Apple déclare la guerre à Meta en taxant les publicités sur Facebook

 

Apple a changé les règles concernant les transactions sur l’App Store. Désormais, ce sont 30% de taxes qui devront lui être reversées dès qu’un achat est effectué dans l’application. Cela concerne aussi bien les cryptos que les NFT, mais aussi les publicités. Pour ce dernier point, Meta est furieux.

facebook mark zuckerberg

Apple a très discrètement mis à jour les conditions d’utilisation de son App Store. Désormais, les règles sont plus dures, puisque la marque de Cupertino prend 30% de commission sur toute transaction effectuée au sein d’une application iOS. Cela concerne les cryptomonnaies, les NFT, mais aussi les publicités payées par certains utilisateurs pour se mettre en avant. Pour ce dernier, point, Meta est furieux.

Sur Facebook ou Instagram, il n’est pas rare que des entreprises ou des particuliers payent pour être mis en avant et cela peut se faire sur iOS. C’est cela qu’Apple cherche à taxer. Une manne financière énorme que la société californienne ne veut pas laisser filer. Evidemment, Meta est furieux, puisque jusqu’à aujourd’hui, ces transactions n’étaient pas soumises à la taxe du constructeur.

Meta est furieux contre la nouvelle politique tarifaire d’Apple

Dans les colonnes du site The Verge, Tom Channick, le porte-parole de Meta, a réagi à la nouvelle politique de la firme de Cupertino. Bien évidemment, il n’est pas vraiment ravi de ces nouveaux tarifs et tient à le faire savoir :

« Apple continue de faire évoluer ses conditions d’utilisation juste pour faire croître son business en pénalisant les autres acteurs de l’économie numérique. Apple avait dit qu’il ne prendrait pas de commissions sur les revenus publicitaires, mais a apparemment changé d’avis. Nous restons concentrés pour continuer à offrir aux petites entreprises de faire de la publicité à travers nos applications. »

A lire aussi – Metaverse : même les employés de Meta ne veulent pas utiliser leur application

De son côté, Apple joue le pragmatisme et indique que les règles ont toujours été claires. C’est Peter Ajemian, le porte-parole de la société, qui le dit :

« Depuis des années maintenant, les règles de l’App Store ont toujours été claires sur les achats in-app de services ou de bien. Le Boosting, qui permet à un particulier ou une entreprise de payer pour de la visibilité, est un achat in-app de service. Donc bien sûr que la taxe est appliquée. Ça a toujours été le cas et nous avons beaucoup d’exemples d’applications qui le font avec succès. »

Bref, circulez il n’y a rien à voir. Meta doit se plier aux règles comme tout le monde. Dans tous les cas, la firme de Mark Zuckerberg compte bien montrer son mécontentement. Cela sera-t-il suffisant pour faire plier Apple ? Pas si sûr…

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !