Google, Amazon, Microsoft : exode massif des entreprises hors de Chine à cause de Trump

 

Google, Amazon et Microsoft et d'autres grands groupes de la tech américains ou internationaux planchent sur des projets de délocalisation de leur production hors de Chine. La guerre commerciale que se livre le pays avec les États-Unis, sous l'impulsion de Donald Trump, risque de faire des dégâts.

drapeau chine

Si Donald Trump et Xi Jinping ont repris les négociations autour de la guerre commerciale qui oppose les États-Unis et la Chine, la situation demeure critique entre les deux puissances et personne ne peut prédire si une solution au conflit va être trouvée. Un statu quo peu confortable pour les grands groupes de la tech américains, qui confient la majorité de leur production en Chine. Alors forcément, quand le gouvernement américain menace d'imposer une taxe à hauteur de 25% sur les produits électroniques assemblés en Chine, ces sociétés réfléchissent quant à leur avenir dans l'Empire du milieu.

Google, Amazon et Microsoft… les géants de la tech veulent quitter la Chine

D'après un rapport de la publication Nikkei Asian Review, elles commencent déjà à bouger leurs pions. Parmi elles, on retrouve les mastodontes Google, Amazon et Microsoft, ainsi que Dell ou HP. Les groupes qui ne sont pas originaires des États-Unis s'y mettraient : Sony et Nintendo au Japon, Asus à Taïwan et même le constructeur chinois Lenovo souhaitent trouver des horizons plus paisibles. Certains d'entre eux ont déjà entamé les manœuvres de relocalisation de la production, d'autres envisagent de suivre rapidement. Les destinations privilégiées restent en Asie du sud-est : Taiwan, Vietnam, Indonésie et Thaïlande.

Lire aussi : La Chine va établir une liste noire des entreprises non fiables, les États-Unis dans le viseur

De son côté, Apple voudrait délocaliser 30% de sa production d' iPhone, iPad et MacBook hors de Chine. Mais une telle opération est coûteuse et prend du temps à mettre en place. Anecdote un peu ironique étant donné la situation : Apple fabrique son dernier Mac Pro en Chine, alors que les précédents modèles étaient produits aux États-Unis. Comme quoi, le pays conserve des atouts pour les marques malgré les déboires du moment.

Source : Nikkei Asian Review



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bruno lemaire accuse cryptomonnaies terrorisme
Bitcoin : Bruno Le Maire accuse les cryptomonnaies de financer le terrorisme

Bruno Le Maire, l’actuel Ministre de l’économie, accuse le Bitcoin et les cryptomonnaies de participer au financement du terrorisme islamiste. En réaction à l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’Histoire décapité par un terroriste, le dirigeant s’est engagé à prendre des…

amazon one paiement paume main
Amazon lance des tests pour payer avec la paume de la main

Amazon teste actuellement aux États-Unis un moyen de paiement inédit dans ses magasins Amazon Go. Après le paiement sans contact et mobile, les utilisateurs pourraient bientôt avoir la possibilité de régler leurs achats grâce à la paume de leur main….

amazon label produits écologiques durables
Amazon : un label permet désormais d’identifier les produits écologiques et durables

Amazon vient de lancer le label “Climate Pledge Friendly”. Déjà apposé sur 25 000 produits disponibles sur le site, ce label permet aux acheteurs d’identifier les articles durables, écologiques et respectueux de l’environnement.  Á la traîne sur les questions de l’écologie et l’environnement, Amazon vient d’annoncer…

elon musk troisième homme plus riche monde
Elon Musk devient le 3ème homme le plus riche du monde devant Mark Zuckerberg

Elon Musk est désormais plus riche que Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook. Grâce au succès fulgurant de Tesla en bourse, l’excentrique milliardaire est brièvement devenu le troisième homme le plus riche du monde, juste derrière Bill Gates et Jeff Bezos. Il distance ainsi Bernard…

huawei reduction achat composants
Huawei réduit encore sa production de smartphones, la série noire continue

Huawei réduit actuellement ses commandes de composants destinés à la fabrication de ses smartphones. C’est en tout cas ce qu’affirment plusieurs sources internes aux usines d’assemblages de l’entreprise. La situation n’a jamais été aussi catastrophique pour la firme de Shenzhen….