Maj. le 5 mars 2020 à 16 h 48 min

Huawei annonce avoir déjà mis au point une alternative aux applications Google, dont Google Maps ou Gmail. Le constructeur chinois affirme même que le développement des applications arrivera à son terme d’ici la fin de cette année 2019. 

huawei alternative google maps gmail

Privé de licence Android et des applications Google, dont le précieux Play Store, sur ordre de Donald Trump, Huawei accélère le développement d’Harmony OS, son alternative à Android. Bien décidé à proposer rapidement des alternatives crédibles aux Google Mobile Services, le groupe s’est tourné vers une centaine de développeurs chinois et indiens, rapportent nos confrères de l’Economic Times, un média réputé en Inde.

« Huawei est en contact avec des développeurs chinois et indiens, ce qui nous aidera en Inde ainsi que dans des régions comme l’Europe. Dans chaque pays, nous nous concentrerons sur la fourniture des 100-150 meilleures applications aux clients via HMS (NDLR :Huawei Mobile Services) » assure Charles Peng, PDG de Huawei et Honor en Inde, interrogé par l’Economic Times.

Lire également : Harmony OS n’est pas prêt de remplacer Android dans les smartphones, admet Huawei 

Les Huawei Mobile Services seront prêts d’ici quelques jours

Dans la foulée, Charles Peng a levé le voile sur l’état d’avancement du projet« Nous avons notre propre HMS et essayons de construire un véritable écosystème mobile. La plupart des applications clés telles que la navigation, les paiements, les jeux et la messagerie seront prêtes d’ici la fin décembre » annonce le responsable à quelques jours de l’échéance.

Selon le cadre, Huawei finalise donc le développement d’une alternative à Google Maps, à Google Pay et à Gmail. Il ne s’agit que d’une liste d’exemples. Charles Peng laisse entendre que la firme dispose d’ores et déjà d’autres alternatives majeures aux services de Google.

Sans surprise, les Huawei Mobile Services sont destinés à remplacer les services de Google sur les smartphones privés de licence Android et ceux tournant sous Harmony OS, l’OS maison mis au point par le fabricant. « Les consommateurs ne verront pas de différence entre GMS et HMS. Nous nous concentrons sur la façon de travailler avec les développeurs pour offrir une bonne expérience client. C’est un défi que nous essayons de relever » poursuit Charles Peng.

Selon Peng, 1 million de développeurs travaillent déjà sur les applications destinées à Harmony OS. « Nous allons créer un modèle commercial de bout en bout avec les développeurs, les fournisseurs de contenu et de services. Nous leur apporterons de la valeur » souligne le cadre.

Sans surprise, ces applications seront disponibles au téléchargement sur l’App Gallery, l’alternative au Play Store développée par Huawei. Pour l’heure, cette boutique d’applications est encore déserte. Pour étoffer sa plateforme, la firme a déjà investi 1 milliard de dollars dans le développement d’applications.

Source : The Economic Times



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei met en garde les États-Unis contre des représailles de la Chine

Huawei menace les États-Unis d’éventuelles représailles du gouvernement chinois. D’après le constructeur, Pékin pourrait en effet décider de contre attaquer suite aux nouvelles sanctions envisagées par l’administration Trump.  Le gouvernement américain pourrait décréter de nouvelles restrictions à l’encontre de Huawei. Aux…

Huawei P40 : comment suivre la conférence de lancement en direct

Huawei dévoilera son nouveau smartphone, le Huawei P40, lors d’un événement retransmis en direct. Retrouvez sur cette page toutes les informations pour suivre la conférence et la vidéo du livestream dès 14 heures.  En pleine pandémie mondiale de coronavirus, il…