Google Chrome : premier bilan du bloqueur de publicités intégré, il améliore vraiment l’expérience de navigation

Maj. le 10 janvier 2019 à 20 h 32 min

Google Chrome va déployer son bloqueur de publicités natif partout dans le monde à partir de juillet 2019. Le navigateur propose depuis environ un an une fonctionnalité intégrée qui bloque automatiquement les publicités jugées intrusives. Après une disponibilité en Amérique du Nord, puis en Europe, la firme de Mountain View emboîte le pas à la Coalition for Better Ads et annonce un déploiement partout dans le monde. Elle en a profité pour dresser un premier bilan depuis la mise en place du système.

Google Chrome

 

Les publicités intrusives sont particulièrement négatives pour l’expérience utilisateur. Google a décidé de prendre le problème à bras le corps en lançant un bloqueur de publicité natif dans Chrome. Il se base sur des critères conformes aux règles établies par la Coalition for Better Ads, une association mondiale qui inclut des acteurs comme Google, Facebook, ou encore Microsoft et qui oeuvre pour des pratiques publicitaires responsables. Google a annoncé cette semaine qu’il étendait son bloqueur de publicité au-delà de l’Amérique du Nord et de l’Europe pour couvrir tous les pays du monde. La firme en a profité pour vanter l’efficacité du système après plusieurs mois de test.

Google Chrome : grâce son son bloqueur de pub, les éditeurs de sites se conforment aux règles

Pour rappel, les bonnes pratiques publicitaires selon la Coalition for Better Ads reposent sur plusieurs principes. Les pub jugés négatives pour l’expérience utilisateur sont par exemple celles qui couvrent plus de 30% de l’écran sur smartphone, celles qui affichent un compte à rebours en couvrant tout l’écran, les vidéos publicitaires qui se lancent en lecture automatique, les pop-ups collants qui ne disparaissent pas ou qui couvrent une partie de l’écran. Google va d’ailleurs un peu plus loin en proposant une fonctionnalité pour couper le son sur les sites bruyants dans Chrome.

Après près d’un an de disponibilité, Google affirme que le bloqueur de pub intégré à Chrome a permis de faire bouger les lignes en poussant de nombreux éditeurs de sites web à se conformer aux règles.

L’application par Chrome des normes de la Coalition a incité de nombreux propriétaires de sites Web à améliorer l’expérience publicitaire sur leurs sites de manière à avantager les utilisateurs

D’après Google, de nombreux propriétaires de sites Web ont changé la nature des annonces sur leurs sites. Au 1er janvier 2019, deux tiers des éditeurs qui s’adonnaient à de mauvaises pratiques se sont conformés aux normes Better Ads.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !