Test du OnePlus 6T : vous n’avez pas fini d’en entendre parler

Le OnePlus 6T débarque officiellement en France ! Après le succès remarqué du OnePlus 6, la marque remet le couvert en opérant quelques ajustements. Le OnePlus 6T ressemble beaucoup à son prédécesseur, mais les quelques changements apportés font toute la différence. OnePlus reste ainsi dans la course. Mieux, il confirme sa place de joker de luxe.

Test du Oneplus 6T

Comme chaque année, à l’approche de Noël, OnePlus lance son nouveau smartphone haut de gamme affublé de la mention « T ». En 2018, c’est donc le OnePlus 6T qui aura la lourde tâche d’affronter les ténors du marché : Google, Samsung, Huawei et Apple. Bien loin de complexer face à ces grands noms, OnePlus a même le culot de se voir comme un outsider de taille. Et c’est avec le sourire aux lèvres que l’on regarde ce jeune constructeur bousculer un marché entier.

Depuis sa création en 2013, OnePlus a un credo : proposer le meilleur smartphone au prix le plus juste possible. Jusqu’à maintenant, cette stratégie lui a plutôt réussi. OnePlus est devenu n°4 du marché des smartphones Premium en Europe. Inimaginable il y a quelques années.

Après son excellent OnePlus 6, la marque est donc attendue au tournant. A la fois par ses fans, par le grand public, mais également par ses concurrents. Le OnePlus 6T est-il à la hauteur des attentes ? Qu’a bien pu inventer OnePlus pour pousser ses adversaires dans les cordes ? Nous avons eu la chance d’utiliser le OnePlus 6T pendant plusieurs jours en avant-première. Voici notre test complet !

Fiche technique

DésignationOnePlus 6T
Ecran6,4" AMOLED
2340x1080 pixels
ProcesseurSnapdragon 845
Mémoire vive8/6 Go de RAM
Stockage128 Go
Micro SDOui
Capteur photo arrièreDouble capteur 16 + 20 mégapixels (f1/7)
Capteur photo avant16 mégapixels
Réseau4G toutes fréquences
ConnectivitéWi-Fi 802.11 b/g/n, Bluetooth 5.0, GPS, GLONASS
PortsUSB type C
CapteursLecteur d'empreintes sous l'écran, accéléromètre, gyroscope, détecteur de proximité, compas, baromètre
Autonomie3700 mAh
Résistance à l'eaunon
ColorisMirror Black, Glass Black
Dimensions157.5 x 74.9 x 8.2 mm
Poids180 grammes
OSAndroid Pie

Design

A première vue le OnePlus 6T ressemble comme deux gouttes d’eau au OnePlus 6. Même robe noire (brillante ou mat), même format, mêmes lignes. Mais à y regarder de plus prêt, quelques détails font du 6T un produit complètement différent. Au dos, d’abord, le lecteur d’empreintes a disparu. On ne retrouve au dos que le double capteur photo et le logo de la marque. Le capteur d’empreintes a été replacé à l’avant, sous le verre de l’écran (j’y reviendrai).

A l’avant, l’encoche a subi une opération réduction-séduction bienvenue. Elle ne recouvre désormais que les contours du capteur frontal et prend la forme d’une petite goutte d’eau tombant vers l’écran. Huawei a également fait ce choix sur son Mate 20. On aime beaucoup. Comme le Mate 20, le OnePlus 6T donne l’impression de ne tenir qu’un écran.

Deux éléments décevrons sans doute de nombreux utilisateurs : le retrait du port jack 3.5mm sur la tranche inférieure (j’y reviens dans la partie audio) et l’absence de certification IP67/68. OnePlus a déjà expliqué par le passé les raisons de ce choix. Les arguments sont tout à fait recevables. Ils n’empêchent pas cependant notre sentiment de frustration.

En main, le OnePlus 6T est aussi confortable que le OnePlus 6. La robe du modèle mat est particulièrement bien travaillée puisqu’elle ne marque absolument pas les traces de doigts. OnePlus a par ailleurs amélioré l’intégration du module photo, moins protubérant.

Les petits changements esthétiques apportés au OnePlus 6 font entrer le 6T dans une autre dimension. OnePlus suit les tendances et propose un smartphone toujours aussi élégant, remis au goût du jour.

Ecran

Même s’il conserve le même format que le OnePlus 6, le 6T intègre un écran plus grand : 6,41 pouces au format 19,5:9. Principal changement de cet écran, son encoche. OnePlus l’a considérablement réduite. A la manière du Huawei Mate 20, la petite protubérance prend la forme d’une goutte d’eau.

Notons qu’il est toujours possible de la camoufler via une petite pirouette logicielle.

Le smartphone est alors plus symétrique mais la surface d’affichage est légèrement réduite. Durant notre semaine de test nous avons conservé l’encoche. Elle est tellement discrète qu’on l’oublie très vite.

OnePlus n’a pas changé la technologie d’écran du OnePlus 6. Le 6T hérite donc d’une dalle Optic AMOLED avec définition Full HD+. L’écran est protégé par un verre Corning Gorilla Glass 6, une première sur le marché. La qualité est donc toujours au rendez-vous même si l’écran du OnePlus 6T n’est pas le meilleur du marché. Samsung, Google ou Apple font mieux.

Mais pour moins de 600 euros, aucun concurrent ne peut rivaliser avec l’écran du 6T. Très lumineux, il se distingue surtout par ses contrastes marqués et sa bonne gestion des couleurs. OnePlus a d’ailleurs intégré plusieurs profils d’affichage.

L’utilisateur peut les modifier à sa guise :

  • Par défaut
  • sRGB
  • DCI-P3
  • Adaptive (l’écran s’adapte à l’environnement ambiant)
  • Personnalisé (l’utilisateur peut modifier la température)

La grande nouveauté de l’écran du OnePlus 6T est l’intégration du fameux lecteur d’empreintes dit « sous l’écran ». En réalité, le lecteur n’est pas sous l’écran (on pourrait appuyer sur n’importe quelle zone pour déverrouiller le smartphone). Le capteur d’empreintes est en fait placé sous le verre de l’écran.

Si sa configuration est assez longue, il se montre très réactif. Néanmoins on s’interroge sur son intérêt au quotidien. Car la reconnaissance faciale du OnePlus 6T est incroyablement rapide et devance systèmatiquement le lecteur d’empreintes. Seul intérêt : pouvoir déverrouiller son smartphone lorsqu’il est posé à plat.

Performances

OnePlus ne change pas les bonnes habitudes et renouvelle son partenariat avec Qualcomm. Sans surprise le OnePlus 6T intègre le processeur octa-core Snapdragon 845 (10nm, cadencé à 2,8GHz) couplé à 6 ou 8GB de RAM. Pour la première fois de sa courte histoire, la marque propose son smartphone en deux version 128 et 256Go.

Malgré l’arrivée des puces Kirin 980 et A12 Bionic gravées en 7nm, le Snadragon 845 reste une référence. Tous les autres smartphones haut de gamme l’intègrent et affichent des performances remarquables. Le OnePlus 6T ne fait pas exception. Les benchmarks sont pour le moins évocateurs. Le choix d’une grande quantité de RAM fait du 6T un modèle de fluidité et de rapidité, notamment en multitâche.

C’est d’autant plus vrai que OnePlus a intégré une nouvelle fonction baptisée Smart Boost. Pour faire simple, le système détecte les applications les plus utilisées et stocke automatiquement les données importantes dans une zone dédiée. Lorsque l’utilisateur relance cette application, les données sont pré-chargées. Les applications se lancent beaucoup plus vite. Basculer d’une application gourmande à une autre se fait en un éclair.

Est-il bien utile de préciser que le OnePlus 6T est également un compagnon idéal pour de longues sessions de jeu ? Non seulement le smartphone est doté du matériel adéquat, mais OnePlus a ajouté un nouveau mode baptisé « Gaming mode ». Lorsque ce mode est activé, le système alloue la plus grande partie des ressources au jeu en cours tout en réduisant la consommation d’énergie. Mieux, il est possible de configurer le système pour ne pas être dérangé pendant les sessions de jeu (pas de notifications, appels limités etc.). Le top !

Interface

Le OnePlus 6T adopte Android 9.0 Pie et l’habille d’Oxygen OS 9.0, sa surcouche maison. La nouvelle version adopte les codes esthétiques de la version pure d’Android. Comme à son habitude, OnePlus mêle parfaitement l’authenticité de l’OS de Google à son savoir-faire logiciel.

Oxygen OS 9.0 est sans doute la meilleure version d’Android qui soit. Légère, fluide, intuitive, elle assure une expérience optimale. Car OnePlus a ajouté quelques fonctions bien senties améliorant l’expérience au quotidien. On retrouve par exemple les gestes de navigation remplaçant les fameux boutons « retour, accueil, multitâche).

La fonction « Quick Launch » est toujours de la partie également. Pour rappel, il est possible de lancer directement depuis l’écran de veille certaines applications en dessinant une lettre (S pour Spotify, M pour Messenger, V pour allumer la torche etc.). Vous l’aurez compris, utiliser Oxygen OS au quotidien est toujours un pur bonheur. Aucune autre marque n’a réussi à faire mieux jusqu’à maintenant.

Notons également l’arrivée d’une nouvelle application baptisée OnePlus Switch. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une appli permettant de passer d’un iPhone ou d’un autre smartphone Android à un smartphone OnePlus. L’utilisateur peut transférer toutes ses données en quelques clics.

Audio

La qualité audio des smartphones OnePlus n’a jamais fait figure de référence. LG, HTC ou encore Sony restent indétrônables. Néanmoins, le OnePlus 6T, comme son prédécesseur, s’en sort avec les honneurs. Si les haut-parleurs sont toujours de qualité moyenne (basses peu présentes et son légèrement métallique), l’expérience avec des écouteurs ou casques est bien meilleure. Le son est plus équilibré, plus rond. Le OnePlus 6T est compatible Dirac HD Sound et Dirac Power Sound. Cela lui permet de délivrer un son HD sur les accessoires audio en bluetooth 5.0.

La plus mauvaise surprise du OnePlus 6T est le retrait du port jack 3.5mm. La marque avait pourtant promis en début d’année que cette norme avait encore de l’avenir. Comme dirait l’autre, « il n’y a que les c**** qui ne changent pas d’avis ». Après avoir consulté sa communauté (favorable à plus de 80% à la conservation du port jack 3.5mm), OnePlus a tout de même fait le choix de le supprimer. Les raisons sont purement techniques.

Afin d’intégrer le lecteur d’empreintes sous le verre de l’écran, OnePlus a dû introduire plusieurs composants volumineux dans la zone où se situait habituellement le port jack 3.5mm (voir photos). Le lecteur d’empreintes sous l’écran étant plus gourmand en énergie, le constructeur a aussi dû intégrer une plus grosse batterie (3700 mAh). Pour ces deux raisons, la marque a dû aller pour la première fois à l’encontre de ses valeurs.

OnePlus limite la casse en fournissant d’une part des écouteurs USB-C ainsi qu’un adaptateur jack/USB-C. Oui, pour moins de 600 euros l’adaptateur est fourni. La Pomme, si tu nous regardes. Soulignons d’ailleurs que les écouteurs fournis sont d’excellente facture : la qualité audio est tout à fait convenable, la tenue et le design exemplaires.

Autonomie

Comme le OnePlus 6, le 6T figure parmi les smartphones les plus endurants du marché. Une référence absolue. Les utilisateurs les plus connectés pourront compter sur une journée et demie d’autonomie (en utilisant beaucoup l’appareil photo). Un utilisateur plus modéré tiendra deux jours. Aucun autre smartphone à l’exception peut-être du Huawei Mate 20 Pro ne se montre aussi endurant.

Le système de recharge rapide Fast Charge (anciennement Dash Charge) finit de nous convaincre. En à peine plus de 20 minutes, le OnePlus 6T peut gagner l’équivalent d’une journée d’autonomie. On peut donc se permettre d’oublier de recharger le smartphone la nuit. Au petit matin, une recharge pendant la douche ou le déjeuner suffit. OnePlus a trouvé la recette pour que l’autonomie ne soit plus une préoccupation. Le OnePlus 6T en profite. Seul regret : la recharge sans fil n’est toujours pas de la partie.

Appareil photo

Le double capteur photo est devenu un indispensable chez tous les constructeurs (sauf Google et ses Pixel). OnePlus a donc fait le choix d’un capteur de 16MP (f/1.7, avec stabilisation optique et logicielle), combiné à un second capteur de 20MP (f/1.7). Le capteur frontal de 16MP (f/2.0 avec stabilisation logicielle) complète l’ensemble.

Avec le OnePlus 6, le constructeur faisait un grand pas en avant sur le terrain de la photo, sans pour autant atteindre le niveau des concurrents. Hélas, le 6T n’arrange pas les choses, bien au contraire. Le dernier né de OnePlus est toujours aussi efficace dans de bonnes conditions de luminosité. Les clichés sont de qualité, avec un excellent rendu des couleurs, un très bon piqué et des contrastes marqués. Néanmoins, en contrejour, le smartphone a tendance à surexposer.

C’est un défaut que l’on observe sur tous les clichés, notamment en basse lumière. Dès lors qu’une source lumineuse apparaît dans le cadre, elle est particulièrement surexposée. Dans des conditions de basse lumière, ce n’est donc pas l’idéal : manque de détails, grain, bruit. On est loin des résultats d’un Google Pixel 3/3XL ou d’un Huawei Mate 20 Pro. Mais peut-on vraiment le reprocher à un smartphone vendu deux fois moins cher ? La réponse est non.

OnePlus fait en réalité deux promesses : améliorer la qualité des portraits et des photos de nuit grâce à un mode dédié. Dans les deux cas, le pari est tenu. On observe une nette amélioration sur les deux plans. Les contours des portraits sont plus précis et les effets de flou moins grossiers. Il y a parfois des loupés, notamment autour des cheveux qui sont parfois recouverts d’un léger flou. Mais dans l’ensemble, oui, le OnePlus 6T permet de réaliser des portraits réussis.

En mode nuit, les résultats sont plus aléatoires. Nous avons pu photographier des scènes identiques dans les mêmes conditions (heure, lumière etc.) avec des résultats très différents. Sur certaines scènes, le mode nuit se révèle plus efficace avec plus de détails et un meilleur rendu des couleurs. Dans d’autres, le mode automatique fait mieux. Etrange.

Le capteur frontal souffre des mêmes maux que le double capteur principal : dans de bonnes conditions nous n’avons rien à lui reprocher. Les selfies sont tout à fait acceptables avec une belle quantité de détails. En revanche les contrejours sont mal gérés et les scènes de nuit sont à proscrire.

En vidéo, le OnePlus 6T est capable de filmer en 4K jusqu’à 60fps avec l’appareil photo principal (1080p à 30fps pour le capteur frontal). La stabilisation est excellente mais les mouvements trop rapides peuvent laisser un effet de traine déroutant. La gestion des changements de lumière peut parfois être compliquée. Le 6T met du temps à s’adapter par exemple entre l’obscurité d’un tunnel et la lumière du jour en sortant.

Dans l’ensemble, le OnePlus 6T ne rivalise pas avec les meilleurs photophones du marché. Les Google Pixel 3, iPhone XS Max, Huawei Mate 20 Pro ou Galaxy Note 9 sont bien meilleurs. Mais coûtent (au moins) deux fois plus cher. Le OnePlus 6T est un excellent smartphone pour la photo au regard de son prix. A moins de 600 euros c’est le meilleur photophone du marché, et de loin.

Prix et date de sortie

Les précommandes du OnePlus 6T ouvrent le 30 octobre 2018 dès 17h30. Les premières livraisons sont programmées pour le 6 novembre 2018, date de la sortie officielle. Pour les plus impatients, OnePlus a prévu des lancements exceptionnels dans des boutiques partenaires dès le 31 octobre 2018 à 12h. En France, la marque donne rendez-vous aux adresses suivantes :

  • Paris – Fnac, 26-30 Avenue des Ternes, 75017
  • Lyon – Bouygues Telecom, 55 place de la République 69002
  • Toulouse – Bouygues Telecom, 73 avenue Alsace Lorraine 31000
  • Bordeaux – Bouygues Telecom, 9 rue Saint Catherine 33000
  • Marseille – Bouygues Telecom, 19-19Bis rue Saint Ferréol 13001

OnePlus confirme son statut de joker de luxe en maintenant des tarifs incroyablement attractifs :

  • OnePlus 6T 6GB/128Go : 559€
  • OnePlus 6T 8GB/128Go : 589€
  • OnePlus 6T 8GB/256Go : 639€

Les fidèles de la marque remarqueront une légère augmentation du prix. C’est vrai, mais il s’agit désormais de versions 128Go et non plus 64Go. En outre, OnePlus se développe en France avec une présence dans des boutiques physiques (FNAC, Darty et Bouygues Telecom). Ceci implique forcément des coûts supplémentaires.

Notre méga unboxing et test vidéo du OnePlus 6T

Notre verdict

Le OnePlus 6T est-il le meilleur smartphone du marché ? Techniquement non. Il n’est pas le plus puissant, il ne dispose pas de toutes les meilleures technologies du marché et son appareil photo est en retrait par rapport aux meilleurs photophones de 2018. Néanmoins, le OnePlus 6T est le smartphone que nous conseillerions à n’importe quel consommateur. Parce que sans être le meilleur, il est excellent à tous les niveaux. Puissant, endurant, bien pensé, il est proposé à un tarif défiant toute concurrence. A moins de 600 euros c’est une valeur sure, et on lui pardonne volontiers ses petits manques (pas IP68, pas de recharge sans fil). On vous le dit sans trembler, vous n’avez pas fini d’entendre parler de OnePlus.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test de l’Asus ROG Phone : le vrai smartphone gaming, c’est lui !

Né d’un poisson d’avril en 2016, l’Asus ROG Phone débarque sur le marché français. Le constructeur a conçu le smartphone gaming de l’extrême. Tout ou presque sur le papier est réuni pour proposer la meilleure expérience de jeu sur smartphone. Mais qu’en est-il en réalité ? Réponse dans notre test complet !

Test du Oppo RX17 Pro : le presque OnePlus 6T

Après un Oppo Find X accueilli en demi-teinte, le Oppo RX17 Pro s’attaque au marché des smartphones haut de gamme à moins de 600 euros. Il affiche beaucoup de similitudes avec le OnePlus 6T, mais est-il à son niveau ? Nous avons pu utiliser le Oppo RX17 Pro pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet !

Test du Blackberry KEY2 LE : le clavier physique à petit prix

Blackberry persiste et signe avec le clavier physique. Après l’excellent KEY2, le constructeur lance le KEY LE, une version light de son modèle haut de gamme. Le petit nouveau ressemble comme deux gouttes d’eau à son grand frère mais est proposé à un prix plus abordable. Que vaut le smartphone à clavier physique à petit prix ? Réponse dans notre test complet.

Test Xiaomi Mi Max 3 : finalement la taille ça compte

Le Xiaomi Mi Max 3 a passé quelques jours en notre compagnie et il est temps de faire un point complet sur ce smartphone hors norme. Sa fiche technique, son design, ses performances, l’interface, l’appareil photo et l’autonomie,… nous passons…