisseurs. « Cela demande d’abord une évaluation afin de déterminer exactement combien d’équipements de Huawei et de ZTE se trouvent au niveau de ces réseaux ». La FCC est prête à accompagner financièrement les opérateurs afin de les aider à faire la transition vers des « fournisseurs plus fiables ». La proposition doit encore recevoir l'accord des autres membres du conseil d'administration de la FCC. Un vote est prévu pour se dérouler le 19 novembre et il a peu de doute sur son issue.

Source : FCC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !