France Télévision décroche un accord anti-Netflix historique et va retirer ses séries de la plateforme

Maj. le 11 janvier 2019 à 20 h 54 min

Voilà une nouvelle qui calmera quelque peu Delphine Ernotte, la présidente de France Télévision qui est loin de porter Netflix dans son cœur. Le groupe audiovisuel a annoncé ce vendredi avoir décroché un accord avec les producteurs pour obtenir un droit d’exclusivité sur les séries françaises dont elle participe au financement, et celles-ci incluent Dix Pour Cent, la série phénomène du moment diffusé à la fois sur France 2 et sur Netflix.

France TV Netflix

Le nouvel accord qui lie France Télévision et les producteurs français a de nombreuses implications, la plus importante étant que les séries financées par le groupe ne pourront plus être cédées à Netflix ou à d’autres plateformes de vidéo à la demande. La présidente du groupe n’a jamais caché son amertume face cette faible exclusivité en allant jusqu’à affirmer qu’il « fallait arrêter de danser avec le diable Netflix ». La plateforme a enfoncé le clou en novembre dernier en annonçant avoir récupéré la saison 3 de Dix Pour Cent alors même que tous les épisodes n’avaient pas fini de passer sur France 2.

Les séries financées par France Télévision quittent Netflix

Ce que l’on retient de cet accord, c’est que les séries financées à plus de 66 % par France Télévision bénéficient désormais d’un droit d’exclusivité allant jusqu’à deux ans. Une période durant laquelle les contenus ne pourront pas être cédés à des plateformes de vidéo la demande. Mais ce n’est pas tout. France Télévisions pourra également exploiter convenablement ces œuvres aussi bien à télévision, en replay qu’en vidéo à la demande là où les replay étaient limités à 7 jours selon le précédent accord.

Vous l’aurez compris, cet accord permettra également au groupe de diffuser exclusivement ces contenus sur Salto, la future plateforme de streaming créée en partenariat avec TF1 et M6. Libre au groupe de décider de quel support il exploitera pour la diffusion. Avant l’accord, les producteurs avaient la latitude de vendre les séries à Netflix, mais aussi à d’autres services de SVOD dans un délai beaucoup plus court.

Reste néanmoins à savoir s’il sera aussi simple pour France Télévision de faire retirer les séries déjà disponibles sur la plateforme dans la mesure où elles avaient été légalement acquises par Netflix. Cela devrait avoir des implications juridiques.

Et pour finir, même si cette annonce n’aura aucun impact majeur sur Netflix, ça commence à faire beaucoup pour le service de VOD qui doit également, à l’international, faire face à d’autres ruptures, dont celle avec Disney qui lancera bientôt sa propre plateforme de Streaming.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers  !
Combien gagnent Cyprien et Norman grâce à YouTube

Cyprien et Norman touchent le pactole avec YouTube. Ces dernières années, ils ont amassé des bénéfices supérieurs à 1,5 million d’euros grâce à leurs vidéos. La vente de leurs actions de la société Talent Web à Webedia leur a également…