Google, Facebook, Amazon : les GAFA risquent encore des milliards d’euros d’amende

 

Google, Facebook, Amazon, Apple ou encore Microsoft sont dans le collimateur de la justice américaine qui vient de lancer officiellement une enquête antitrust. Celle-ci a pour but de déterminer si oui et dans quelle mesure, les GAFA abusent de leur position dominante.

Google, Facebook et Amazon risquent une nouvelle amende salée

En Europe comme aux États unis, les GAFA ont écopé de plusieurs amendes salées ces dernières années. Pour Google, Facebook et même Apple, le prix à payer s'élève souvent à plusieurs milliards d'euros. Les géants de la Tech ont à nouveau du souci à se faire avec le lancement d'une nouvelle enquête antitrust. La menace planait depuis quelques semaines. Le département de la Justice des États-Unis vient d'annoncer le début des investigations. De quoi s'agit-il ?

Google, Facebook, Amazon : la justice américaine lance une enquête antitrust

Plusieurs candidats aux prochaines élections présidentielles aux États-Unis ont fait du démantèlement des GAFA une promesse de campagne. Une sénatrice considère que Google, Facebook, Amazon ou encore Apple sont si puissants qu'ils sont capables d'influencer les pouvoirs publics, mais aussi de tuer l'innovation et la concurrence en asphyxiant les petites entreprises. Face à la montée de la pression, le département américain de la Justice vient de lancer une nouvelle enquête.

« Sans la discipline d’une concurrence significative reposant sur le fonctionnement du marché, les plateformes numériques peuvent agir de manière qui ne répond pas aux demandes des consommateurs » a déclaré Makan Delrahim, le patron des procureurs fédéraux de l’antitrust. Cette nouvelle intervient après l'annonce d'une nouvelle amende de 5 milliards de dollars infligée à Facebook par la Federal Trade Commission (FTC), une autre entité fédérale chargée de la protection des consommateurs contre les conséquences du monopole.

L'entreprise de Mark Zuckerberg paie le prix de l'affaire Cambridge Analytica et des différents scandales liés aux données personnelles des utilisateurs. La nouvelle enquête de la justice américaine couvre quant à elle un large spectre de domaines, le principal objectif étant de déterminer dans quelle mesure les géants de la technologie profitent de leur position dominante pour obtenir des avantages sur les autres entreprises.

L'organe a promis des sanctions sévères à la moindre infraction constatée. Si les GAFA n'ont pas été explicitement mentionnés, il va s'en dire qu'il s'agit des principales entreprises visées. Google, Amazon, Facebook sont notamment dans le collimateur, tout comme Apple qui est de plus en plus accusé de concurrence déloyale par les éditeurs de l'App Store.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !