Aurous, le PopCorn Time musical est disponible en téléchargement

Maj. le 4 octobre 2018 à 23 h 06 min

Nous vous en parlions il y a quelques semaines, le logiciel considéré comme l’équivalent de PopCorn Time pour Spotify baptisé Aurous est désormais lancé et disponible en téléchargement. Après une campagne de financement annulée, voici donc Aurous, bibliothèque de streaming musical illimité, sans pub…et pas vraiment légale.

aurous logiciel

D’accointance plus ou moins éloignée avec le logiciel BitTorrent, Aurous vient proposer en téléchargement sa version bureau compatible avec Windows, OSX et Linux et au look particulièrement attractif, donnant envie de plonger avec peut-être une once de scrupules dans cet océan de millions de chansons obtenues par on-ne-préfère-pas-savoir-par-quel-moyen.

Le concepteur de ce logiciel s’appelle Andrew Sampson et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ose. Il ose sortir Aurous en pleines interrogations sur la rentabilité du streaming pour les artistes et surtout, il ose afficher son identité au grand jour. Le développeur de l’application est plus discret et répond au pseudonyme de « Dana ».

Ainsi, le logiciel reprend un peu le fonctionnement d’un moteur de recherche de téléchargement. En tapant le nom de l’artiste, d’une chanson ou d’un album, vous accéderez à ce que vous cherchez à la différence que vous obtiendrez une lecture en ligne du morceau, au lieu de le télécharger sur votre disque dur. Ce petit détail joue ainsi sur le flou de la loi, puisqu’aucun fichier n’est à proprement parler installé sur votre ordinateur.

Aurous musique application

Comme nous vous le disions, le projet a tout de même subi une éviction du site de financement participatif IndieGogo à peine la campagne lancée, probablement suite aux pressions d’ayants-droits et autres responsables de l’industrie du disque. Toutefois quelques autres épreuves attendent Aurous.

PopCorn Time rencontre un certain succès en partie grâce à l’industrie du cinéma, de la télévision et des services de streaming légaux qui imposent la géolocalisation et proposent des catalogues pauvres en choix (cf. chronologie des médias) empêchant un accès à des offres riches de programmes et ce, malgré nos abonnements.

Pour ce qui est de l’industrie musicale, nos habitudes se sont tout de même modifiées puisque que nous souscrivons plus facilement aujourd’hui aux applications comme Spotify, Deezer et consorts, d’autant plus que leurs offres gratuites donnent accès à l’entièreté de leurs catalogues contre des pages de publicités.

Entièrement dépourvu quant à lui de publicité intrusive, compatible avec les formats FLAC, WAV, OGG, OPUS et même WebA, permettant de mettre en ligne ses playlists et disposant d’une API rendant son interface entièrement customisable, Aurous pourrait-il mettre fin au règne des plateformes légales ? Rien n’est moins sûr.

via

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Netflix teste une option Replay, les abonnés détestent déjà

Netflix a déployé une nouvelle fonctionnalité d’Instant Replay permettant de revoir en un clic une scène importante d’un film ou d’un épisode de série. Une option qui est actuellement en test et qui est déjà critiquée par des abonnés qui…