Huawei attend l’accord des États-Unis pour récupérer sa licence Android

Huawei attend le feu vert des États-Unis pour pouvoir à nouveau utiliser la version d’Android certifiée par Google. Toujours sur liste noire, le groupe chinois ne sait pas s’il est autorisé à récupérer définitivement sa licence Android, qui est encore valide pendant quelques semaines. Si Donald Trump a annoncé un assouplissement des sanctions au cours du week-end, le gouvernement américain doit encore apporter quelques précisions sur les restrictions encore en place. Explications. 

huawei accord etats unis utiliser android

En marge du sommet du G20, Donald Trump a décidé de lever une partie des sanctions à l’encontre de Huawei. Le constructeur chinois est à nouveau autorisé à commercer aves des entreprises américaines. Le président des Etats-Unis n’en a pas dit plus. Peu après, Larry Kudlow, président du Conseil économique national américain, a par contre précisé que Huawei figure toujours sur la liste des entités considérées comme à risque. Le groupe n’est pas encore entièrement sorti d’affaire.

Après l’annonce de Donald Trump, Huawei peut-il récupérer sa licence Android ?

Suite à la détente annoncée par Donald Trump, Huawei peut-il définitivement récupérer sa licence Android, qui lui permet d’installer une version de l’OS certifiée par Google sur ses smartphones ? « Nous prenons acte des annonces du président Trump concernant Huawei au cours du week-end et nous attendrons les conseils du ministère du Commerce » explique Tim Danks, vice-président de la gestion des risques et des relations chez Huawei, à nos confrères de Reuters. Pour l’heure, il semble donc que Huawei n’en sait pas plus que nous.

De son côté, Larry Kudlow se contente de préciser que les autorisations consenties par le gouvernement Trump ne concernent que les produits « disponibles massivement dans le monde entier ». Pour le moment, Washington n’a pas précisé si la licence Android de Google entrait dans cette catégorie.

Lire aussi : notre interview exclusive de Huawei France

Quoi qu’il en soit, Huawei est toujours en mesure de collaborer avec Google jusqu’au 19 août prochain. Le constructeur profite en effet d’une licence Android temporaire, ce qui lui permet notamment de développer sa surcouche basée sur Android 10 Q. On vous en dit plus dès que possible sur le sujet.

Source : Reuters

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei s’apprête à déployer GPU Turbo 3.0 sur 9 nouveaux smartphones

Huawei va bientôt déployer GPU Turbo 3.0, l’option qui permet de booster les performances du GPU, sur 9 smartphones, dont plusieurs modèles commercialisés par Honor. La marque en profitera aussi pour proposer le système de fichiers EROFS ((Extendable Read-Only File-System) jusqu’ici…

Huawei va-t-il utiliser RISC-V comme alternative à ARM ?

RISC-V, le projet d’architecture open-source américain, gagne en popularité au détriment d’ARM. De nombreux géants de l’industrie, dont Western Union, commencent en effet à adopter l’architecture. Le projet ne manque pas d’atouts. Privé des licences ARM, Huawei va-t-il se tourner vers RISC-V pour continuer à…

Huawei, Android, ARM et Trump : le point sur la situation

Depuis mi-mai les mauvaises nouvelles s’enchainent pour Huawei : la firme est sous le feu de sanctions américaines qui l’excluent de facto du marché et des technologies d’entreprises basées aux Etats-Unis. Google, ARM, plusieurs fondeurs et quantité de partenaires ont…

Android, ARM… : Huawei se « prépare au pire »

Le directeur général délégué de Huawei France Zhang Minggang vient d’accorder une nouvelle interview à Challenges – il y détaille entre autres les conséquences de la guerre commerciale sur les résultats et la stratégie de long-terme de l’entreprise. Le responsable…

Huawei va ouvrir un Flagship Store à Paris fin 2019

Huawei va ouvrir un Flagship Store à Paris d’ici fin 2019. Il s’agira de son premier magasin physique en France. Le constructeur continue de développer sa stratégie et veut désormais être perçu comme une marque premium aux yeux des consommateurs….

Huawei teste-il son OS alternatif à Android sur le Mate 30 ?

Huawei serait en train de tester HongMeng OS, son système d’exploitation alternatif à Android, sur le Mate 30. L’OS pourrait même être officiellement présenté avec le futur flagship de la marque, en octobre 2019. Il pourrait remplacer Android sur les…