Cheese challenge : le nouveau défi scandaleux qui consiste à lancer du fromage sur un bébé

cheese challenge est le nouveau défi stupide et scandaleux qui anime les réseaux sociaux. Pour quelques likes sur Facebook ou Instagram, des internautes n'hésitent pas à lancer des tranches de fromage au visage de bébés ou de jeunes enfants. Sans surprise, ce nouveau challenge absurde divise les internautes. Si certain n'y voient aucun mal, d'autres accusent les participants du cheese challenge de maltraitance envers les plus jeunes. 

cheese challenge

Ces dernières années, les réseaux sociaux ont été le théâtre de plusieurs challenges aussi absurde qu'idiot. Si certains défis apparus sur Facebook sont sans conséquence, comme le Deli Challenge, d'autres mettent en danger la vie des participants. On se souviendra ainsi du Ice and Salt Challenge, du Hot Water Challenge ou du Tide Pod Challenge.

Cheese challenge : pour quelques likes sur Facebook, ils jettent du fromage au visage de leur bébé

Depuis quelques jours, un nouveau challenge est apparu : il consiste à jeter une tranche de fromage sur le visage d'un bébé et de filmer le tout. Pour distraire son attention, il faut lui demander de dire “cheese” comme si vous alliez prendre une photo de lui.

C'est à cause d'une vidéo publiée sur Facebook par un certain Charles Amara, un internaute américain, que tout a commencé. Dans la courte séquence, on l'aperçoit en train de “fromager” le visage de son bébé, qui semble très apeuré et décontenancé par l'acte de son père. La vidéo compte déjà 39 millions de vues depuis sa publication le 26 février. Amusés par la vidéo, de nombreux internautes se sont mis à imiter Charles Amara sur Facebook, Instagram ou Twitter avec le hashtag #cheesechallenge ou #cheesed.

Challenge idiot ou maltraitance ? Les internautes sont divisés

Bien vite, le challenge a provoqué des réactions contrastées. Certains s'amusent beaucoup du défi. “ça serait plus marrant avec du fromage fondu” lance un tweet. “Je pourrais refaire un gamin juste pour y jouer” surenchérit un autre.

Lire aussi : qu’est-ce que le Momo Challenge et faut-il vraiment s’inquiéter ?

D'autres s'indignent et accusent les parents participants au challenge de maltraitance. Sur de nombreuses vidéos, on remarque que les bébés visés éclatent en sanglots ou paraissent très troublés par ce qu'il vient de se passer. “Je propose de balancer une meule de Parmesan ou de Cantal sur la gueule des parents ou de ceux que ça fait rire” tacle une internaute.

“Les réseaux sociaux n'ont que social que le nom” regrette un autre. “Ce défi ne relève pas de la maltraitance infantile, il n'est pas réalisé dans le but de blesser le bébé” estime Sandy Santana, la présidente de Children's Rights, une association américaine, dans une interview accordé à NBC New York. “Les parents devraient traiter leurs enfants avec précaution. Lancer du fromage à un bébé peut provoquer un certain malaise pour lui. Est-ce que ça vaut le coup pour quelques likes ?” interroge-t-elle. Que pensez-vous de ce challenge ? Est-il amusant ou scandaleux ?

https://www.youtube.com/watch?v=ZhTxacA79Vo

cheese challenge
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Twitter
Twitter va bientôt permettre d’envoyer des messages vocaux en DM

Twitter teste une nouvelle fonctionnalité : les messages vocaux en privé. Cela permettrait aux utilisateurs de communiquer plus rapidement sans passer par l’écrit, comme cela se fait déjà sur Instagram ou WhatsApp. Une chose qui ne plait pas forcément à tout…

facebook hq menlo park
Facebook menace de fermer Facebook et Instagram en Europe

Une décision de la haute Cour d’Irlande force désormais Facebook à ne plus rapatrier les données personnelles d’utilisateurs européens aux Etats-Unis. Le réseau social fait appel de la décision et menace de fermer ses différents réseaux sociaux en Europe s’il…

tiktok usa
TikTok rejette l’offre de rachat de Microsoft, Oracle est toujours en lice

TikTok vient de rejeter l’offre de rachat formulée par Microsoft. Le géant américain a fait les frais de nouvelles restrictions imposées par le gouvernement chinois concernant l’exportation d’algorithmes. De son côté, Oracle est toujours dans la course au rachat.  Fin…