Facebook, Twitter, LinkedIn : seuls 25% des Français font confiance aux réseaux sociaux

Facebook, Twitter, LinkedIn… pour la plupart des Français, ces réseaux sociaux ne sont qu'un nid de mensonges. C'est ce que révèle une enquête menée par l'Acsel, selon laquelle seuls 25% des Français font confiance aux réseaux sociaux pour s'informer. La grande majorité des personnes interrogées utilisent ces plateformes pour se divertir, mais estiment que les informations diffusées sur les réseaux sont le plus souvent fausses. 

facebook confiance français

Les réseaux sociaux rencontrent un immense succès dans tous les pays du monde, et la France ne fait pas exception. Selon une enquête menée par l'Acsel (Association de l'économie du numérique) menée auprès de 1000 personnes, 82% des Français sont inscrits sur au moins un réseau social. Cependant, on ne peut clairement pas dire que la confiance règne. D'après la même enquête, seuls 35% des Français utilisent les réseaux sans crainte. La grande majorité des personnes interrogées craignent notamment que leurs données personnelles puissent être volées.

La méfiance est d'autant plus grande quand il s'agit d'utiliser les réseaux sociaux pour s'informer. Seuls 25% des Français estiment pouvoir faire confiance aux informations diffusées sur Facebook, LinkedIn ou Twitter. Plus précisément, 27% estiment que les informations sur ces réseaux sont neutres, et 29% pensent qu'elles sont fiables. Paradoxalement, 75% font confiance aux sites de médias traditionnels comme Libération, Le Figaro, ou Le Monde. Rappelons pourtant qu'il suffit de suivre les pages de ces médias sur Facebook pour recevoir des informations dites « fiables ».

Facebook, Twitter et LinkedIn sont un nid de Fake News pour un quart des Français

Quoi qu'il en soit, au vu des résultats de ce sondage, il semble clair que la plupart des Français associent Facebook aux fausses informations vaseuses partagées par leurs familles, leurs amis ou par des pages d'actualités tenues par des amateurs ou des personnes malhonnêtes. Il faut reconnaître que les « Fake News  » sont un véritable fléau pour les réseaux sociaux, tout particulièrement sur Facebook.

Depuis peu, les entreprises qui gèrent ces plateformes mettent tout en œuvre pour lutter contre la diffusion de fausses informations. Par exemple, Facebook a lancé un outil de fact checking, tandis que Google a modifié son algorithme. Malheureusement, beaucoup de personnes sont extrêmement crédules, et les Fake News quant à elles sont toujours plus sophistiquées. De nombreuses personnes sont incapables de faire la différence entre une source fiable et un vulgaire mensonge. C'est la raison pour laquelle la désinformation via les réseaux sociaux a de beaux jours devant elle.

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Twitter
Twitter va bientôt permettre d’envoyer des messages vocaux en DM

Twitter teste une nouvelle fonctionnalité : les messages vocaux en privé. Cela permettrait aux utilisateurs de communiquer plus rapidement sans passer par l’écrit, comme cela se fait déjà sur Instagram ou WhatsApp. Une chose qui ne plait pas forcément à tout…

facebook hq menlo park
Facebook menace de fermer Facebook et Instagram en Europe

Une décision de la haute Cour d’Irlande force désormais Facebook à ne plus rapatrier les données personnelles d’utilisateurs européens aux Etats-Unis. Le réseau social fait appel de la décision et menace de fermer ses différents réseaux sociaux en Europe s’il…

tiktok usa
TikTok rejette l’offre de rachat de Microsoft, Oracle est toujours en lice

TikTok vient de rejeter l’offre de rachat formulée par Microsoft. Le géant américain a fait les frais de nouvelles restrictions imposées par le gouvernement chinois concernant l’exportation d’algorithmes. De son côté, Oracle est toujours dans la course au rachat.  Fin…