Bitcoin : Le Kosovo interdit le minage de cryptomonnaies après des pénuries d’électricité

 

Le Kosovo bannit à son tour les mineurs de cryptomonnaies, rejoignant la liste des pays ayant déjà pris la même mesure. Après les restrictions mises en place par la Chine, ce petit État européen a accueilli de nombreux mineurs venus profiter des bas prix de son électricité. Résultat : la consommation a grimpé en flèche, causant des pénuries à répétition.

bitcoin mineurs

Juin 2021 : la Chine bannit définitivement le minage de cryptomonnaies. Le pays, parmi les leaders dans le domaine, engendre alors un exode historique des mineurs, partis se réfugier dans les pays voisins où l’électricité est moins chère. Plusieurs petits pays d’Asie se retrouvent alors à héberger plus ou moins volontairement ces personnes qui font grimper exponentiellement la consommation locale. Pour rappel, le Bitcoin représente à lui seul 0,5 % de la consommation mondiale d’électricité.

Seulement voilà, ces pays n’ont pas tous les capacités d’approvisionner ces fermes de minage toujours plus gourmandes en énergie, tout en continuant à fournir les locaux pour leur utilisation plus raisonnable. Les pénuries commencent alors à se multiplier sur le continent, déclenchant la réaction des gouvernements locaux. L’Inde, entre autres, finit par interdire les transactions en cryptomonnaies.

Le Kosovo se débarrasse des mineurs de cryptomonnaies

L’Asie n’est pas la seule à accueillir les mineurs. Quelques pays d’Europe présentent les mêmes avantages que leurs voisins et attirent inexorablement cette population. C’est le cas du Kosovo. L’État balkan connaît depuis plusieurs mois une crise d’énergie sans précédent. Le mois dernier, le gouvernement a mis en vigueur un état d’urgence de 60 jours afin de venir en aide aux producteurs d’électricité et réduire la consommation générale.

Sur le même sujet : Bitcoin — les autorités françaises partent en guerre contre les influenceurs qui font la promo de la cryptomonnaie

Ce mardi 4 janvier, les autorités ont annoncé l’interdiction définitive du minage de cryptomonnaies. « Tous les organismes chargés de l’application de la loi arrêteront la production de cette activité en coopération avec d’autres institutions compétentes qui identifieront les lieux où il y a une production de cryptomonnaie », a déclaré Artane Rizvanolli, ministre de l’Économie et de l’Énergie.

L’arrivée des mineurs en Europe inquiète les autres puissances, comme la Suède qui exige que l’UE mette à terme le minage de cryptomonnaies. Le Kosovo, quant à lui, importe 40 % de son électricité. Reuters rapporte qu’en payant une facture de 170 €, un mineur peut toucher 2400 € par mois.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !