Le Bitcoin, l’Ether et la plupart des cryptomonnaies s’effondrent à nouveau

 

Le Bitcoin, l'Ether et la plupart des cryptomonnaies du marché viennent d'enregistrer une forte baisse de leur cours. Une annonce de la Réserve Fédérale Américaine a en effet provoqué un vent d'incertitude sur tous les marchés financiers, y compris les marchés plus traditionnels. 

ethereum popularite
Crédits : Pixabay

Ce mercredi 5 janvier 2022, le cours du Bitcoin a enregistré une nouvelle phase de baisse. En l'espace d'une journée, la reine des cryptomonnaies a perdu 5,2 % de sa valeur. Le cours s'est effondré jusqu'à 42 700 dollars, son plus bas niveau depuis le mois de septembre 2021.

Comme toujours, la débandade du Bitcoin a entrainé l'ensemble du marché des cryptomonnaies dans sa chute. L'Ether, la seconde cryptomonnaie la plus valorisée au monde, est brièvement repassée sous la barre des 3500 dollars, en baisse de 5,2% sur une journée. Des devises phares comme le BNB de Binance, l'Avalanche, l'Egold et le Solana ont enregistré des baisses analogues.

Sur le même thème : 27% des bitcoins sont détenus par 0,01% des portefeuilles

La Réserve Fédérale Américaine plombe le cours des cryptomonnaies

Cette baisse brutale ne concerne pas que les cryptomonnaies. L'ensemble des marchés financiers a plongé en simultané. Par exemple, l’indice Dow Jones a perdu 1,1% en fin de séance. Le S&P 500 s'est contracté de 1,9%. De son côté, le Nasdaq Composite a chuté de plus de 3% lors de la clôture.

Cet effondrement rapide a été provoqué par une annonce de la Réserve Fédérale Américaine. Afin d'atténuer l'impact de l'inflation, les dirigeants de la banque centrale des États-Unis ont décidé d'accélérer la fin des mesures de soutien financier initiées lors de la crise sanitaire. Dans cette optique, l'organisme fédéral va réduire ses achats de bons du Trésor et augmenter, probablement dès mars 2022, les taux d'intérêt.

C'est une première depuis le début de la pandémie et l'activation de la planche à billets destinée à soutenir quoi qu'il en coûte l'économie. Dans ces conditions, les investisseurs craignent que l'économie, sous perfusion depuis le crash de mars 2020, n'entre dans une phase baissière. Les investisseurs ont alors préféré se retirer des actifs les plus risqués, comme les cryptomonnaies.

Si le Bitcoin reste loin de son record de novembre dernier, il reste bien au-dessus du score de l'année affiché début de l'année dernière. Début 2021, la doyenne des actifs numériques venait à peine de franchir le seuil des 20 000 dollars sous l'impulsion de PayPal, Visa ou encore Elon Musk. Sur le long terme, l'actif reste dans une phase haussière.

D'ailleurs, de nombreux observateurs du marché, dont la banque d'affaires Goldman Sachs, estiment que le Bitcoin devrait atteindre les 100 000 dollars dans un futur proche. Certains tablent même sur une envolée au-delà des 100 000 dollars dès le second semestre de cette année.

cours bitcoin
cours ether


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !