Le Bitcoin consomme 0,5% de l’électricité au monde, 7x plus que Google !

 

Le Bitcoin consomme 7 fois plus que les infrastructures de Google, annonce une étude du New York Times. Le minage de la cryptomonnaie consommerait jusqu'à 0,5% de l'électricité au monde, soit davantage qu'un pays comme la Finlande. 

Bitcoin
Crédits : Dmitry Demidko
/ Unsplash

D'après une analyse réalisée par le New York Times, le Bitcoin consomme environ 91 térawattheures d'électricité par an, soit 0,5% de la consommation mondiale d'électricité. Pour miner de la cryptomonnaie, et assurer la sécurité du réseau, les mineurs utilisent en effet de puissantes machines de calcul qui tournent à plein régime en continu. Il faut actuellement “13 ans d'électricité domestique” pour miner un seul BTC.

La consommation électrique du Bitcoin équivaut à celle d'un état américain comme Washington. Elle dépasse même la consommation d'énergie de la Finlande, un pays de 5,5 millions d'habitants. Encore plus étonnant, la reine des cryptomonnaies consomme 7 fois plus d'électricité que toute l'infrastructure de Google.

Le Bitcoin consomme beaucoup d'électricité, et alors ?

Ce n'est pas la première fois qu'une étude pointe du doigt la quantité d'électricité accaparée par la monnaie numérique. Début d'année, une nouvelle étude de la prestigieuse université de Cambridge assurait que le minage consomme plus d’électricité que l’Argentine ou la Suisse. D'après les constats du New York Times, la consommation électrique de la cryptomonnaie va continuer d'augmenter à mesure que le cours progresse. Pour la première fois, le cours du Bitcoin a dépassé les 50 000 dollars cette année.

Les résultats du New York Times doivent être nuancés. Tout d'abord, on rappellera que la plupart des fermes de minages de Bitcoin s'appuient sur de l'énergie verte et renouvelable, comme l'énergie hydroélectrique. Coinshare, un cabinet d'analyse dédié au secteur, estime d'ailleurs que 73% de l'énergie utilisée par le minage de BTC est renouvelable.

Afin de réduire l'empreinte énergétique de la monnaie, de nombreux acteurs du secteur des cryptomonnaies ont lancé des initiatives. Par exemple, Square, la start-up de Jack Dorsey, et Blockstream ont mis sur pied une ferme de minage alimentée par le soleil. De son côté, le Salvador, qui vient d'adopter la devise comme monnaie légale, ambitionne de miner du BTC en exploitant l'énergie générée par les volcans.

Enfin, on rappellera que le Bitcoin est moins gourmand en énergie que le secteur de l’or et des banques. D’après Galaxy Digital, la cryptomonnaie consommerait 113,89 TWh/an, soit deux fois moins que le secteur bancaire (238,92 TWh/an) et l'extraction d'or (240,61 TWh).

Source : New York Times



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !