Une ferme de minage de cryptomonnaies a été découverte dans une prison russe

 

Une ferme de minage de cryptomonnaies clandestine a été découverte dans une immense prison russe. Installée en secret par l'un des directeurs, l'infrastructure a illégalement miné des devises numériques pendant plusieurs mois. 

ferme minage prison russe

Suite à l'interdiction décrétée par les autorités chinoises, de nombreux mineurs de cryptomonnaies ont quitté la Chine et migré leur installations dans d'autres pays, comme les Etats-Unis, le Kazakhstan ou encore la Russie. L'arrivée de nouvelles fermes de minage sur le territoire russe a été perçue avec méfiance par les autorités.

Afin de dissuader les mineurs de s'installer dans les zones résidentielles, le Service fédéral anti-monopole (FAS) de Russie a menacé de surfacturer l'électricité. Pour justifier cette mesure, l'organisme fédéral pointe du doigt une forte augmentation de la consommation d'énergie dans les zones résidentielles du pays, dont Irkoutsk, le territoire de Krasnoïarsk et le Daghestan.

Sur le même sujet : Pourquoi le marché des cryptomonnaies panique après la chute des stablecoin

La ferme de minage a consommé illégalement 8 400 kW d'électricité

Dans ce contexte, les autorités russes se sont mises à la recherche des fermes de minage clandestines qui opèrent en Russie. En surveillant les pics de la consommation électrique, les autorités ont découvert la présence d'une ferme de minage au sein de la prison de Butyrskaya dans le centre de Moscou. D'après le média spécialisé Bitcoin.com, il s'agit de la plus vieille prison de Russie. Inauguré en 1774, le pénitencier a accueilli de nombreux prisonniers politiques.

Les forces de police ont découvert du matériel destiné au minage de cryptomonnaies dans les locaux  de la clinique psychiatrique de la prison. L'un des directeurs adjoints de la prison serait apparement à l'origine de l'initiative. Avec l'aide de complices, le responsable aurait installé les machines de mining dans le courant de novembre dernier. L'homme est accusé “d'actions qui vont clairement au-delà de ses pouvoirs, violant ainsi de manière significative les intérêts de la société ou de l'État”, expliquent les autorités russes aux médias locaux.

Entre novembre et février, les machines ont miné des cryptomonnaies en s'appuyant sur le réseau électrique de la prison. Près de 8 400 kW d'électricité ont été accaparées par la ferme de minage, soit 62 000 roubles (un peu plus de 1000 euros). L'enquête est toujours en cours.

Il n'est pas rare que des mineurs passent dans l'illégalité afin de profiter de l'électricité gratuite. L'an dernier, la police de Malaisie a d'ailleurs arrêté 7 mineurs de Bitcoin accusés d'avoir volé l'équivalent de 1,7 millions d'euros d'électricité.

Source : News.Bitcoin.com



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !