Avec son Galaxy S10e, Samsung nous prend-il pour des poires ?

Maj. le 21 mars 2019 à 17 h 22 min

EDITORIAL – Samsung a levé le voile sur la nouvelle gamme Galaxy S10 lors d’une conférence très attendue. Parmi les trois modèles présentés, le Galaxy S10e a retenu notre attention. Sur ce modèle, les évolutions sont minces par rapport au Galaxy S9. Pire encore, il est moins bon sur certains critères. Pourtant, il coûte 750 euros. Samsung se moque-t-il de ses clients ?

Pressé par des concurrents de plus en plus féroces, Samsung se devait de réagir lors de sa conférence Galaxy Unpacked. Pour faire taire les critiques (notamment le fait qu’il n’innove plus), le coréen a dévoilé le premier smartphone pliant (digne de ce nom) du marché. Baptisé Galaxy Fold, c’était la grande star de la soirée.

Mais Samsung avait d’autres annonces à faire, notamment sa gamme Galaxy S10. Attendue au tournant (les Galaxy S9 nous avaient laissés sur notre faim), la marque a dévoilé en tout quatre modèles : le S10, le S10+, le S10 5G et le S10e. Ce dernier modèle a particulièrement retenu notre attention.

Le Galaxy S10e signe le grand retour de Samsung sur le marché des smartphones compacts. Le « e » pour « essential » est clair : cette version du S10 va à l’essentiel. On comprend le sous-entendu : le S10e n’est pas équipé de toutes les technologies présentes dans le S10. Hélas, il y a quelque chose qui cloche avec ce produit. Samsung n’a pas retiré une ou deux technologies du S10 à cette version « light », il l’a complètement (ou presque) dépouillée de tout ce qui fait la différence entre un Galaxy S10 et un Galaxy S9. En revanche, le prix, lui, n’a pas subi de cure d’amincissement : le Galaxy S10e coûte 750 euros. Pour y voir plus clair, nous avons listé toutes les technologies dont le Galaxy S10e n’est pas doté.

Pas de « vrai » écran Infinity-0

La principale nouveauté de la gamme Galaxy S10 par rapport au Galaxy S9 est sa technologie d’écran. Le coréen inaugure ses écrans Infinity-O, dont la principale caractéristique est la présence d’un petit trou. Ce petit poinçon permet d’intégrer la caméra frontale discrètement pour n’afficher qu’un écran en façade. En prime, l’écran se courbe sur toutes les tranches du smartphone pour un effet plus immersif.

galaxy s10 photo

Cette grosse nouveauté de la gamme Galaxy S10, le Galaxy S10e n’en profite pas complètement. Il est bien doté d’un petit poinçon comme ses frères. Mais l’écran est plat, et ne plonge pas vers les bordures de l’écran. Si cela peut sembler être un détail pour certains, il est important pour l’aspect général du smartphone. La technologie d’écran est bien du Super AMOLED, mais dites adieu aux bordures infinies.

En lieu et place, l’écran est entouré de bordures noires plutôt épaisses qui ne sont pas sans rappeler celles de l’iPhone Xr. Si on pardonne ce petit détail à des modèles concurrents vendus moins de 500 euros, pour 750 euros, on attend mieux que cela.

Nous serons plus compréhensifs sur le choix d’une définition FHD+ et non QHD+ sur le Galaxy S10e. La taille de l’écran (5,8 pouces) ne justifie pas l’intégration du QHD+, la différence avec du FHD+ étant très mince.

Pas de capteur d’empreintes sous l’écran

L’autre grosse nouveauté du Galaxy S10 est l’intégration d’un capteur d’empreintes sous l’écran. La technologie est unique au monde (pour le moment) puisqu’il s’agit d’un capteur à ultrasons. En pratique, cela permet de déverrouiller le smartphone rapidement même lorsque les doigts sont mouillés, sales ou « abîmés ».

Cette technologie, Samsung a cru bon de ne pas la fournir au Galaxy S10e. Le coréen a donc intégré un capteur d’empreintes plus classique. Il l’a positionné sous le bouton d’alimentation, comme le faisait Sony sur sa gamme Xperia. Si le système est plus efficace qu’un capteur au dos sur le Galaxy S10e, il est tout de même étonnant de ne pas trouver de capteur d’empreintes sous l’écran. Des smartphones bien moins chers comme le OnePlus 6T intègrent cette technologie. Certes, il ne s’agit pas de capteur à ultrasons, mais tout de même, pour 750 euros, on attendait mieux.

Pas de triple capteur photo

Depuis quelques années maintenant, la qualité de l’appareil photo est l’un critères différenciant des modèles haut de gamme. Comme Huawei, Samsung a adopté le triple capteur sur la gamme Galaxy S10. À l’exception du Galaxy S10e qui doit se contenter, lui, d’un double capteur.

galaxy s10 capteurs photo
Les Galaxy S10 et S10+ ont trois capteurs photo, le S10e en a deux

Si le module photo est constitué des mêmes capteurs que les S10 et S10+, l’absence du troisième est une vraie déception. Car la différence de qualité entre le Galaxy S10e et le Galaxy S9 devrait être très mince. Lorsque l’on atteint les sommets, tout se joue sur les détails. Et lorsque la différence de prix entre un Galaxy S9 et un Galaxy S10e est de près de 300 euros, on est en droit d’exiger un vrai gap en matière de qualité photo.

Des performances légèrement revues à la baisse

Un smartphone haut de gamme, c’est aussi des performances. Sans surprise, Samsung a adopté les processeurs nouvelle génération gravés en 7nm pour la gamme Galaxy S10. Selon les zones géographiques, il s’agira d’un Exynos 9820 ou d’un Snapdragon 855. En France, il devrait s’agir de processeurs Exynos. Bonne nouvelle, le Galaxy S10e est doté de ces puces beaucoup plus puissantes que la génération précédente.

galaxy S10 performances

En revanche, le plus compact des S10 subit une cure d’amincissement en matière de RAM. Alors que les Galaxy S10 et S10+ sont dotés de 8 GB de RAM (le S10+ Performance embarque 12 GB de RAM !), le Galaxy S10e doit se contenter de 6GB. En soi, il n’est pas certain que cela se ressent à l’utilisation. Mais là encore, Samsung donne la sensation de faire des économies de bout de chandelle, alors que son produit est commercialisé au prix fort. À titre de comparaison, l’iPhone Xr est aussi puissant que le XS ou le XS Max.

Conclusion : Apple c’est les pommes, Samsung c’est les poires

En soi, le Galaxy S10e n’est pas un mauvais produit. Bien au contraire ! Il est performant, son écran est magnifique, son appareil photo est prometteur, et son design réussi. Néanmoins, il est proposé à un prix élevé : 759 euros. À ce tarif, les différences avec le Galaxy S9 (disponible aux alentours de 450-500 euros) sont très minces.

En voulant faire un iPhone Xr à sa sauce, Samsung s’est pris les pieds dans le tapis. Le S10e est trop cher pour ce qu’il apporte. La plupart des nouveautés du Galaxy S10 faisant la différence sont absentes. Et Samsung donne l’impression de faire des économies de bout de chandelle comme son rival Apple.

Certes, le Galaxy S10e est le meilleur smartphone compact du marché, mais la concurrence est quasiment inexistante. En baptisant son smartphone Galaxy S10e, Samsung donne l’illusion que le consommateur aura accès aux nouveautés du S10. En réalité, il s’agit plutôt d’un Galaxy S9S, facturé au prix fort. Si Apple se paie notre pomme, Samsung semble nous prendre pour des poires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Grâce au Galaxy S10+, Samsung a créé une photo panoramique de 943 km

Le Galaxy S10+ a permis à Samsung de mettre au point un immense panoramique de 943 km des côtes portugaises. Pour arriver au bout de cette campagne promotionnelle plutôt originale, le constructeur s’est alloué les services d’un photographe professionnel reconnu. Le résultat, à découvrir ci-dessous, est…

Samsung échange des smartphones Huawei contre le Galaxy S10

Samsung a-t-il décidé de profiter des déboires de Huawei avec les Etats-Unis ? Dans certains pays, le constructeur sud-coréen propose en effet d’échanger un smartphone de la marque chinoise contre une remise sur un Galaxy S10 flambant neuf.  L’exclusion de…

Le Galaxy S10 5G a enfin un prix, il coûte 1200 $

Le Galaxy S10 5G sera disponible en précommande en Corée du Sud à partir du 5 avril et le prix du smartphone est déjà connu si on s’en tient aux informations du média coréen Itnews. Avec un prix de départ…

Galaxy S10 : 60 millions de ventes en 2019, deux fois plus que le S9 ?

Les Galaxy S10 se vendent beaucoup mieux que leurs prédécesseurs. D’après des informations issues de la chaîne de production, Samsung devrait même écouler jusqu’à 60 millions d’unités en 2019. C’est à peu près deux fois plus d’exemplaires vendus que les…