Bitcoin : La Chine plonge dans le noir les fermes de minage

 

La Chine continue de sévir face aux mineurs de cryptomonnaies. Après avoir interdit le minage dans plusieurs régions clés du pays, le gouvernement chinois traque désormais les récalcitrants. Les autorités exigent d'ailleurs que les fournisseurs d'électricité coupent le courant des sociétés impliquées dans le minage de cryptomonnaies.

bitcoin chine
Crédits : Pixabay

Depuis mai 2021, la Chine a entrepris de mener une offensive d'envergure contre le Bitcoin et les autres cryptomonnaies. Pékin a tout d'abord commencé par interdire les paiements en Bitcoin ou toute autre devise numérique sur son territoire. “Récemment, les prix des cryptomonnaies ont grimpé en flèche et chuté, et le commerce spéculatif des cryptomonnaies a rebondi, portant gravement atteinte à la sécurité des biens des personnes et perturbant l'ordre économique et financier normal”, avait assuré la Fédération bancaire chinoise.

Néanmoins, le minage et la détention de Bitcoin et d'autres cryptomonnaies restaient tolérés. Depuis début juin 2021, ce n'est plus le cas. Progressivement, la Chine a interdit le minage, province par province. Provoquant d'ailleurs au passage un exode sans précédent des mineurs vers les États-Unis et d'autres pays moins hostiles à cette activité.

Et justement, les autorités chinoises viennent donc de déclarer illégal le minage de cryptomonnaie dans la province du Sichuan. Une région connue pour abriter un très grand nombre de mineurs de cryptomonnaies, amateurs comme professionnels. Cette région était propice au minage, notamment grâce à son industrie hydroélectrique particulièrement développée, qui permet de bénéficier de tarifs attractifs sur l'énergie.

La Chine traque les mineurs récalcitrants

C'est d'ailleurs en raison de cette énergie verte disponible à profusion que les mineurs de la région pensaient passer à travers les mailles du filet. En effet, la Chine a justifié entre autres ces interdictions pour des raisons écologiques, mettant en avant l'impact écologique catastrophique du minage. Un argument qu'une récente étude a d'ailleurs retoqué, prouvant que le Bitcoin consomme deux fois moins que le secteur bancaire mondial.

Mais quoi qu'il en soit, la Chine a décidé de partir à la chasse aux mineurs récalcitrants. Ainsi, il a été demandé aux fournisseurs d'électricité de couper le courant des sociétés et des individus soupçonnés de miner des cryptomonnaies dans la région du Sichuan. Pour l'heure, 26 entreprises chinoises ont été sommées de mettre fin à leurs activités de minage, sous peine de se retrouver dans le noir complet.

Les quatre plus grandes régions minières – Mongolie intérieure, Xinjiang, Yunnan et Sichuan – ont mis en œuvre des mesures de répression similaires, même si l'exploitation minière dans les deux dernières repose principalement sur l'hydroélectricité, alors que les deux premières sont basées sur le charbon”, a précisé Winston Ma, auteur du livre la Guerre Numérique, à nos confrères de Reuters.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !