Apple veut taxer les transactions NFT à hauteur de 30% sur les iPhone

 

Le géant technologique Apple a publié les directives relatives à l'inclusion des NFT et d'autres contenus sur les applications de trading de crypto. Pour la première fois, Apple a clarifié certaines règles spécifiques pour l'achat de jetons non fongibles (NFT).

NFT
Crédits : Unsplash

À la suite de la sortie d'iOS 16.1 et d'autres mises à jour logicielles telles que macOS Ventura et iPas OS 16.1, Apple a annoncé des mises à jour des App Store Review Guidelines, offrant des directives pour les applications proposant des cryptomonnaies et des NFT.

La société de Cupertino n'a aucun problème avec les échanges de cryptomonnaies ou toute autre application permettant d'échanger des jetons et des devises numériques, à condition que ces échanges disposent des licences régionales requises pour fonctionner là où l'application est distribuée.

Lire également – App Store : des développeurs français déclarent la guerre à Apple et ses pratiques anticoncurrentielles

Apple veut encadrer l’achat de NFT sur iOS

En ce qui concerne les jetons non fongibles, également appelés NFT, Apple indique clairement que les applications peuvent vendre du contenu connexe en utilisant le système d'achat in-app de l'App Store. Cependant, elles ne peuvent pas « diriger les clients vers des mécanismes d'achat autres que les achats in-app ».

En effet, les applications ne seront pas autorisées à inclure des « boutons, des liens externes ou d'autres appels à l'action », ce qui pourrait permettre aux utilisateurs de contourner la commission de l’App Store lors de l'achat de NFT. Elle empêche également les applications d'utiliser des mécanismes « tels que […] les codes QR, les cryptomonnaies et les portefeuilles de cryptomonnaies », qui pourraient être utilisés pour déverrouiller le contenu ou les fonctionnalités d'une application.

En effectuant des achats directement depuis les applications, Apple peut s’assurer de récupérer une commission de 30 %. Les créateurs et les places de marché ont longtemps rechigné devant ces frais, choisissant de limiter les NFT dans leurs applications plutôt que de perdre une part importante de leurs revenus. Sur des applications telles qu’OpenSea ou Magic Eden, les commissions moyennes sont de seulement 2,5 % sur l’achat de NFT, ce qui conduit évidemment tous les acteurs du marché à qualifier celle d’Apple de « grotesquement surévaluée », voire de vol pour le Congrès américain.

Il convient de rappeler que Magic Eden a récemment retiré son service de l'App Store en raison de ses politiques et de sa commission élevée. S'exprimant à ce sujet, le dirigeant a déclaré qu'Apple « écrasait » une autre technologie naissante et qu'il fallait l'arrêter.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !