Disney+ menace de retirer tous ses films des cinémas, TF1, M6 et France TV crient au scandale

 

Une fois n’est pas coutume, la chronologie des médias se trouve au milieu d’une polémique autour de laquelle s’affronte les plateformes de streaming et les chaînes de télévision. Pas vraiment satisfait de ce nouvel accord, Disney+ a annoncé que ses films ne sortiront plus au cinéma. Une menace qui ne passe pas du tout auprès de TF1, M6 et France Télévisions.

disney plus tv
Crédits : Unsplash

Décidément, la chronologie des médias n’a pas fini de faire couler de l’encre. On pensait pourtant que le nouvel accord signé fin 2021 avait mis tout le monde d’accord. C’est visiblement loin d’être le cas, puisque Disney+ a envoyé un immense coup de pied dans la fourmilière, en annonçant que tous ses films sortiront désormais exclusivement sur la plateforme, et plus au cinéma.

Petit retour en arrière. Face à la montée en puissance des plateformes de streaming, les autorités ont décidé de s’adapter à ce « nouveau » mode de consommation. Ainsi, les services de SVOD ont désormais le droit de diffuser un film 17 mois après sa sortie en salles. Les chaînes de télévision gratuites, elles, ont vu ce délai passé à 30 mois. En contrepartie, elles obtiennent l’exclusivité sur les films, c’est-à-dire que les plateformes de streaming ont l’obligation de les supprimer de leur catalogue à compter de cette période.

Disney+ se rebelle contre la chronologie de médias, la télévision tire la sonnette d’alarme

Un accord qui n’est donc pas au goût de tout le monde, à commencer par Disney qui a trouvé comment tirer son épingle du jeu. Ainsi, la firme américaine a annoncé que la plupart de ses films ne sortiront plus au cinéma, mais directement sur sa plateforme de streaming. Ce sera notamment le cas de Strange World, la prochaine grosse production du géant du divertissement.

Sur le même sujet : Netflix affirme que la chronologie des médias incite au piratage

Un véritable scandale pour Gilles Pélisson (TF1), Nicolas de Tavernost (M6) et Delphine Ernotte (France Télévisions), qui ont publié ce mercredi 28 septembre une tribune dans le Monde pour contester cette menace de Disney. Les trois dirigeants appellent ainsi les « pouvoirs publics à ne pas céder au diktat des plateformes payantes » en leur imposant le respect de l’accord de fin 2021.

Ces derniers soulignent également les 144 millions d’euros investis dans pas moins de 126 films en 2021, un chiffre deux fois plus conséquent que les plateformes de streaming américaines. « Souhaite-t-on que l’accès au cinéma en France soit réservé à des services payants ? », demandent les chaînes de télévision. Le débat est ouvert. En attendant, le bras de fer continue.

Source : Le Monde



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !