Free vs SFR : le FAI dénonce le traitement étonnamment partial de l’affaire par BFM TV

 

Nouveau round dans Le Bras de fer qui oppose Free à SFR : l'opérateur s'est plaint auprès du CSA du traitement très partial de l'affaire par BFM TV. La chaine propriété d'Altice a diffusé en effet des spots à la fin des coupures pub et la hiérarchie du groupe serait allé jusqu'à donner des instructions précises sur la manière de parler du conflit. Or, cela est serait contraire à la convention collective de BFM TV. 

Free et SFR

La Lettre A révèle que Free s'est formellement plaint auprès du CSA du traitement de l'affaire qui oppose l'opérateur à SFR sur BFM TV. Le blog explique que cette plainte est motivée par l'attitude de la chaine d'information propriété d'Altice mardi 12 mars : BFM TV n'aurait ainsi pas lésiné sur les moyens pour faire valoir le point de vue du groupe dirigé par Patrick Drahi, au détriment de celui de Free. SFR-Altice menace en effet de couper l’accès aux chaînes BFM TV, RMC Découverte, RMC Story et BFM Business sur les Freebox à partir du 20 mars 2019. Le groupe de ‎Patrick Drahi réclame plus de 5 millions d’euros pour éviter toute coupure. Un montant que Free refuse de payer. L'opérateur concurrent Orange a annoncé son soutien dans cette affaire, estimant que la somme demandée « n’est pas en rapport avec les audiences de ces chaînes ».

Free dénonce auprès du CSA la partialité de BFM TV dans son traitement du bras de fer qui l'oppose à SFR

Or mardi 12 mars 2019, plusieurs présentateurs dont Roland Guintrange, Roselyne Dubois et Nicolas Doze ont exprimé le point de vue de SFR sans donner celui de Free. Plus inquiétant : selon la Lettre A “la rédaction a reçu des directives très précises sur le traitement du sujet de la part de sa hiérarchie”. Ainsi le directeur exécutif du pôle média d'Altice France Damien Bernet aurait écrit à la directrice de la rédaction de BFM TV Céline Pigalle en donnant des éléments de language – pas question de parler de “coupure” et ordre de mettre en avant la marque Altice au détriment de SFR.

Lire également : Free contre SFR – le CSA veut empêcher la coupure de BFM et RMC sur les Freebox

Or, souligne le blog, la charte de déontologie de la chaîne stipule que “la rédaction n'accepte de directives rédactionnelles que des responsables de la chaîne et de la rédaction” pour mieux protéger son indépendance à l'égard des actionnaires. Ce qui ne semble pas vraiment respecté ici. Pour l'heure, le CSA n'a pas émis de réaction officielle suite à la plainte de Free – dont on ne sait pour l'heure si elle peut déboucher sur des mesures concrètes. Que pensez-vous de cette affaire ? Partagez votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !