Apple perd 75 milliards de dollars de valeur en un jour et vaut moins que Google, Amazon ou Microsoft

Apple a perdu 75 milliards de dollars de valeurs boursière en une seule journée. Le titre s’est écroulé à Wall Street et la firme de Cupertino perd sa place de numéro un. Google, Amazon et Microsoft en profitent tous pour lui passer devant. L’annonce d’un chiffre d’affaires en baisse et de mauvaises ventes d’iPhone a fait mal. 

apple bourse

75 milliards de dollars. C’est la valeur qu’a perdu la firme de Cupertino en seulement une journée à la bourse de Wall Street après qu’Apple ait annoncé une baisse de ses résultats pour le 4ème trimestre 2018. La pire chute connue par la marque à la pomme depuis 6 ans pour sanctionner un avertissement sur résultats qui n’avait quant à lui plus eu lieu depuis 2002.

Apple désormais moins bien valorisé que Google, Amazon ou Microsoft

Avec cette journée noire, le groupe américain est désormais moins bien coté que Google, Amazon ou Microsoft. Pourtant, en août 2018, Apple franchissait les 1000 milliards de dollars de valeur, une première mondiale. Mais le titre n’a fait que chuter depuis tout au long de la fin d’année dernière. Depuis octobre 2018, il a perdu 40% rapporte Capital.

La firme de Tim Cook entraîne dans son élan l’ensemble du secteur technologique : Dow Jones, Nasdaq et S&P 500 ont perdu chacun entre 2,5 et 3%. Chez les GAFA, Alphabet (Google) est en baisse de 2,85%, Amazon de 2,52% et Facebook de 2,90%. De nombreux autres groupes sont également touchés par ce phénomène : Qualcomm, Nvidia, des sociétés chinoises…

Lire aussi : Les iPhone 7, 8 et X interdits de vente en Allemagne

Cette dégringolade est due aux mauvaises nouvelles apportée par Apple à ses actionnaires. La marque prévoir un chiffre d’affaires de 84 milliards de dollars pour les mois d’octobre, novembre et décembre 2018, en baisse de 5% par rapport à la même période en 2017. Elle visait entre 89 et 93 milliards de dollars, soit un déficit de 5 à 9 milliards par rapport à ce qui étaient attendu. Les analystes financiers prédisaient un résultat de 91 milliards. Ce sont les mauvaises ventes d’iPhone qui mettent Apple dans cette posture. Sur les autres produits et service, son chiffre d’affaires a même grimpé de 19%. Mais il paye là sa dépendance à l’iPhone.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Samsung perd son chef des batteries, qui part chez Apple

Apple avait besoin d’un nouveau leader pour sa division dédiée aux batteries, la firme de Cupertino est allée directement se servir chez Samsung. Soonho Ahn a quitté le constructeur sud-coréen en décembre 2018 pour rejoindre son concurrent dans la foulée. Il…

iPhone : gamme 100% OLED dès 2020 ?

L’iPhone XR est le seul nouvel iPhone à avoir conservé un écran LCD, quand l’iPhone XS et l’iPhone XS Max sont restés sur la technologie OLED héritée de l’iPhone X. Apple resterait sur un lineup similaire en 2019. Mais d’après…