Samsung Galaxy Note 9 : 9 raisons de ne pas craquer

Maj. le 12 novembre 2018 à 11 h 54 min

Le Galaxy Note 9 vient enfin d’être dévoilé par Samsung. Amélioration timide du Galaxy Note 8 sorti l’an dernier, le smartphone empreinte ses principales nouveautés au Galaxy S9 Plus présenté début d’année. Alors que les Galaxy S10 et Galaxy X s’annoncent comme de véritables révolutions, la phablette peine à vraiment susciter l’engouement des amateurs. Découvrez pourquoi vous ne devez donc surtout pas craquer pour le Galaxy Note 9.

galaxy note 9

 

Suite à l’échec commercial du Galaxy S9, Samsung a enregistré des résultats financiers en forte baisse au deuxième trimestre 2018. D’année en année, les haut de gamme de Samsung se vendent d’ailleurs de moins en moins bien. D’après les analystes, le constructeur sud-coréen ne propose pas suffisamment d’innovations cette année pour séduire les consommateurs. Très semblable à son prédécesseur, le Galaxy Note 9 ne devrait pas permettre à Samsung d’effacer le flop du S9 des mémoires, malgré son nouveau stylet S-Pen. Pourquoi ?

Un design beaucoup trop similaire au Galaxy Note 8

galaxy note

Comme on l’a vu lors de la présentation officielle du Galaxy Note 9, le smartphone ressemble à s’y méprendre au Galaxy Note 8. On y retrouve le même écran borderless Infinity Display et le double capteur photo horizontal. Seul changement : le capteur d’empreintes digitales est désormais intégré en dessous du module photo, et non plus à côté. On notera aussi des bordures un peu plus fines mais c’est loin d’être flagrant. Pour en savoir plus, découvrez notre dossier sur les différences entre le Galaxy Note 9 et le Note 8.

La même fiche technique que le Galaxy S9 Plus

A l’intérieur du Galaxy Note 9, on retrouve le SoC Exynos 9810 conçu par Samsung. Il s’agit du même composant que celui qui alimente déjà les Galaxy S9/S9 Plus. C’est loin d’être une surprise : chaque année, le coréen réutilise le SoC du Galaxy S pour son nouveau Note. Le Galaxy Note 9 est équipé du même double capteur photo que le S9 Plus. Contrairement à lui et au Note 8, le Note 9 est équipé d’une batterie de 4000 mAh, de 8Go de RAM et de 512Go de stockage. Est-ce suffisant pour justifier son achat ?

 Fiche technique du Galaxy Note 9Fiche technique du Galaxy S9 Plus
Dimensions160.5 x 74.8 x 8.6 mm157.7 x 73.8 x 8.5 mm
Poids201g189 g
Ecran6,4" Super AMOLED Quad HD 18.5:96,2" AMOLED Infinity Display
Définition2960 x 1440 pixels 514 DPI1440 x 2960 pixels 18.5:9 (531 ppp)
PhotoArrière : double capteur photo 12MP (f 1.5/ 2.4) et 12 MP (f 2.4). Avant : un capteur de 8MPArrière : double capteur 12 MP (f/1.5, 26mm, 1/2.5", 1.4 µm, Dual Pixel autofocus à détection de phase) + 12MP (f/2.4, 52mm, 1/3.6", 1 µm, AF) / Avant : 8 MP, f/1.6, autofocus
OSAndroid 8.1 OreoAndroid 8.0 Oreo
Mémoire interne64/128/256/ 512Go64/128/256 Go
MicroSDOui, jusqu'à 1TBOui, jusqu'à 256 Go
ConnectivitéBluetooth 5.0, Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, dual-band, WiFi Direct, hotspotBluetooth 5.0, Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, dual-band, WiFi Direct, hotspot
NFCOuiOui
SoCExynos 9810 / Snapdragon 845Exynos 9810
RAM6/8 Go4 Go / 6 Go
Capteur d'empreintes / reconnaissance facialeOui/OuiOui / Oui
Résistance à l'eauIP 68IP68
Batterie4000 mAh3500 mAh
Port de chargeUSB 3.1 Type-CUSB 3.1 Type-C
Recharge rapideOuiOui
Recharge Qi sans filOuiOui
ColorisNoir, rose, brun, bleu, argentMidnight Black, Coral Blue, Titanium Gray, Lilac Purple
Prix1009 euros (128 Go)
959 € à sortie
Environ 650 euros à la sortie du Note 9

 

Une concurrence Android beaucoup plus innovante

Alors que Samsung persiste à reprendre d’année en année la même recette, ses concurrents Android innovent. Cette année, nous avons pu découvrir les impressionnants Vivo Nex, Oppo Find X et le Huawei P20 Pro. Pour des prix inférieurs au Note 9, ils proposent tous les 3 de véritables nouveautés : capteur photo escamotable, design vraiment borderless ou triple capteur photo boosté à l’intelligence artificielle. Face à ces trois flagship de haut vol, le Galaxy Note 9 paraît déjà un peu désuet. Et si le Note 9 était finalement déjà has been face à un smartphone comme le Huawei P20 Pro ?

Un prix trop élevé

L’an dernier, le Galaxy Note 8 était vendu à un prix de départ de 1009€. C’est aussi le cas du Galaxy Note 9. Pour le modèle avec 512Go de stockage et 8Go de RAM, il vous faudra de plus débourser jusqu’à 1209€. Au vu des évolutions timides proposées par le flagship, il s’agit d’un prix bien trop élevé pour convaincre les consommateurs.

Le Galaxy S9 Plus (qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau et propose grosso modo la même expérience) est largement passé sous la barre des 700€ à l’heure où le Note 9 débarque. Avec les nombreuses alternatives Android au Galaxy Note 9 sur le marché à prix plus réduit (comme le Huawei P20, le OnePlus 6 ou le HTC U12 Plus), comment Samsung peut-t-il justifier le coût très élevé de son nouveau flagship ?

Toujours pas de capteur d’empreintes sous l’écran

Après des mois de recherche et développement, Samsung est enfin parvenu à mettre au point un capteur d’empreintes digitales qui fonctionne sous la dalle OLED. Le constructeur a par contre décidé de réserver cette nouveauté très attendue au Galaxy S10. Le PDG de Samsung a d’ailleurs confirmé que le S10 aura droit à un capteur intégré sous l’écran. A la place, le Galaxy Note 9 doit une nouvelle fois se contenter d’un capteur d’empreintes sur la face arrière. Est-ce la déception de trop ?

Pas de reconnaissance faciale 3D

Inspiré par l’engouement suscité par la reconnaissance faciale 3D de l’iPhone X, Xiaomi et Oppo ont développé une technologie alternative au Face ID d’Apple. De son côté, Samsung vient de finaliser sa propre technologie de reconnaissance faciale, qui va supplanter l’Intelligent Scan intégré au Galaxy S9.

Là encore, Samsung a préféré garder cette nouveauté pour le Galaxy S10. Comme le S9, le Note 9 doit se contenter d’une reconnaissance faciale logicielle qui repose sur le scanner d’iris. Moins fiable et moins sécurisée, l’Intelligent Scan est à des années lumière du Face ID d’Apple.

La sortie du Galaxy S10 début 2019

 

Si le Galaxy Note 9 n’est qu’une faible évolution du Note 8, le Galaxy S10 a beaucoup plus d’ambitions. Au menu du smartphone : reconnaissance faciale 3D, capteur d’empreintes digitales sous l’écran et un design qui s’annonce en rupture complète avec les précédents Galaxy S.

Grâce aux écrans piézo-électriques, le constructeur sud-coréen va en effet pousser le borderless dans ses derniers retranchements. Le Galaxy S10 devrait sortir en mars 2019. Au vu des innovations annoncées, on vous conseille donc de patienter quelques mois avant de changer de smartphone Samsung.

La révolution annoncée du Galaxy X/F

En plus du Galaxy S10, Samsung profitera de 2019 pour lever le voile sur le Galaxy X ou F, son premier smartphone pliable. Très attendu, le Galaxy X ou F sera d’abord proposé en édition limitée, à un prix de départ qui flirte avec les 1500€. Le smartphone devrait amorcer la mode des smartphones pliants. Si le Galaxy X/F est proposé à un prix très élevé, on peut s’attendre à ce que Samsung adapte son concept pliant à d’autres segments de marché dans les mois qui suivent. Dans ces conditions, le Galaxy Note 9 parait déjà un peu dépassé alors qu’il vient à peine de sortir ?

L’arrivée des smartphones compatibles 5G

Les premiers smartphones compatibles 5G de Samsung débarqueront dès 2019. Le constructeur coréen a d’ailleurs déjà présenté un prototype de SoC Exynos 5G. Selon Ice Univserse, célèbre leaker, le Galaxy S10 sera d’ailleurs le premier smartphone compatible 5G. Le Galaxy Note 9 pourrait donc être le dernier haut de gamme Samsung qui n’est pas compatible avec le réseau du futur. Est-il bien raisonnable d’acheter le Note 9 alors que la 5G est à nos portes ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !