Google développe un SoC maison pour les futurs Pixel

 

Google développe actuellement son propre SoC pour équiper les futurs smartphones de la gamme des Pixel. Le premier appareil à profiter de cette nouvelle alternative aux chipsets Snapdragon de Qualcomm serait le Pixel 6, dont la sortie n’est pas attendue avant 2021. On fait le point sur les premières informations disponibles sur le SoC maison de Google.

pixel 4 écran 90 hz varie luminosité

D’après les informations obtenues par nos confrères d’Axios, Google travaille sur le développement de son propre SoC pour équiper les futurs Pixel et les Chromebook. Au cours des dernières semaines, la firme de Mountain View aurait déjà mis au point les premiers prototypes opérationnels du composant.

Le nom de code actuel du chipset en interne est Whitechapel. La puce serait construite autour d’un processeur ARM de 8 coeurs et accompagnée d’un coprocesseur dédié à « l’amélioration du mode Always-on du Google Assistant ». Une partie des composants intégrés seront aussi consacrés au machine learning (apprentissage de la machine), une technologie permettant aux ordinateurs d’apprendre sans devoir être programmé au préalable. Toujours selon Axios, le chipset serait gravé en 5nm par Samsung dès les premiers mois de 2021. La firme a d’ailleurs ouvert de nouvelles lignes de production à cet effet en Corée du Sud.

Lire également : Pixel 5 – il serait moins cher car Google miserait sur un processeur moins puissant

Google cherche à se passer de Qualcomm

Contrairement à Apple, Huawei ou Samsung, Google s’est toujours reposé sur les chipsets proposés par Qualcomm. Chaque génération de Pixel haut de gamme est ainsi alimentée par le dernier SoC haut de gamme du fondeur. Á titre d’exemple, les Pixel 4 sont propulsés par le SoC Snapdragon 855.

Néanmoins, Google a déjà intégré des composants maison au sein de ses appareils. En effet, les Pixel 2 et 3 sont équipés d’un coprocesseur Visual Core dédié au traitement de l’image. C’est notamment grâce à cette puce que les smartphones excellent dans le domaine de la photographie. De son côté, le Pixel 4 profite d’un coprocesseur Neural Core dédié au traitement de l’intelligence artificielle. Dans ce contexte, on ne s’étonnera pas que Google décide de prendre en main le développement des SoC de ses flagships.

Ce SoC serait d’abord intégré aux Google Pixel 6, attendus à l’automne 2021. Dans un second temps, Google intégrera son propre chipset à ses futurs ChromeBook. On vous en dit plus dès que possible sur le sujet. En attendant plus d’informations, n’hésitez pas à donner votre avis sur la stratégie de Google dans les commentaires ci-dessous.

Source : Axios



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Google pixel 5
Pixel 5 de Google : prix, date de sortie et fiche technique

Google lance un nouveau Pixel 5. Google propose un smartphone bien optimisé bénéficiant des dernières fonctionnalités logicielles et d’excellentes capacités en photo à un prix abordable, quitte à devoir faire quelques concessions en chemin. S’ils sont loin de faire un…

Google Pixel 5
Pixel 5 : Google n’est plus le roi de la photo selon DxOMark

Le Pixel 5 de Google vient de passer entre les mains des experts de DxOMark. Le smartphone écope d’une note décevante de 120 points en photographie. Le laboratoire français pointe du doigt le hardware famélique de l’appareil. Après des années en tête de…