Test de l’Alienware m15 : une puissance redoutable dans un design fin et acéré

 

Nous avons pu essayer pendant quelque jours l’Alienware m15, un PC que nous avions découvert en marge du CES 2019 de Las Vegas. La marque revient cette année avec un design acéré dans un profil plutôt fin, un écran 144 Hz époustouflant en jeu, et un Intel Core i7 et un GPU Nvidia Max-Q qui travaillent en tandem pour délivrer les plus haut niveaux de rendu graphique. Un extra-terrestre dans un format si compact.

Dell a une longue histoire de PC dédiés aux gamers. La marque Alienware est là pour le rappeler depuis son acquisition par le constructeur en 2006 avec des ordinateurs musclés au design immédiatement reconnaissable. Or, les PC portables taillés pour les gamers ont presque tous le même défaut : plus ils sont puissants, plus ils sont épais, en faisant des machines que l’on devrait presque davantage qualifier de « transportables » plutôt que réellement portables.

L’Alienware m15 n’est pas de ceux-là, au contraire : il parvient à un compromis particulièrement séduisant à base de CPU Intel Core i7, de GPU Nvidia Max Q, un écran 144 Hz renversant en situation de jeu, et offre entre trois et six heures d’autonomie sur batterie dans le feu de l’action. Tout en étant à la fois léger et fin. C’est un redesign complet de l’Alienware 15 R4, qui lui ressemble, mais avec un format nettement plus épais.

Nous avons passé quelques jours avec un modèle doté d’un Intel Core i7-8750H @ 2,2 GHz , Nvidia GTX 1070 Max-Q, 32 Go de RAM et 1 To de stockage en SSD PCIe M.2. Voici nos impressions.

Lire aussi : Test Alienware 15 R4 – un excellent « petit » PC pour gamers

Fiche technique

 Fiche technique Alienware m15
Dimensions363 x 275 x 17,9/21 mm
Poids2,16 kg
ProcesseurIntel Core i7-8750H
Hexa-core (avec HT) 2,2 GHz
(Turbo 4,1 GHz)
Carte graphiqueNvidia GeForce GTX 1070 Max-Q
Ecran15,6" FHD 144 Hz 16:9
Définition1920 x 1080 pixels
OSWindows 10 Home
Mémoire interne2x SSD SK Hynix PC401 512 Go (NVMe 1.2)
carte SDNon
Connectivité3x USB 3.1 Gen1 Type-A (dont un compatible PowerShare)
1x Thunderbolt 3 (USB Type-C) compatible USB 3.1 Gen2 et DisplayPort
1x HDMI 2.0
1x miniDisplayPort 1.3
1x port d’extension graphique
Audio combo casque/micro
RAM32 Go DDR4-2666 Micron (CL19 19-19-43)
ClavierComplet avec pavé numérique
Batterie60Wh

Design

Notre setup, avec souris et tapis Alienware… et notre mascotte à quatre pattes Homer

Les produits Alienware se distinguent on vous le disait par leur design singulier. Le m15 que nous avons testé – de finition rouge – ne fait pas exception. Les angles acérés sont partout, du couvercle sur l’écran, dont l’aspect légèrement bombé résulte  d’un design en trois parties, aux bordures de l’appareil, en passant par les grilles. Une tête d’Alien, le logo de la marque, rétroéclairé avec un module RGB personnalisable se retrouve aussi bien à au dos de l’écran que sur le bouton ON.

Sous le PC, un trouve une vaste grille d’aération au travers de laquelle on devine deux ventilateurs. Celle-ci complète les grilles de sortie d’air au dos de l’appareil.

Une fois ouvert, on découvre un clavier rétroéclairé en quatre zones RGB, là encore personnalisable, et un trackpad plutôt grand, ce qui est un bon point.

Les Alienware sont réputés pour leur conception assez durable, et celui-ci ne fait pas exception.L’écran et le clavier ont tendance à se tordre légèrement lorsque l’on applique de la pression, mais l’effet est beaucoup moins prononcé que sur d’autres PC que nous avons testés. L’ensemble respire la solidité, avec une charnière de l’écran à la fois ferme et flexible : on peut l’ouvrir pratiquement jusqu’à 170°.

Certains regretteront l'emploi de plastique sur certaines parties du casing, mais nous avons trouvé que le choix des finitions est plutôt agréable à l’usage. L’Alienware m15 utilise en effet du métal sur le top case le le châssis inférieur, mais aussi du plastique à l’intérieur.

Les mains se reposent sur une finition un peu caouchoutée que j’ai trouvé personnellement plus agréable que l’aluminium du MacBook sur lequel j’écris ces lignes. On regrette néanmoins un peu que le design de l’ensemble débouche sur tant de zones peu fonctionnelles, comme l’espace en haut du clavier, ou les bordures très épaisses tout autour de l’écran. Certains modèles concurrents font de ce point de vue mieux, mais c’est aussi une affaire de goût. Car le design de ce PC portable est directement hérité des lignes de l’Alienware 15 R4.

La connectique est particulièrement complète – mais on ne s’attendait pas à moins sur un PC portable gaming : au dos on trouve un port USB-C compatible Thunderbolt 3, un port HDMI, un port miniDP, et trois ports USB, un port Ethernet, une prise jack audio sur le côté. Tout ceux qui ont eu un PC portable gaming entre les mains reconnaitront immédiatement les efforts impressionnants d’Alienware pour réduire le facteur de forme au volume qu’il occupe avec le m15.

Cet ordinateur n’est pourtant pas le plus fin du marché pour ce niveau de performance. On peut parler par exemple du Razer Blade 15″ de 2018, ou de l’Asus ROG Zephyrus S GX701 (2019) qui ont tous deux un profil légèrement plus fin, avec respectivement 17.8 mm et 18.7 mm d’épaisseur. L’Alienware m15 n’est néanmoins pas très loin avec 21mm d’épaisseur, le tout pour un poids de 2,16 kg.

Evidemment, ici, nous l’avons comparé avec ce que nous avions sous la main, c’est à dire un MacBook Pro 15″ de 2016, 15,5 cm d’épaisseur pour un poids de 1,83 kg. C’est un peu injuste mais cela vous permet de mieux vous faire une idée de son format. 2,16 kg peut paraître assez lourd si vous avez l’habitude de PC portables plus orientés productivité. Mais cela reste très raisonnable pour ce genre de machine, surtout lorsque cette épaisseur et ce poids est utilisé pour mieux refroidir ce monstre de puissance.

Clavier & trackpad

Le clavier prend toute la largeur disponible sur le châssis pour offrir des touches relativement larges et un pavé numérique. La course des touches est relativement courte. Pas autant que sur un MacBook Pro 2016+, mais cela perturbera assurément certains joueurs. Il est néanmoins plutôt réactif et silencieux. On peut personnaliser son rétroéclairage 4 zones via une application fournie par Dell, Command Center. Outre les couleurs, il est également possible de choisir des animations.

Le trackpad est relativement large, même si on aurait préféré qu’il le soit encore plus en gagnant de l’espace sur le haut du clavier. On peut regretter également qu’il soit aussi excentré vers la gauche. A l’usage, c’est un trackpad classique sur PC, c’est à dire fonctionnel – mais on lui préfèrera toujours une souris pour les choses vraiment sérieuses.

Ecran

Dell propose trois options d’écran sur ce modèle, une version UHD à 60 Hz, une version UHD à 60Hz optimisé pour le rendu colorimétrique dans l’espace sRVB et un autre FHD à 60/244 Hz. Nous avons testé cette dernière version et avons été plutôt emballés. FHD, ce n’est pas de la 4K, certes, mais s’arrêter là serait omettre le vrai point différenciateur de cet écran. En mode jeu, le rafraichissement à 144 Hz est tout simplement bluffant.

L’effet est assez difficile à décrire, mais jouer au même jeu sur un écran classique après avoir essayé celui du m15 est forcément décevant. L’image semble réagir exactement au moment où vous réalisez une action, sans le moindre effet – même imperceptible – de rémanence. Un vrai plaisir dans les jeux avec lesquels nous avons joué sur ce PC, en particulier Forza Motorsport 7 et Fortnite.

Cette dalle nous a également beaucoup plu pour son rendu des couleurs et sa luminosité. Comparé à un écran LCD IPS plus classique, l’angle de vision sans dégradation des couleurs est néanmoins plus contraint.

Performances et jeux

Le modèle que nous avons testé était un Intel Core i7-8750H @ 2,2 GHz, avec GPU Nvidia GTX 1070 Max-Q, 32 Go de RAM et 1 To de stockage en 2x SSD de 512 Go en PCIe M.2. Dire que cela décoiffe est un euphémisme. Nous avons testé ses performances dans Maxon Cinebench R15, ainsi que dans Forza Motorsport 7 et Fortnite. Dans Cinebench, il obtient un score OpenGL de 92,37 FPS et CPU de 1008 cb. Le rendu de l’image dans le programme de benchmark est particulièrement rapide. Comme les ventilateurs de l’ordinateur qui soudain montrent qu’il sont bien là.

On a ensuite lancé le benchmark intégré à Forza Motorsport 7 avec les résultats suivants :

Puis on a joué à Forza Motorsport 7 et à Fortnite avec tous les paramètres graphiques configurés sur Ultra. Dans Forza, on était le plus souvent autour de 80-90 FPS, avec de temps en temps des pointes au-delà de 100 FPS. Dans Fortnite avec tous les paramètres au maximum, on était entre 70 et 80 FPS. Cela reste très agréable, mais pour gagner des FPS et atteindre tout le potentiel de l’écran, il reste nécessaire de réduire un peu la qualité de rendu. Passez de Ultra à High.

Difficile d’aller au-delà de 70-80 FPS dans Fortnite avec les réglages au maximum

Au fil du jeu, l’utilisation du casque se fait de plus en plus nécessaire. Les ventilateurs, qui se font en temps normal très discrets, vrombissent de plus en plus fort pour refroidir la machine. Le Alienware m15 chauffe moins que certains concurrents, mais il chauffe tout de même. Jouer l’ordinateur sur les genoux peut devenir inconfortable au bout d’un certain temps.

Audio

La partie audio est celle qui nous a le moins impressionné. On vous le disait, Alienware fait le choix esthétique de laisser beaucoup d’espace sur le haut du clavier, autant d’espace qui donne l’impression que le constructeur y a mis des haut parleurs aux sonorités riches et puissantes. Or, le son manque de soutien dans les basses, et tire généralement trop vers les aigus, ce qui est désagréable au bout d’un certain temps.

Pour ne rien arranger, en situation de jeu, le bruit des ventilateurs couvre un peu trop facilement celui des haut-parleurs. Inutile de souligner qu’un casque gaming digne de ce nom est un must pour une expérience optimale.

Autonomie

En voyant le chargeur de 180 W, et en considérant la fiche technique de la machine, on ne s’attendait pas à une autonomie dingue. Et pourtant, la première fois où nous l’avons laissé sur batterie en pleine séance de jeu, il a tenu pratiquement trois heures, avec jusqu’à six heures d’autonomie pour des tâches moins gourmandes.

Prix et date de sortie

L’Alienware m15 est disponible en rouge et argent dès 1699,50 € sur le site officiel. La configuration que nous avons testée est proposée autour de 2000 €. Des prix plutôt compétitifs pour ce type de configuration.



L'un des meilleurs compromis entre performances et encombrement réduit

L'Alienware m15 est l'un des meilleurs compromis dans ce format, avec d'excellentes performances, l'option écran 144 Hz et une conception très robuste, le tout dans un encombrement plutôt faible. On apprécie son clavier complet, avec pavé numérique, sa connectique très complète (bien qu'on aurait aimé qu'y figure un port microSD), son écran 144 Hz époustouflant, et le fait qu'il offre une autonomie plutôt bonne. Le tout pour un prix assez compétitif au vu de sa fiche technique. Les seules vraies ombres au tableau est un design qui pourrait sans doute être encore raffiné, une partie audio décevante, et des ventilateurs assez bruyants lorsque l'ordinateur est très sollicité.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !
test surface book 3
Test Microsoft Surface Book 3 : harder, better, faster, stronger

Début mai 2020, Microsoft levait le voile sur sa nouvelle gamme Surface avec notamment le Surface Book 3. Le nouveau PC hybride du géant américain reprend les bons ingrédients de son prédécesseur et améliore sa fiche technique. Suffisant pour se distinguer de la concurrence ? Réponse dans notre test complet.

test dell xps 13 2020 ecran
Test du Dell XPS 13 (2020) 4K : c’est qui le patron ?!

Comme chaque année Dell lance une nouvelle édition de son XPS 13, un PC ultraportable qui a su s’imposer comme la référence absolue sur le marché. Le roi conserve-t-il sa couronne en 2020 ? Réponse dans notre test complet.

hune
Test Logitech G915 : on a trouvé le clavier gamer ultime !

Le G915 est le nouveau clavier gamer mécanique haut de gamme de Logitech. La marque suisse cherche ici à se démarquer sur deux points : le premier est la finesse, puisque le produit ne fait que 2,2 centimètres de hauteur….

Asus Tuf Gaming A15
Test du Asus TUF Gaming A15 : PC abordable pour joueur exigeant

Le TUF Gaming A15 (TUF pour The Ultimate Force) est un PC portable au look plutôt discret, qui profite d’une sérieuse configuration matérielle, que ce soit au niveau du CPU, du GPU, de l’écran ou encore de la batterie. Nous…