Ethereum : le FBI alerte contre cette dangereuse arnaque qui a déjà coûté 69 millions d’euros

 

Le FBI s’inquiète d’un nouveau type d’arnaque aux cryptomonnaies qui fait des ravages. Celle-ci consiste à inciter les victimes à télécharger une application frauduleuse pour y transférer tous ses Bitcoins et autres devises numériques, dans l’espoir de faire fructifier ses investissements. Bien entendu, les pirates repartent discrètement avec la somme accumulée, soit l’équivalent de 69 millions d’euros à l’heure actuelle.

ethereum

Il est désormais de notoriété commune que les cryptomonnaies sont un véritable nid à arnaques. Le problème avec le Bitcoin et ses congénères, c’est que les arnaques atteignent bien souvent des sommes astronomiques. À tel point, en réalité, qu’il n’a pas fallu longtemps au FBI pour s’intéresser au phénomène. Depuis quelques années, l’institution américaine surveille de près le marché et ses dérives. En février, notamment, cette dernière a saisi la somme historique de 3,6 milliards de dollars issus d’un piratage.

Aujourd’hui, le FBI met en garde les investisseurs contre un nouveau type d’arnaque dévastateur. Ciblant tout particulièrement les adeptes du theter (UDST) et de l’Ethereum, celle-ci repose sur le principe du minage de liquidité. Comme l’explique le FBI, ce terme barbare désigne une stratégie d’investissement utilisée pour générer un revenu passif en plaçant ses actifs dans un pool de liquidités. L’investisseur gagne alors des commissions sur chaque transaction utilisant ce pool.

Gare à cette nouvelle arnaque des cryptomonnaies

Dès lors, le principe de l’arnaque est relativement simple. En contactant directement leurs victimes sur les réseaux sociaux ou sur des applications de rencontres, les pirates convainquent ces dernières de télécharger une fausse application de minage de liquidités, leur faisant miroiter des revenus rapides et faciles. Après les avoir poussés à lier leur wallet à l’application, « les escrocs effacent ensuite les fonds des victimes sans notification ni autorisation », explique le FBI.

Sur le même sujet — Bitcoin : ils forcent une famille à leur donner plusieurs millions de dollars, le FBI les arrête

Pour gagner en crédibilité, les pirates ajoutent un faux tableau de bord à leurs applications, faisant croire à la victime que ses investissements lui rapportent de l’argent. Particulièrement vicieuse, cette méthode n’en est pas moins terriblement fructueuse. Selon le FBI, elle a déjà rapporté plus de 70 millions de dollars, soit 69 millions d’euros, à ses opérateurs.

Source : Bitcoin.com



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !