Facebook exigera un selfie de votre visage pour confirmer votre identité

Facebook exigera bientôt un selfie de votre visage sous différents angles pour confirmer votre profil. Le réseau social teste une nouvelle méthode de vérification d’identité qui a tout l’air de faire appel à une technique de reconnaissance faciale pour débusquer les faux comptes.

Facebook : confirmation d'identité

Facebook compte près de 2,5 milliards d’utilisateurs actifs dans le monde et parmi eux se trouvent de nombreux faux comptes. Le réseau social est déterminé à mettre de l’ordre dans sa base d’utilisateurs en faisant la chasse à ce type de profil. Pour y parvenir, il teste une nouvelle méthode de vérification d’identité qui exige une vidéo en live de votre visage sous différents angles.

Facebook : une vidéo de votre visage bientôt nécessaire pour valider votre profil

La fonctionnalité a été dévoilée par Jane Manchun Wong, une programmeuse désormais bien connue pour repérer les fonctionnalités en cours de développement au sein des applications les plus populaires. Le 5 novembre, elle a publié un GIF sur son compte Twitter offrant un aperçu de la nouvelle méthode de vérification d’identité. L’information a depuis été confirmée par Facebook.

Concrètement, le réseau social a développé une nouvelle interface qui exige aux utilisateurs de filmer leur visage tout en bougeant la tête dans toutes les directions au milieu d’un cercle, comme vous le feriez lors de la configuration du déverrouillage par reconnaissance faciale sur votre smartphone. L’objectif est de bannir les faux comptes opérés par des robots, comme l’explique Facebook au site Venturebeat tout en niant utiliser ses technologies de reconnaissance faciale.

« La méthode sert à déterminer que c’est bien une personne réelle qui exploite un compte plutôt qu’un bot » a déclaré un porte parole de Facebook. « Elle n’utilise pas la reconnaissance faciale, mais se contente de détecter les mouvements de la tête et de vérifier si un visage est bien dans la vidéo ». Officiellement, vos données ne seraient donc stockées sur aucun serveur. Reste à savoir si cette déclaration de bonne foi suffira à convaincre tout le monde connaissant la réputation du réseau social.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Les matchs de la ligue 1 Uber Eats diffusés sur Facebook

La toute nouvelle chaîne du football français Téléfoot devrait être distribuée par le réseau social de Mark Zuckerberg, si l’on en croit nos confrères de l’Équipe. La chaîne — qui appartient à Mediapro, le groupe audiovisuel espagnol diffuseur historique de…

Facebook teste les pages sans bouton « j’aime »

Facebook teste une nouvelle version de ses pages publiques sur mobile. Ainsi, le bouton « j’aime » disparaît pour mettre en évidence le nombre de followers, s’inspirant de ce qui se fait sur Twitter. Cependant, cela ne signe pas pour autant la…

Facebook censure des pubs de Donald Trump contenant un symbole nazi

Facebook a finalement décidé de censurer Donald Trump. Le réseau social a en effet supprimé plusieurs publicités de campagne contenant un symbole utilisé par les nazis pour désigner les prisonniers politiques de gauche dans les camps de concentration : le triangle rouge inversé.  Facebook suit finalement…

Facebook intègre Wikipédia pour lutter contre les fake news

Facebook teste en ce moment l’intégration de Wikipédia au moteur de recherche du réseau social. Des infos issues de l’encyclopédie collaborative s’affichent lors de certaines recherches sur des sujets sensibles, visiblement dans le but de lutter contre les fake news…

Instagram teste l’intégration de Facebook Messenger dans sa messagerie

Instagram mène son premier test public grandeur nature pour unifier sa messagerie avec Facebook Messenger. Plusieurs utilisateurs rapportent depuis plusieurs heures qu’une nouvelle option s’affiche dans leur application. Plusieurs utilisateurs rapportent depuis quelques heures l’apparition d’une nouvelle option dans Instagram….

Facebook refuse toujours de modérer les posts de Donald Trump

Facebook refuse toujours de modérer les publications controversées de Donald Trump. Malgré la démission de plusieurs cadres, la défection de Talkspace et la pression exercée par des centaines d’employés, Mark Zuckerberg ne s’alignera pas sur l’exemple de Twitter. Le fondateur…