Huawei : ses équipements réseau sont vulnérables au piratage, selon une étude

 

Les équipements réseau conçus par Huawei sont plus vulnérables au piratage que celles de firmes concurrentes, affirme une étude de Finite State, une entreprise de cybersécurité américaine. Plus de la moitié des appareils de télécommunications élaborés par le groupe chinois contiendraient une porte dérobée potentielle. Sans surprise, les Etats-Unis se sont rapidement félicités d'avoir banni le constructeur chinois du marché américain. 

huawei equipements reseau piratage

 

Un rapport de Finite State, une entreprise de cybersécurité basée à Columbus (Ohio), accuse les équipements de télécommunications fabriqués par Huawei d'être vulnérables aux piratages, rapportent nos confrères du Wall Street Journal.

Lire également : affaire Huawei – la France n’a « rien de précis à reprocher » au groupe chinois

Une étude accuse les équipements Huawei d'être truffés de failles de sécurité

L'étude aurait révélé la présence d'au moins une vulnérabilité, baptisée “porte dérobée potentielle”, dans 55% des images de microprogrammes testées. Le taux de vulnérabilités identifiées est bien plus élevé que la moyenne des équipements fournis par la concurrence, dont Arista Networks et Juniper Networks Inc. L'étude de cas est donc formelle : les produits de Huawei présentent de plus gros risques en matière de sécurité informatique. En d'autres termes, il est plus facile pour un pirate muni d'une clef cryptographique d'intercepter les données qui transitent par les appareils du groupe.

Ces derniers mois, Huawei a souvent assuré qu'il n'y avait aucune porte dérobée à destination d'espions chinois dans ses produits. Cette fois, le groupe n'est pas accusé d'avoir délibérément placé ces backdoors. Pour les experts, il s'agirait plutôt de négligence. Nous avons contacté des responsables Huawei afin d'en savoir plus sur la question. Nous mettrons à jour cet article dès que nous aurons obtenu une réponse.

D'après le Wall Street Journal, le rapport de Finite State a été soumis à de hauts responsables de plusieurs agences gouvernementales aux États-Unis et au Royaume-Uni. Des membres de l'administration Trump ont affirmé que la conclusion de l'étude validait les sanctions décrétées en mai dernier. Huawei est en effet interdit de commercer avec des entreprises américaines. Ce rapport empêchera-t-il Huawei de conserver sa place de leader de la 5G ?

Source : Wall Street Journal



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
windows xp fond ecran
Windows XP : la colline verdoyante qui sert de fond d’écran existe vraiment

Le fond d’écran le plus célèbre est sans doute celui de Windows XP, une histoire relativement insolite se cache derrière cette image représentant une colline verdoyante qui a fait la richesse de son photographe. En effet, Microsoft a mis le paquet pour mettre la main sur les droits d’auteur et pouvoir le proposer au sein de son système d’exploitation.

Moustache
Amazon rase la moustache d’Hitler sur l’icône de l’application Android

Amazon vient de changer discrètement l’icône de son application mobile. Une modification mineure, mais indispensable, puisqu’elle est destinée à éviter les blagues de mauvais goût. Certains utilisateurs avaient en effet pointé du doigt que l’ancienne charte graphique pouvait faire penser…

windows 10 hack font
Une police de Windows 10 permet aux hackers de pirater des PC à distance

Des pirates se sont servis d’une simple police Windows 10 pour s’introduire à distance dans le PC de leurs victimes. La faille a permis d’autoriser l’accès au noyau par des programmes malveillants, le rendant ainsi vulnérable aux attaques. Microsoft a depuis…

tv remote
TV : l’âge moyen des téléspectateurs a encore augmenté

L’âge moyen des téléspectateurs frôle désormais les 55 ans. Le confinement a tiré les audiences de la TV vers le haut, mais au final ce sont surtout les plus âgés qui sont revenus devant le téléviseur. La SVoD, le cinéma…

batterie etude recyclage
34% des Français ont la phobie de la batterie de smartphone vide

Un tiers des Français souffrent de la phobie de la batterie de smartphone vide, révèle un sondage Opinion Way. D’après l’étude, les Français craignent de ne plus pouvoir consulter les réseaux sociaux, de rater un SMS ou d’être privé de…