Apple cherche des ingénieurs pour développer la 6G

 

Apple tourne déjà son regard vers la 6G. La firme de Cupertino vient de publier plusieurs offres d'emploi à destination d'ingénieurs spécialisés dans la recherche et le développement de systèmes de communication sans fil d'actuelle et de prochaine génération, comme la 6G.

iphone 12 pro max
Crédits : Apple

Comme vous le savez, Apple a pris le train de la 5G en 2020 avec le lancement des iPhone 12, ses premiers smartphones compatibles 5G. Et à l'instar de Samsung ou de Huawei qui travaillent déjà sur la prochaine génération de réseau mobile, la firme de Cupertino se penche à son tour sur la 6G.

La marque à la pomme vient en effet de publier plusieurs offres d'emploi à destination d'ingénieurs spécialisés dans la recherche et le développement de systèmes de communication sans fil d'actuelle et de prochaine génération. Les postes sont à pourvoir dans les bureaux d'Apple situés dans la Silicon Valley et à San Diego, le fief d'un certain Qualcomm, qui fournit actuellement les modems 5G utilisés par le constructeur.

Vous aurez l'occasion unique et enrichissante de mettre au point une technologie sans fil de prochaine génération qui aura un impact profond sur les futurs produits Apple. Dans ce rôle, vous serez au centre d'un groupe de recherche de pointe chargé de créer la prochaine génération de technologies de communication sans fil au cours de la prochaine décennie”, assure Apple dans ses annonces.

À lire également : Huawei promet que la 6G sera 100 fois plus rapide que la 5G

Apple commence déjà à prendre ses distances avec Qualcomm

Pour rappel, l'histoire commune d'Apple et Qualcomm est marquée par de multiples batailles juridiques entre des accusations de pratiques concurrentielles et des violations de brevets. Seulement et afin de rattraper son retard dans la course à la 5G, la firme de Cupertino a été contrainte d'enterrer la hache de guerre avec le fondeur. Et cette paix toute relative a coûté entre 4,5 et 4,7 milliards de dollars à Apple, si l'on en croit en tout cas les déclarations de Qualcomm.

Pour l'heure, le contrat signé entre les deux entreprises court jusqu'en 2025. Mais ces offres d'emploi prouvent bel et bien une chose : Apple met toutes les chances de son côté pour produire ses modems 5G et 6G en toute autonomie, sans devoir recourir à un fournisseur comme Qualcomm.

Hormis les travaux respectifs des constructeurs, l'Union européenne a chargé Nokia et Ericsson de concevoir le successeur de la 5G. Ce projet, baptisé Hexa-X, regroupe 25 partenaires parmi Orange, Telefonica, le Commissariat à l'énergie atomique et de nombreux pôles universitaires.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !