Le Dell XPS 13 2019

Maj. le 7 mai 2019 à 11 h 14 min

Dévoilé lors du CES 2019, le Dell XPS 13 (9380) est une version améliorée du modèle précédent, avec un processeur plus puissant et quelques raffinements design, en particulier un nouveau coloris blanc givré et la webcam qui passe sur la bordure du haut pour des selfies et appels visio plus flatteurs. Le diable est dans les détails, mais à qui se destine vraiment cette version ? Réponse dans notre test. 

Le Dell XPS 13 2019

Le XPS 13″ est depuis plusieurs années l’un des ultrabooks les plus populaires du marché. Cet ultra-portable a très tôt réalisé la synthèse entre une autonomie record et des performances plus que suffisantes à une vaste typologie d’utilisateurs, le tout dans un encombrement et avec un poids réduit au minimum. Nous avons pu le tester pendant une petite semaine – l’occasion d’apprécier le plus de cette proposition dans le cadre d’une utilisation de tous les jours, mais aussi ses limites.

Lire aussi : Test du Dell XPS 13 (2018) – l’excellence, tout simplement

Prix et alternatives

Le nouveau Dell XPS 13 / 9380 (2019) est disponible dès 999,99 € sur le site de Dell. Il comprend un processeur i3-8145U, 4 Go de RAM et un SSD M.2 PCIe NVMe de 128 Go. Le modèle que nous avons testé se trouve en ce moment à 1275,14 € sur le site de Dell (contre 1528,14 € habituellement) – et comme nous le détaillons dans la fiche technique, il comprend un processeur plus musclé, un i7-8565U, 8 Go de RAM, et un SSD M.2 PCIe NVMe de 256 Go.

Le nouveau XPS 13 existe dans des configurations plus puissantes : la plus chère que nous avons trouvée sur le site de Dell coûte 2699,15 €. Elle inclut les mêmes processeur et quantité de mémoire que notre modèle, plus un SSD nettement plus gros, à 2 To. Le Dell XPS 13 est l’un des ultrabooks les plus puissants du marché. Mais il est loin d’être le seul comme en témoigne cette liste de quelques alternatives dont la fiche technique ressemble à celle de notre PC de test :

  • Huawei Matebook X Pro 2018 (i7-8550U, 8 Go RAM, SSD 512 Go et Nvidia GeForce MX150) : environ 1200 € 
  • Surface Laptop 2 (i7, 8 Go de RAM, SSD 256 Go) : environ 1800 €
  • Lenovo Yoga C930 (i7-8550U, 8 Go de RAM, SSD 512 Go) : environ 1800 €
  • Razer Blade Stealth (i7-8565U, 8 Go de RAM, SSD 256 Go et Intel UHD 620) : environ 1500 €
  • Asus ZenBook Flip S (i7-8550U, 8 Go de RAM, SSD 256 Go et Intel UHD 620) : environ 1200 €

Contenu de la boîte

Je n’avais pas eu l’honneur de tester la précédente version, mais le moins que l’on puisse dire c’est que Dell a réduit au maximum l’impact écologique de son emballage. La boîte elle-même est à peine plus épaisse et grande que le XPS 13″ qu’elle contient. Le PC portable vient simplement avec un adaptateur secteur 45W, et un adaptateur USB type C vers USB type A. Un effort que l’on peut saluer – tant la boîte contient juste ce qu’il faut, avec un dongle USB-C en prime – chose que ne fournissent pas tous les fabricants.

Fiche technique comparative

 Notre XPS 13" (9380) 2019 en testXPS 13" (9370) 2018
Dimensions302 x 199 x 11.6 mm302 x 199 x 11.6 mm
Poids1.25 kg (chargeur de 230g non inclus)1.25 kg (chargeur de 230g non inclus)
EcranInfinityEdge Full HD (1 920 x 1 080) 13,3" non tactile, matÉcran Full HD (1 920 x 1 080) 13,3" non tactile, brillant
ProcesseurIntel Core i7-8565UConfigurations avec jusqu'à l'i7-8550U
GPUIntel UHD 620Intel UHD 620
RAM8 Go LPDDR3 à 2133 MHz (soudée) (jusqu'à 16 Go possible)4/8/16 Go LPDDR3 à 2133 MHz (soudée)
Stockage256 Go SSD M.2 PCIe NVMe (jusqu'à 2 To possible)SSD M.2 PCIe NVMe jusqu'à 1 To
Batterie52 Wh et chargeur 42W USB type C52 Wh et chargeur 42W USB type C
Connectique2x USB-C Thunderbolt 3, 1x USB-C 3.1 Gen 2, 1x MicroSD, Kensington Lock2x USB-C Thunderbolt 3, 1x USB-C 3.1 Gen 2, 1x MicroSD, Kensington Lock
Sans fil802.11ac 2x2 et Bluetooth 4.1802.11ac 2x2 et Bluetooth 4.1
Version de Windows incluseWindows 10 Famille 64 bitsWindows 10 Famille 64 bits
Biométrie- Capteur d'empreintes intégré au bouton ON- Capteur d'empreintes intégré au bouton ON
- Système de reconnaissance faciale Windows Hello intégré au bas de l'écran
Extras- Nouvelle webcam 720p en haut de l'écran
- Nouveau coloris Blanc/Frost
- Webcam en bas de l'écran
ColorisNoir/argent, Blanc/Gold, Blanc/FrostNoir/argent, Blanc/Gold

Sur la fiche technique, les différences sont finalement subtiles : on passe à un processeur i7-8565U de génération Whiskey Lake, des options de stockage plus généreuses sont également possibles. Par ailleurs, ce que cette fiche technique ne mentionne pas, c’est que le nouveau XPS 13″ existe en une variante avec écran FHD tactile – notre version a un simple écran sans le digitizer qui permet de capter le toucher.

Design

Le modèle que nous avons eu entre les mains est la nouvelle déclinaison blanc/gris clair « givre ». L’extérieur du casing est recouvert de magnesium anodisé qui lui donne un toucher et un aspect visuel très premium. Dell marie différents matériaux avec beaucoup d’élégance, comme le montre cette fusion entre des parties mattes, d’autres brillantes, plastique et fibre de verre tressée recouverte d’un polymère (une sorte de plastique) qui recouvre le pourtour du clavier.

L’écran, au rendu mat – nous y reviendrons – est lui aussi entouré d’un matériau plastique, avec des bordures particulièrement fines. À l’exception du placement de la webcam en haut de l’écran et du nouveau coloris blanc, les changements d’une année sur l’autre semblent néanmoins assez subtils.

D’une génération à l’autre, il semble que l’on parle davantage d’une expérience utilisateur plus raffinée et plus fraîche que d’une réelle révolution. D’ailleurs les deux produits font exactement les mêmes dimensions et le même poids.

Ecran

Cette année, ce n’est donc plus deux, mais trois options d’écrans qui sont disponibles : deux options FHD, l’une tactile et brillante, l’autre matte et sans partie tactile. Et un écran 4K LCD IPS avec HDR. On sait que le XPS 15″ lancé fin mars propose une option avec écran OLED – et on ne peut pas s'empêcher de regretter tout de même qu’une telle option ne soit pas proposée sur le XPS 13.

Lorsque nous avions vu pour la première fois le produit, un responsable de la marque suggérait que l’absence de telles options sur tout le lineup de PC portables était liée à au moins deux facteurs : le coût de la technologie, sa complexité et la difficulté à produire de telles tailles d’écran en masse avec les lignes de production actuelles. Gageons qu’avec le temps, Dell finira par proposer un modèle XPS 13″ avec écran OLED – mais ce n’est pas encore le cas sur le lineup.

Nous avons donc reçu un modèle avec écran FHD mat. La colorimétrie est plutôt bonne, l’écran arrive à reproduire des couleurs et des nuances pratiquement aussi subtiles que sur notre Macbook Pro 2016 (LCD IPS avec espace colorimétrique DCI-P3). Dell parle d’une couverture de l’espace colorimétrique sRGB de 100%. On regrette néanmoins que la luminosité maximale de l’écran soit un peu juste, en particulier en plein soleil, un problème sans doute empiré par le rendu mat de l’écran sur notre version.

Clavier et trackpad

A force d’utiliser des claviers dont la course est très courte, revenir sur un clavier tel que celui du Dell XPS 13″ est un véritable bonheur. L’ensemble est très agréable, et permet d’atteindre une vitesse de frappe correcte, sans faire trop de bruit comme certains claviers (tels que celui de notre Macbook Pro, qui n’est pas un modèle de discrétion en la matière).

Le clavier lui-même est solidement arrimé à un top case (la partie du boîtier sur lequel reposent les mains), en fibre de verre tressée, donc très légèrement flexible – nous ne pensons pas, néanmoins que la majeure partie des utilisateurs le remarquera, car il faut pour cela appuyer relativement fort sur le clavier. Beaucoup plus que sur des ordinateurs dont le top case est en simple plastique. À l’usage, l’ensemble bouge presque aussi peu que sur un PC dont le top case serait en métal.

Le trackpad est plutôt large, comparativement au reste du top case, et est à la fois précis et agréable – ce qui n’est pas forcément toujours le cas sur les PC portables. En revanche, la surface texturée, que nous trouvions initialement plutôt agréable à l’oeil, peut se révéler inconfortable, voire salissante, si vos mains ont tendance à devenir moites au bout d’un certain temps. On lui préfère des revêtements comme l’Alcantara des Surface, ou le métal anodisé, qui offrent un toucher plus agréable.

Mise à jour 3/5/19 à 17h46 : Après avoir contacté Dell, nous avons appris que le matériau sur le pourtour du clavier est de la fibre de verre tressée (recouverte d’un polymère) sur ce coloris et le coloris or rose. Le coloris argenté et noir à l’intérieur dispose d’un top case en fibre de carbone. 

Biométrie et webcam

Le XPS 13 de 2019 ne propose pas de reconnaissance faciale infrarouge comme sur la génération précédente. Mais la webcam subit un double surclassement, en passant en haut de l’écran, et en héritant d’un module 720p. Celui-ci ne permet pas la reconnaissance faciale et il faut donc désormais obligatoirement s’en remettre au capteur d'empreintes pour utiliser, situé sur le bouton ON/OFF en haut à droite du clavier.

Du point de vue du placement, en haut de l’écran, fini les surprises : le cadrage se comporte comme on doit s’y attendre sur une webcam. Au lieu de vous donner des mains de géant lorsque vous tapez sur le clavier et une vue imprenable sur votre cou, ce qui était un gros défaut sur la génération précédente. La qualité de l’image est plutôt bonne comme vous pouvez le constater sur notre capture.

Connectique

Le Dell XPS 13″ reste l’un des seuls ultrabook PC à proposer deux ports Thunderbolt 3, et un 3e port USB type C avec la norme USB 3.1 Gen 2 (compatible DisplayPort). Et contrairement à un nombre hélas croissant de concurrents, cela n'empêche pas Dell de proposer, en sus, un port pour cartes MicroSD.

Performances

Le nouveau XPS 13″ hérite des dernières innovations Intel en matière de processeurs dédiés aux ultrabooks. La génération des processeurs Whiskey Lake est  une évolution itérative de la génération Kaby Lake Refresh : ces CPU peuvent grimper davantage en fréquence d’horloge en Turbo Boost, à condition que la dissipation énergétique soit suffisante. Cela signifie-t-il pour autant que ce PC est une workstation incroyable pour le montage vidéo, ou une machine de guerre pour les jeux vidéo ? Vous vous en doutez, Dell a plutôt mis l’accent sur l’autonomie, que les performances.

Pour vous donner un ordre d’idée, le test CPU de Cinebench r20 est parvenu à un score CPU de 1518 cb, ce qui n’est pas si mal, et le place finalement pas si loin d’un Intel Core i7-6700HQ (1647 cb) à la fréquence d’horloge nettement plus élevée. De quoi montrer l’effet du Turbo Boost de ce CPU. Néanmoins on a un GPU intégré Intel UHD Graphics 620 – qui ne nous donne même pas accès à des tests de rendu 3D dans Cinebench. Nous ne nous aventurerons pas à essayer d’y jouer à Fortnite ou à Apex Legends – le jeu vidéo n’étant pas vraiment la finalité de cette machine.

Soulignons néanmoins que des tests de l’Intel UHD Graphics 620 ont mis en évidence des performances de l’ordre de celle d’une carte graphique dédiée entre une GeForce 910M et 920M. Autrement dit pour certains jeux peu gourmands, comme Rocket League ou Team Fortress 2, le GPU intégré à ce XPS 13″ fait amplement le job. Mais ce qui est à notre avis le plus important, c’est que le lancement des applications est très rapide, et qu’on n’entende presque jamais le bruit des ventilateurs – ce qui est la marque d’un ultrabook orienté productivité et autonomie.

Lire également : Test de l’Alienware m15 – une puissance redoutable dans un design fin et acéré

Son

Les haut-parleurs du XPS 13″ ont deux grilles dédiées de part et d’autre de l’ordinateur. Nous avons joué trois morceaux de styles différents (pour vous donner une idée, et parce qu’à la rédaction on adore la musique, il s’agissait de Lay In a Shimmer de Pantha du Prince, Rhymes Like Dimes de MF Doom et l’introduction de Tristan Und Isolde de Richard Wagner) sur le XPS 13 et notre MacBook Pro 2016 – connu pour être plutôt bon, justement, sur la partie audio.

Les aigus du XPS 13″ sont plutôt étouffés, de même que les basses. Ce n’était pas une déception non plus tant le son, en général, n’est pas le fort des ordinateurs portables – ce XPS 13″ semble tout de même délivrer un son plus défini que de nombreux modèles concurrents que nous avons eus entre les mains. Nous nous attendions donc à pire : le son est correct, mais manque dans l’ensemble de profondeur.

Autonomie

On garde le meilleur pour la fin : l’autonomie. Un critère qui est clairement l’un des arguments les plus séduisants de ce XPS 13″. Elle est tout simplement intersidérale : on atteint très facilement une quinzaine d’heures en réalisant des tâches courantes, c’est-à-dire avec Microsoft Word et Edge qui lit en permanence une vidéo sur YouTube en plein écran avec la luminosité au maximum, le tout connecté à internet en WiFi.

Nous avons lancé notre test à 19h27 jeudi 2 mai. À 1 heure 44 du matin, nous avons mis l’ordinateur en veille (la batterie était alors à 56%). Le lendemain, le niveau de la batterie est resté à 56% – nous avons relancé la vidéo en plein écran à 9h19 du matin. Au moment où nous écrivons ces lignes, c’est-à-dire à 13h55, nous ne sommes pas encore parvenus à « tuer » le restant de l’autonomie disponible. Il reste encore 4 heures et 8 minutes (26%) sur batterie, à en croire Windows.

Une telle autonomie ouvre de nouveaux horizons, puisqu’au-delà de 10 heures, il devient possible de transporter l’ordinateur sans crainte d’avoir besoin de le charger dans des endroits où il n’y a pas forcément de prise de courant. C’est également excellent pour la consommation de contenus multimédia, par exemple si vous prenez un vol transatlantique, ou effectuez un trajet interminable en train.

Ce Dell XPS 13 est le plus parfait que la marque ait pu mettre sur le marché, avec un prix plutôt équilibré par rapport à la concurrence. Il corrige certains des petits défauts de la génération précédente, avec sa webcam sur le haut de l'écran, des performances correctes pour des professionnels et étudiants en quête de mobilité, et surtout une autonomie sur batterie interstellaire - jusqu'à 15 heures selon nos tests - le tout dans un design très raffiné. Autant d'éléments qui nous permettent de recommander cet ultrabook quasi-parfait.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Dell XPS 13 (2019) : l’ultrabook parfait

Dévoilé lors du CES 2019, le Dell XPS 13 (9380) est une version améliorée du modèle précédent, avec un processeur plus puissant et quelques raffinements design, en particulier un nouveau coloris blanc givré et la webcam qui passe sur la…

Test de la Shadow Ghost : faut-il craquer pour le PC du futur ?

Annoncée le 27 février 2019, la Shadow Ghost fait figure de PC du futur. Elle permet d’accéder au service Shadow, un PC dans le cloud. Nous avons pu tester la Ghost pendant plusieurs semaines. Faut-il craquer pour cette box avant-gardiste ? Découvrez notre test complet.

Test Dell G5 15 : le colosse aux pieds d’argile

Les Dell G5 15 viennent prendre le relais des Inspiron 7000 15 sur la gamme gaming du constructeur américain. Plus abordables que les Alienware, ils permettent de faire tourner des jeux récents dans de bonnes conditions sans avoir à se…

Test Alienware 15 R3 : petit mais monstrueusement costaud

Voici notre test du Alienware 15 R3, un PC portable pour les gamers proposant une fiche technique très alléchante dans un format un peu plus compact que certains concurrents. Le constructeur ne fait aucun compromis et propose ce qui se…

Test Xiaomi Mi Notebook Pro : le meilleur de sa catégorie ?

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Mi Notebook Pro. Le PC dispose d’une fiche technique très aguicheuse compte tenu de son prix et son design semble s’inspirer des ordinateurs portables de la pomme pour un prix bien évidemment beaucoup plus accessible. Après avoir passé plusieurs semaines en sa compagnie.

Test du MSI Stealth Pro (GS63 7RE) : un excellent PC de gaming presque portable

Avec son Stealth Pro (GS63 7RE) MSI tente de séduire les gamers avec un PC portable à l’excellent rapport qualité-prix. Sa fiche technique promet de belles performances et son design compact en font un modèle transportable plus facilement. Le tout pour un prix contenu. Mais est-ce suffisant ? Réponse dans notre test complet !

Test du Dell XPS 13 (2018) : l’excellence tout simplement

La gamme XPS de Dell est une référence sur le marché des ultrabooks. Avec l’édition 2018, le constructeur apporte quelques petites améliorations. Nous avons pu tester le Dell XPS 13 (2018) durant quelques jours. Voici toutes nos impressions.

Test Chuwi SurBook : un clone de la Surface Pro à prix mini

Voici le test du Chuwi SurBook un 2 en 1 fonctionnant sous Windows 10. L’appareil est sur le grill, nous passons en revue son autonomie, son design, son écran, ses performances et nous livrons toutes nos impressions en détails, c’est parti !

Test Razer Blade Pro 17 (2017) : une grande puissance dans un format compact

Voici le test du Razer Blade Pro de 17 pouces équipé de la GeForce GTX 1060, nous faisons un point complet sur son écran, l’autonomie, l’écran et ses performances. Le PC portable pour gamer propose une fiche technique haut de gamme et dispose d’atouts susceptibles d’attirer l’attention des joueurs.

Test Xiaomi Notebook Air 13 (2017) : séduisant, surprenant et polyvalent

Voici le test complet du Xiaomi Notebook Air 13 (2017) avec notre avis sur son écran et son autonomie. L’ultraportable du constructeur chinois passe sur le grill découvrez nos impressions. L’appareil dispose de nombreux atouts et d’une fiche technique particulièrement séduisante compte tenu du prix. Nous allons développer notre ressenti tout au long de ce test. C’est parti !

Test du DELL XPS 13 2 en 1 : l’ultra portable hybride presque parfait !

DELL présentait début 2017 le XPS 13 2 en 1, une déclinaison hybride de son célèbre ultra portable. Ce dernier a été salué par tous les observateurs pour ses qualités, le classant parmi les meilleures machines du marché. Qu’en est-il de cette déclinaison hybride ? DELL a-t-il renouvelé l’exploit ? Réponse dans notre test complet.