Bonus écologique : l’aide de 6 000 € pour l’achat d’une hybride rechargeable, c’est terminé !

 

Fin juin 2022, le nouveau gouvernement menée par Elisabeth Borne a confirmé que le bonus écologique d'un montant maximal de 6000 € est maintenu jusqu'à la fin d'année 2022. Si cette aide à l'achat est toujours valable pour les véhicules électriques, elle n'est plus du tout pour les voitures hybrides rechargeables. Explications.

fin bonus éco max hybride
Crédits : Renault

Il s'agissait de la grande question restée sans réponse depuis la réélection d'Emmanuel Macron à la tête de l'Etat : le bonus écologique d'un montant maximal de 6000 € va-il-être reconduit et prolongé ? Finalement, ce 29 juin 2022, la nouvelle Première ministre Elisabeth Borne a confirmé la chose : oui, le bonus écologique d'un montant maximum de 6000 € sera maintenu jusqu'à la fin d'année 2022.

Nous avons une grande ambition qui est d'accélérer la transition du véhicule thermique vers le véhicule électrique. Il faut accompagner nos compatriotes. Beaucoup d'entre eux ne peuvent absolument pas se payer un véhicule électrique”, avait déclaré Bruno Le Maire sur l'antenne de CNews à cette date.

Toutefois, des modifications de taille ont été apportées par le gouvernement, notamment du côté des conditions d'attributions. Jusqu'alors, le bonus de 6000 € était réservé aux modèles rejetant 20 g/km de CO2 maximum. Cette particularité permettait notamment de bénéficier de cette aide à l'achat sur certaines voitures hybrides rechargeables comme les Kia Niro, les BMW Série 2 Active Tourer ou encore les Mercedes Classe C.

A lire également : Voitures électriques – plus de 6,5 millions de véhicules vendus en 2021, un record absolu

Une homologation du cycle WLTP controversée

Grâce aux avancées technologiques réalisées sur les batteries, ces modèles récents restaient sour la barre des 20 g/km de CO2. Néanmoins, ces chiffres sont obtenus par un procédé d'homologation WLTP qui prête à controverse, et de nombreuses études ont prouvé que la réalité du terrain était tout autre. Un critère est notamment pointé du doigt : le facteur d'utilité, soit le temps passé par la voiture à rouler en 100% électrique.

Plus ce facteur est élevé, moins la voiture émettra de CO2. Logique. Seulement et comme l'a prouvé un récent rapport de Transport & Environment, les hybrides rechargeables consomment en moyenne 4,5 litres au 100. Ce chiffre passe à 8,5 litres au 100 pour les modèles hybrides utilisées dans des flottes d'entreprises (qui constituent le gros de la clientèle). On est loin des 2 litres au 100 affichés en moyenne par les chiffres d'homologation.

Le bonus de 6000 €, c'est terminé pour les hybrides rechargeables

Voilà pourquoi le gouvernement a décidé de réserver le bonus écologique de 6000 € aux voitures émettant 0 g/km de CO2. Soit les voitures électriques uniquement (dont le prix se situe sous la barre des 47 000 €). Avec cette modification, les autorités françaises évitent de donc de favoriser une niche fiscale rendue possible par cette méthode d'homologation controversée… et réalisent au passage des économies significatives sur le montant total des aides à l'achat attribuées.

Néanmoins, les modèles PHEV facturés à moins de 50 000 € et affichant au moins 50 km d'autonomie électrique en ville pourront prétendre à un bonus écologique de 1000 € jusqu'à la fin d'année 2022. Si la commande est passée entre le 1er juillet et le 31 décembre 2022, les acheteurs pourront bénéficier de cette aide jusqu'au 30 juin 2023 (si la facturation intervient avec cette date). Et si vous avez commandé un PHEV à moins de 20 g/km avant ce 1er juillet 2022, vous ferez partie des derniers à profiter du bonus écologique maximal de 6000 € (ou 2000 € pour les modèles à plus de 45 000 €). A condition ici encore que la facturation ou le premier loyer soit versé avant le 31 décembre 2022.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !