Bitcoin : ils volent pour 1,7 million d’euros en électricité pour miner de la cryptomonnaie

 

7 mineurs de Bitcoin sont accusés d'avoir volé l'équivalant de 1,7 millions d'euros d'électricité en Malaisie. Pour réduire les importantes dépenses énergétiques de leur ferme de minage, les escrocs ont en effet trafiqué leur compteur électrique. D'après les forces de police, il ne s'agit pas d'un incident isolé.

bitcoin mineurs volent électricité

Pour miner du Bitcoin, ou n'importe quelle autre cryptomonnaie, les mineurs s'appuient sur de puissants ordinateurs de calcul. Ces ordinateurs sont chargés de réaliser des calculs mathématiques très complexes. Ce processus permet de maintenir le réseau et de sécuriser tous les échanges et transferts. En échange de leur travail, les mineurs sont rémunérés directement par le réseau. Le montant de cette récompense a été fixé par le mystérieux créateur de la devise, Satoshi Nakamoto.

Malheureusement, le minage de cryptomonnaies consomme énormément d'électricité. Pour réaliser les calculs nécessaires, les ordinateurs tournent à plein régime en continu. D'après une récente étude de l'université de Cambridge, le minage de Bitcoin consomme d'ailleurs plus d'électricité qu'un pays comme l'Argentine. Pour réduire les dépenses en énergie de leurs installations, certains mineurs peu scrupuleux n'hésitent pas à arnaquer leur fournisseur d'électricité.

Lire également : La police saisit 50 millions d’euros en Bitcoin, l’escroc refuse de donner le mot de passe depuis 2 ans

La police saisit pour 500 000 euros d'ordinateurs de minage

C'est exactement ce qu'il vient de se passer en Malaisie. D'après nos confrères du Malay Mail, un journal malaisien, 7 individus âgés de 24 à 64 ans ont récemment été arrêtés par les autorisés pour avoir trafiqué leur compteur électrique. Selon l'enquête, les 7 hommes appartiennent à un groupement de mineurs de Bitcoin clandestin.

Installé discrètement dans un entrepôt abandonné, ils ont volé 8.6 millions de ringgits malaisiens, soit 1,7 million d'euros, d'électricité à TNB, fournisseur malaisien, en l'espace d'un an. La ferme de minage aurait en effet été mise sur pied au début de l'année dernière. Lors de l'arrestation, la police a saisi les 1 746  machines de minage en activité, soit l'équivalent de 500 000 euros de hardware. “La police mène d'autres enquêtes pour retrouver le cerveau du syndicat et d'autres membres qui sont encore en fuite” explique la police malaisienne.

TNB, le fournisseur d'électricité lésé, assure que de nombreuses fermes de minage ont recours à ce procédé pour réduire leur facture d'énergie.En trafiquant leur compteur, les mineurs camouflent leur véritable consommation d'électricité. Sur l'année 2020, TNB estime avoir perdu près de 20 millions d'euros à cause de mineurs de cryptomonnaies malhonnêtes.

Source : Malay Mail



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !