Google s’intéresse de nouveau aux smartphones modulaires

Google s’intéresse de nouveau aux smartphones modulaires, malgré la fin du Project Ara. C’est en tout cas ce que suggère un nouveau brevet obtenu en janvier 2019. Les croquis et les documents support suggèrent au moins deux débouchés pour ce projet : un smartphone avec des accessoires modulaires comme les Moto Mods de Lenovo, mais aussi une méthode d’assemblage qui pourrait diminuer les coûts de fabrication des smartphones de la firme ?

Le smartphone modulaire selon Google
L’un des croquis décrits par le brevet de Google / WIPO

On pensait la page des smartphones modulaires pratiquement tournée : après tout, les Lenovo Moto Z et leurs Moto Mods connaissent un succès mitigé, le Fairphone, lui aussi une approche modulaire, peine à décoller en parts de marché et le Project Ara, qui visait à développer un smartphone Google modulaire, n’existe plus depuis 2016. Le concept est pourtant séduisant sur le papier : un smartphone sert de base à des modules qui vont lui permettre de rester plus longtemps « dans le coup » en matière de photo, capacité de batterie ou de stockage, ou alors lui ajouter des fonctionnalités entièrement nouvelles, comme un rétroprojecteur ou de nouvelles enceintes par exemple.

Lire aussi : Project Ara – voici à quoi ressemblerait le smartphone modulaire de Google s’il était commercialisé

Brevet Google pour un smartphone modulaire

Alors pourquoi tous les smartphones ne sont pas dotés de cette technologie ? Le problème est multiple. D’abord, il n’existe pas de standard unifié pour ces accessoires, confinés à des smartphones qui représentent des volumes de ventes assez modestes. Ensuite, ces accessoires sont chers, souvent davantage que le prix du renouvellement d’un smartphone subventionné auprès de l’opérateur. Enfin, le rythme de renouvellement des smartphones reste soutenu – tous les deux ans en moyenne. Ainsi l’argument « durée de vie plus longue » que permet ce genre d’approche modulaire ne semble pas vraiment suffire à faire décoller les ventes.

Malgré toutes ces réserves, Google vient d’obtenir un nouveau brevet. Ce qui est plutôt une surprise alors qu’on pensait que la firme avait abandonné ses efforts en la matière depuis trois ans. A en croire les croquis et les documents support du brevet US20190037061, Google travaille en effet à son propre smartphone modulaire qui n’est pas seulement composé de deux parties comme les Moto Z mais de trois : la partie supérieure de la face arrière, où se trouvent les capteurs photo sur les Pixel, se détache est est interchangeable avec une série d’autres modules. Une sorte d’enveloppe ou de coque sécurise l’ensemble en place.

Les documents décrivent également une méthode d’assemblage

Les documents précisent que l’élément principal contient « un processeur, de la mémoire, un écran […] un premier connecteur électrique et une rainure au dos de l’appareil ». L’accessoire contient « un second connecteur électrique configuré pour la communication de données avec le processeur de l’appareil électronique » et comprend « une rainure additionnelle complémentaire de la forme de celle de l’appareil électronique ». Enfin la coque « maintient le premier et le second morceau » en place. Outre le fait que cela suggère effectivement un nouveau smartphone modulaire, il est possible que le brevet indique en réalité une conception simplifiant l’assemblage d’un smartphone.

Lire aussi : Facebook prépare un smartphone modulaire avec d’anciens cadres du projet ARA

Ainsi les documents déposent au passage une « méthode d’assemblage pour un appareil » à l’aide des rainures évoquées plus haut. Que pensez-vous de ce brevet ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Pixel 3a et Pixel 3a XL : tout ce que l’on sait

Google s’apprête à lancer des déclinaisons « light » et surtout moins chères de ses Pixel 3 : les Pixel 3a et Pixel 3a XL. On sait encore relativement peu de chose sur ces smartphones, si ce n’est qu’ils auront un positionnement…

Galaxy Fold cassés : que se passe-t-il vraiment ?

Le Galaxy Fold n’est pas encore sorti qu’il présente déjà des défauts chez les premiers testeurs. Des cas d’écrans cassés ont été signalés sur les réseaux sociaux. Mais que se passe-t-il vraiment ?

Huawei promet des smartphones 5G à 300 $ d’ici 2020

Huawei promet des smartphones 5G à 600 $ dès cette année et des modèles encore moins chers à 300 $ en 2020. C’est ce qu’a annoncé Peter Zhou, le directeur marketing du géant chinois au détour d’une interview accordée au…

LG veut reprendre les ventes de smartphones en France

LG ne compte pas abandonner définitivement le marché mobile français. Le constructeur pourrait s’appuyer sur les distributeurs et opérateurs pour vendre à nouveau ses flagships dans l’hexagone. Le LG G8 ThinQ présenté au MWC de Barcelone pourrait même débarquer cet…

Android : 60 nouveaux smartphones sont déjà sortis en 2019, c’est trop ?

60 nouveaux smartphones Android sont sortis depuis début 2019. En fait, deux nouveaux modèles font leur entrée sur le marché chaque semaine. D’ici la fin de l’année, 200 nouveaux téléphones seront commercialisés. Est-ce beaucoup trop ?  D’après les calculs de nos confrères d’Android Police,…

Galaxy Fold : des testeurs affirment que leur écran est déjà cassé après 24 heures

Le Galaxy Fold souffre de quelques problèmes liés à l’écran, assurent les premiers testeurs. Après une journée d’usage normal, l’écran pliable s’arrêterait en effet de fonctionner. D’autres ont constaté une dégradation de l’état de la dalle après avoir ôté le film de protection. Samsung a réagi en expliquant que cette couche protectrice…

Xiaomi Mi 9 SE : où l’acheter au meilleur prix ?

Le Xiaomi Mi 9 SE est désormais disponible en France. Version allégée de l’excellent Xiaomi Mi 9, il propose un rapport qualité-prix tout à fait intéressant, comme souvent avec les smartphones de la marque. Nous vous expliquons où vous pouvez…