Google dévoile son arsenal contre les sites pirates

 

Google vient de dévoiler son arsenal détaillé contre les sites pirates dans un document adressé à l'Office américain pour le droit d'auteur. Si certaines mesures sont déjà connues, d'autres sont en revanche inédites.

google lutte piratage
Crédits : Pixabay

Depuis plusieurs années maintenant, Google a étoffé son arsenal pour contrer et nuire aux activités des sites pirates. En 2020, l'arrivée de nouvelles mises à jour des algorithmes de Google ont d'ailleurs provoqué l'effondrement du trafic des sites de téléchargement et de streaming illégal.

Cependant et malgré les efforts de la firme de Mountain View, les plaintes pour atteinte aux droits d'auteur ont également augmenté durant ces dernières années avec l'essor de certains sites comme PopCorn Time. Pour y faire face, Alphabet, la maison-mère de Goole, a mis en place un large éventail de mesures anti-piratage. Récemment, le géant du web a adressé un document à l'Office américain du droit d'auteur (Copyright Office) dans lequel il détaille justement son arsenal contre les sites pirates.

À lire également : Piratage – des ayants-droits demandent aux FAI de partager les données personnelles des hackers

Google désactive la publicité sur les URL signalées

Et si certaines mesures sont déjà connues du grand public, d'autres sont au contraire totalement inédites. Notez que ce document a réclamé par la Copyright Office pour faire le point sur les mesures technologiques de protection du droit d'auteur, en vue de l'élaboration d'une nouvelle version de la loi DMCA. Sur ce point, Google se montre hostile à l'idée, estimant que la compagnie fait déjà assez pour lutter contre le piratage.

Mais alors, quels sont les mécanismes anti-piratage récemment mis en place par Google ? Évoquons tout d'abord la rétrogradation des sites pirates dans les résultats de recherche. Cette méthode n'est pas nouvelle (elle a été lancée il y a dix ans), mais la firme y a greffé une nouveauté : la possibilité pour les ayant droits d'indiquer si un contenu signalé est “inédit” ou “Toujours disponible au cinéma”. Lorsque c'est le cas, Google peut appliquer des sanctions encre plus strictes, avec une rétrogradation encore plus sévère dans les résultats de recherche.

Une autre mesure inédite concerne l'activité publicitaire de Google. En effet, lorsque l'entreprise reçoit une notification de retrait d'une URL qui viole les droits d'auteur, elle pourra vérifier si le site en question diffuse des publicités via Google pour se financer. Si c'est le cas, Google les désactivera sur le site et dans les résultats de recherches où l'URL signalée apparaît.

Source : Torrent Freak



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !