Facebook traque surtout les fake news… qui nuisent à sa réputation

Facebook a créé un outil spécial pour traquer les Fake News qui nuisent à sa réputation. Le réseau social n’aime visiblement pas être au cœur des scandales et s’inquiète des rumeurs qui pourraient devenir virales. L’outil est conçu pour identifier des publications qui véhiculent de « fausses informations », mais uniquement celles qui concernent le réseau social.

Facebook Fake News

Il n’y a pas que Donald Trump qui éprouve une aversion pour les Fake News à son sujet. Depuis 2016, Facebook a développé un outil pour identifier le moindre début de polémique le concernant sur le réseau social, mais aussi sur WhatsApp et les autres plateformes lui appartenant. Son nom, Stormchaser (ou chasseur de tempêtes en français) est assez évocateur de la finalité de ce logiciel conçu pour débusquer les fausses rumeurs.

Stormchaser : Facebook sait tout de ce qui se dit à son sujet

Depuis 2016, des employés de Facebook utilisent Storfmchaser pour passer au crible les publications virales sur le réseau social, mais aussi sur WhatsaApp et Instagram, les autres plateformes lui appartenant. Selon le site Bloomberg, cet outil a permis à de nombreuses reprises au réseau social de réagir de manière prompte pour couper court à des bad buzz : fausses informations liées aux données personnelles, campagnes #deleteFB ou encore des blagues aux allures de théories complotistes comme celle qui présente Mark Zuckerberg comme un alien.

Cette information ne manque pas de soulever des questions. On se demande notamment pourquoi cet outil est utilisé uniquement pour traquer les Fake News concernant Facebook. Un porte-parole du réseau social a répondu à Bloomberg.

« Nous n’avons pas utilisé cet outil interne pour lutter contre les Fake News parce que ce n’était pas pour cela qu’il avait été conçu et cela n’aurait pas fonctionné », explique un porte-parole de Facebook à Bloomberg. « Cet outil reposant sur une technologie simple nous a aidés à détecter les publications sur Facebook basées sur certains mots clés », a-t-il ajouté. Selon lui, ces mots-clés ne sont aucunement orientés vers la chasse aux fausses nouvelles concernant le réseau social.

Une tentative d’explication qui laisse de nombreuses personnes sur leur faim, notamment ceux qui craignent que Stromcaser soit l’un des nombreux moyens utilisés par Facebook pour espionner les utilisateurs ou faire irruption dans leur vie privée.

Source : Bloomberg

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook veut lire vos pensées avec un bracelet connecté

Facebook vient d’acquérir une stratup, CTRL-Labs, dans le but de concevoir un bracelet connecté capable de lire vos pensées en décodant les signaux qui circulent dans les nerfs de votre poignet. Pour l’heure, le réseau social décrit son projet comme…

Facebook : un simple JPEG suffisait à pirater des comptes

Facebook vient de corriger deux vulnérabilités dont l’exploitation permettait aux pirates d’obtenir des informations sensibles depuis ses serveurs. Un simple fichier JPEG suffisait à corrompre les systèmes du réseau social en créant une fuite de mémoire. Celle-ci permet d’accéder à…

Après Instagram, Facebook commence aussi à cacher les likes

Facebook imite Instagram et teste une fonctionnalité visant à cacher les compteurs de likes des publications. Une initiative dont le but est de freiner la frustration liée à la course aux interactions, qui peut être pesante pour certains utilisateurs.  Nous…

Facebook avoue écouter les messages audio échangés sur Messenger

Facebook admet avoir écouté les conversations vocales échangées par l’intermédiaire de son application Messenger. Il aurait mis fin à cette pratique la semaine dernière, en même temps que Google et Apple avec Assistant et Siri.  Après des accusations lancées par…

Facebook va enfin proposer un mode sombre sur Android

Facebook va enfin avoir droit à un mode sombre sur Android. Les développeurs de l’application sont au travail et la fonctionnalité devrait arriver à moyen terme sur nos smartphones. L’absence d’une telle option est un gros manque pour Facebook, alors…

Facebook prépare déjà la fusion d’Instagram et Messenger

Facebook fait le premier pas vers la fusion d’Instagram et de Messenger. Le module de messagerie instantanée d’Instagram est en train d’être réécrit de fond en comble avec les mêmes technologies que Facebook Messenger. Les deux applications devraient fusionner d’ici…