Ethereum : une entreprise envoie 390 millions d’euros à la mauvaise personne et frôle la catastrophe

 

390 millions d’euros : c’est ce qu’aurait pu perdre l’entreprise Crypto.com suite à une erreur incroyable. Il y a environ 3 semaines, celle-ci a en effet transféré 320 000 Ehereum sur le mauvais wallet, avant de réussir miraculeusement à récupérer les fonds dans leur totalité. Pire encore, ce n’est pas la première fois que la firme commet ce genre d’étourderie.

cryptomonnaies

Les cryptomonnaies étant une technologie encore relativement nouvelle, d’autant plus si l’on considère son véritable boom de ces dernières années, ce ne sont les histoires insolites à leur égard qui manquent. Quand ce n’est pas un programmeur qui a oublié le mot de son wallet qui contient 200 millions d’euros en Bitcoin, c’est un investisseur qui achète des robots-chiens pour fouiller une décharge dans lequel il a jeté son disque dur contenant quant à lui 165 millions d’euros.

Mais tous ces « aléas » ont un point commun : ils résultent d’une erreur passée, à une époque où il était encore impossible de prédire l’importance qu’allaient bientôt prendre les cryptomonnaies. Aussi, il est beaucoup plus incompréhensible qu’une entreprise de la taille de Crypto.com, l’un des géants des échanges de devises numériques, puisse envoyer par erreur presque 400 millions d’euros sur le mauvais wallet. C’est pourtant précisément ce qu’il s’est passé.

L’une des plus grosses entreprises de cryptomonnaies fait une erreur à 390 millions d’euros

Kris Marszalek, PDG de Crypto.com, a confirmé sur Twitter que cette gigantesque erreur a bel et bien été commise. Il y a environ 3 semaines, l’entreprise a donc envoyé 320 000 Ethereum, soit 390 millions d’euros, à une société concurrente, Gate.io. Difficile d’expliquer comment une telle bourde a pu avoir lieu. On notera toutefois que quelques jours auparavant, Crypto.com a publié une liste de portefeuilles froids (comprendre non connecté à Internet, donc plus sécurisé) sur lesquels sont stockés ses fonds, dans un souci de transparence.

Sur le même sujet — Bitcoin : la justice américaine saisit l’équivalent de 3 milliards de dollars à un malfaiteur du dark web

Fort heureusement pour l’entreprise, Gate.io a eu la gentillesse de reverser la totalité de la somme reçue par erreur à son propriétaire. Mais cela ne suffit pas à rassurer les investisseurs. En effet, aussi étonnant que cela puisse paraître, Crypto.com n’en est pas à son coup d’essai. En août dernier, la firme a en effet transféré par erreur 7 millions d’euros à un de ses clients, au lieu d’un remboursement de 66 euros.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !