Le cours du Bitcoin s’effondre de 50% depuis novembre, les bénéfices des mineurs sont en chute libre

Le cours du Bitcoin continue de s'effondrer. Echaudés par les annonces de la Réserve Fédérale Américaine, les investisseurs préfèrent délaisser les actifs les plus risqués. En parallèle, les revenus générés par les fermes de minage sont en chute libre. Explications. 

bitcoin record

L'année commence très mal pour le cours du Bitcoin. Après le rallye haussier de l'année dernière, la devise numérique n'a cessé de perdre de la valeur. Le cours du Bitcoin s'est d'abord retranché autour des 42 000 dollars, entraînant l'ensemble des cryptomonnaies dans son sillage. Derrière cette baisse brutale, mais coutumière des actifs numériques, il y avait une annonce de la Réserve Fédérale Américaine, qui annonçait la précipitation de la fin des mesures de soutien financier destinées à stimuler l'économie.

Peu après ce premier coup dur, le cours du Bitcoin a continué de plonger. Le cours de la doyenne des cryptomonnaies est repassé sous la barre des 40 000 dollars, vraisemblablement suite aux déclarations de la banque centrale russe. L'organisme a appelé à interdire le minage de Bitcoin et son utilisation.

Le Bitcoin, les altcoins et les marchés financiers dévissent complètement

En dépit d'une adoption de plus en plus massive dans le monde, le cours du Bitcoin a continué sa chute. La monnaie numérique s'est retranchée autour des 35 000 dollars, en baisse de 4,3 % ce samedi 22 janvier 2022. Il s'agit de son niveau le plus bas depuis le mois de juillet dernier. C'est un recul de 50% par rapport à son record historique de novembre dernier. Ce mois là, le cours du Bitcoin avait frôlé les 70 000 dollars.

Comme c'est toujours le cas, la chute du Bitcoin a provoqué un bain de sang sur le marché des altcoins. La plupart des cryptomonnaies du marché, comme le BNB, l'Ether, le CRO ou le MANA, ont enregistré de forte baisse en l'espace de quelques heures.  L'ensemble du marché des cryptomonnaies a perdu plus de 1.300 milliards de dollars de capitalisation depuis novembre.

Notez que cet effondrement général n'est pas cantonné aux cryptomonnaies. L'ensemble des marchés financiers s'affiche dans le rouge en ce début d'année 2022. Par exemple, le Nasdaq, et les valeurs technologiques comme les GAFAM, ont subit de lourdes pertes.

Visiblement, les investisseurs retirent leurs fonds des actifs les plus risqués, qui ont généré d'importants bénéfices pendant que les mesures de soutien de la Réserve Fédérale Américaine maintenaient l'économie à flot. “La liquidité sera moins abondante, forçant les investisseurs à davantage de sélectivité. Alors que la saison des résultats commence avec les valeurs bancaires aux États-Unis, les opérateurs semblent anticiper un ralentissement de la croissance des bénéfices”, explique Alain Guélennoc, responsable de Federal Finance Gestion, à Capital. La banque centrale américaine risque en effet de relever ses taux d'intérêt à plusieurs reprises cette année. Une annonce qui suscite la crainte des investisseurs.

Les mineurs de Bitcoin enregistrent une baisse de leurs bénéfices, voici pourquoi

La baisse du cours du Bitcoin entraîne aussi une chute des revenus des mineurs de la devise. Plus la devise est valorisée, plus les revenus perçus par les propriétaires d'une ferme de minage sont importants. Avec la chute du cours qui se poursuit, les revenus des mineurs se sont contractés.

En parallèle à l'effondrement de son cours, la difficulté à miner du Bitcoin a monté en flèche. Ce 20 janvier 2022, l'algorithme d'ajustement de la difficulté du réseau, mis en place par le créateur Satoshi Nakamoto dès la genèse du protocole, a augmenté de 9,32 %.

Afin de garder un rythme de minage stable, le réseau Bitcoin met à jour son niveau de difficulté tous les 2 016 blocs en fonction de la puissance des infrastructures de minage. La difficulté est directement liée à la puissance du réseau. L'interdiction du minage au Kosovo et la panne d'Internet nationale au Kazakhstan ont d'abord provoqué une baisse de la puissance. Cette baisse a été accompagnée d'une hausse de la complexité du minage.

En dépit de ce contexte incertain et compliqué, de nombreux analystes continuent de croire en l'avenir du Bitcoin. D'après un nouveau rapport de Bloomberg Intelligence, la division axée sur la recherche de Bloomberg, le cours du Bitcoin va passer la barre des 100 000 dollars dans les 5 années à venir. De plus, de nombreuses entreprises renommées continuent d'investir dans le secteur. Intel s'apprête d'ailleurs à lancer une puce 100% dédiée au minage de cryptomonnaies.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !